• SUZUKI SWIFT 1.0 BOOSTERJET HYBRID SHVS PACK

Essai SUZUKI Swift 1.0 Boosterjet Hybrid SHVS Pack

Cédric Morançais le 14/05/2018

Alors que la plupart des citadines japonaises sont plutôt fades à l'oeil, la Swift a toujours veillé à se distinguer grâce à son design. Dans la lignée des précédentes, la quatrième génération se reconnait au premier coup d'oeil. Mais ce n'est pas son seul atout.

Partagez

réagir
Voir la vidéo en HD

Alternative valable

La méthode étant couronnée de succès pour de nombreux modèles européens, Suzuki succombe, à son tour, aux sirènes de l'évolution douce. Au premier coup d'oeil, on reconnait la nouvelle Swift. Moins haute et plus large que son ainée, elle affiche pourtant un dessin plus dynamique. L'impression est la même à bord où les aérateurs centraux ronds et le duo tachymètre/compte-tours proéminent évoquent l'univers de la compétition. Un petit volant trois branches, arborant un léger méplat dans sa partie inférieure, complète cette panoplie. Pas de quoi oublier, toutefois, que Suzuki fait toujours appel à des plastiques durs et brillants pour habiller l'habitacle. Nous nous consolerons avec l'habitabilité qui progresse notablement, surtout aux places arrière. Quant aux bagages, ils devront être en nombre limité. Avec un volume de 265 l, le coffre est, en effet, l'un des plus petits de la catégorie des citadines. Idéal pour la ville, le gabarit compact de la Swift (seulement 3,84 m de long) se paie ici. Si le dessin évoque le dynamisme, ce mot n'a plus guère droit de cité lorsque l'on évoque la motorisation de notre modèle d'essai. Avec ses 111 ch, le trois cylindres 1.0 turbocompressé à hybridation légère n'a pourtant rien de ridicule, d'autant que la Swift joue dans la catégorie poids léger avec ses 875 kg à vide. Ce moteur permet même à la petite japonaise d'être à l'aise sur tous les terrains et se marie à merveille avec le comportement routier, assez vif mais parfaitement sécurisant. Mais avec la technologie micro-hybride SHVS, composée d'un alterno-démarreur et d'une récupération d'énergie au freinage, il vise avant tout des records en matière de consommation. Verdict après plusieurs centaines de kilomètres parcourus à bon rythme : une moyenne de 6 l/100 km. Pas mal, d'autant qu'en faisant plus attention, il est tout à fait possible de viser les 5 l/100 km. Malgré un tarif compétitif, fixé à 18 340 €, la Swift Pack fait le plein d'équipements. De l'alerte de franchissement de ligne aux projecteurs 100% led, en passant par le régulateur de vitesse adaptatif, la caméra de recul et le GPS, il ne lui manque rien. A part des suspensions plus prévenantes pour les vertèbres de ses occupants.

Voir plus de photos

À retenir

Avec sa ligne personnelle et son rapport prix/équipement ultra-compétitif, la Swift parvient à combiner passion et raison. Son trois cylindres, polyvalent et à la sobriété avérée, ne fait qu'ajouter au plaisir de conduire cette petite japonaise. De quoi séduire un public toujours plus large, même si les dos les plus sensibles trouveront l'amortissement peu à leur goût. Mais son seul véritable point noir, c'est la contenance insuffisante de son coffre.
points fortsRapport prix/équipement, consommation, gabarit citadin
points faiblesAmortissement à améliorer, matériaux intérieurs peu qualitatifs
12.8

20
Les chiffres
Prix 2017 : 18 040 €
Puissance : 111 ch
0 à 100km/h : 10.6s
Conso mixte : 4.3l/100
Emission de CO2 : 97 g/km
Notre avis
Note de coeur : 12/20
Agrément de conduite : 13/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 12/20
Budget : 16/20

Partagez

réagir

Derniers essais SUZUKI

SUZUKI Swift Sport
SUZUKI Swift Sport
SUZUKI Kizashi
SUZUKI Kizashi
SUZUKI Grand Vitara 1.9 DDiS
SUZUKI Grand Vitara 1.9 DDiS
Tous les essais SUZUKI

Avis des propriétaires

Commentaires