< retour

Essai VOLKSWAGEN Touareg V6 TDI 286 ch

Nicolas Valeano le 09/07/2018

Pour sa troisième génération, le Volkswagen Touareg reçoit la périlleuse mission d'incarner le haut de gamme de la marque, qui se veut de plus en plus proche du premium. Un défi en partie relevé par cette auto très high-tech, essayée sur les routes et les pistes de l'Atlas marocain.

Voir la vidéo en HD

En franchissement vers le haut de gamme

A tous les niveaux de gamme, la mode est aux SUV et comme tout le monde, Volkswagen décline ce type de carrosserie façon poupées russes, du futur petit T-Cross au gros Touareg de 3e génération. Depuis son apparition en 2002, le Touareg a séduit un million de clients de par le monde et il a servi de base à ses prestigieux cousins du groupe signés Audi et Porsche. Aujourd'hui, il monte en gamme et se donne des allures conquérantes avec une identité visuelle plus forte. Sa face avant interprète en taille XXL le dessin inauguré par l'Arteon, complexe et massif avec une immense calandre se fondant dans les projecteurs LED. Le Touareg gagne en longueur (4,80 m, + 8 cm) mais dans le même temps, il arrive à affiner visuellement sa silhouette grâce aux lignes acérées signées des designers de la marque. Pour la partie arrière, ils auraient pu se montrer plus inspirés en revanche, la proximité stylistique avec la gamme Audi devenant un peu gênante. Le design sophistiqué et moderne accompagne une évolution technologique avec des aides à la conduite dernier cri comme l'assistance au franchissement d'intersection ou l'Emergency Assist, capable d'arrêter tout seul la voiture et d'appeler les secours en cas de malaise du conducteur. Les feux Matrix LED IQ Lights, forts de 128 LED par projecteur, adaptent précisément leur faisceau à toutes les situations : par exemple, ils peuvent allonger leur portée lorsqu'ils détectent une phase de dépassement ou éviter d'éclairer un panneau de signalisation pour amoindrir les réflections. Leur action de nuit est complétée par une image thermique détectant personnes et animaux, affichée au tableau de bord.

Voir plus de photos

Habitacle en Cinémascope

Dans l'habitacle, Volkswagen joue le tout écran. En plus du Virtual Cockpit que l'on connaît, le Touareg reçoit un écran géant de 15 pouces qui peut afficher la cartographie satellite Google, les villes en 3 dimensions, les réglages de climatisation, des sièges, etc. Un écran magnifique et réactif mais dont l'ergonomie reste parfois confuse. La planche de bord est pourvue de beaux matériaux, avec notamment des applications bois très réussies, mais on regrette certains plastiques moins flatteurs, notamment pour les parties façon « laque de piano » qui ressemblent surtout à du plastique basique, très sensible aux traces de doigts... Les SUV haut de gamme concurrents sont toujours un petit cran au-dessus. Question habitabilité, tous les gabarits se sentiront à l'aise, à l'avant comme aux places arrière, particulièrement généreuses, dignes d'une limousine même, à condition de ne pas trop avancer la banquette. Cela permet de libérer encore plus d'espace dans l'immense coffre, qui peut atteindre ainsi jusqu'à 810 litres, voire 1 800 une fois la banquette rabattue. Dommage, aucune version 7 places n'est au programme.

Un V6 TDI au départ

Le Touareg, version 2018 est lancé au départ avec le seul moteur V6 TDI de 286 chevaux, celui de notre essai. Il sera rapidement rejoint par une version moins puissante et, l'an prochain, par un gros V8 TDI ainsi qu'un V6 essence. Pour la version hybride rechargeable, il faudra se montrer patient. Le TDI 286 offre d'excellentes relances dans un silence de fonctionnement étonnant. Remarquablement bien filtré, il est extrêmement civilisé et correspond bien à l'auto, avec pour seul bémol une boîte automatique à 8 rapports qui peine à le soutenir dans ses relances en sortie de virage, même en mode sport. Dommage, d'autant que notre voiture d'essai, équipée de la suspension pneumatique assortie du contrôle de roulis actif et des 4 roues directrices, affichait un comportement redoutablement maniable et serein, même en virages très serrés. Il est surprenant de voir à quel point le roulis de cet engin de plus de 2 tonnes est maîtrisé, même si l'on ressent alors un durcissement des suspensions. En conduite dynamique, cela nuit très temporairement au confort qui est par ailleurs royal. Enfin, uniquement disponible en 4 roues motrices, le Touareg est aussi capable d'efficacité en conduite en tout-terrain, bien secondé de modes de gestion automatique de la transmission avec l'option Pack Off Road.

À retenir

Au final, voilà un Touareg qui ne manque pas d'atouts, mais avec un prix de base dépassant les 70 000 euros, il affronte des concurrents plus prestigieux et à peine plus chers. Pas sûr que ses qualités dynamiques et son spacieux habitacle high-tech puissent faire oublier son badge moins huppé.
points fortsExcellent moteur, grande maniabilité, écrans de bord et espace intérieur XXL
points faiblesGestion de boîte, détails de finition, tarifs élevés
16.5

20
Les chiffres
Prix 2018 : 70 460 €
Puissance : 286 ch
0 à 100km/h : 6.1s
Conso mixte : 6.6l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 18/20
Sécurité active et passive : 19/20
Confort et vie à bord : 19/20
Budget : 16/20

Autres articles pouvant vous intéresser

VOLKSWAGEN Touareg
VOLKSWAGEN Touareg

Après 4 ans de carrière, le Volkswagen Touareg s'offre un petit lifting. De...

VOLKSWAGEN Touareg V6 TDI
VOLKSWAGEN Touareg V6 TDI

La 2ème génération du Volkswagen Touareg sera lancée en juin. Plus léger de...

VOLKSWAGEN Touareg V6 FSI Tiptronic
VOLKSWAGEN Touareg V6 FSI Tiptronic

En 4 ans, le Volkswagen Touareg a passé la barre des 300 000 exemplaires...

Tous les essais VOLKSWAGEN
MERCEDES AMG C43 390 ch
MERCEDES AMG C43 390 ch

Pour sa 5ème année de commercialisation, la Mercedes Classe C s'offre un...

HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch
HONDA CR-V 1.5 i-VTEC 193 ch

Près de deux ans après sa présentation, la cinquième génération de CR-V...

VOLVO V60 D4 Geartronic 8 Inscription Luxe
VOLVO V60 D4 Geartronic 8 Inscription Luxe

Au conformisme un peu austère des breaks allemands, la Volvo V60 répond avec...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires