Essai PEUGEOT 308 SW Hybrid 180 ch GT

Motorgreen Cédric Morançais le 20/10/2021

La troisième génération de 308 arrive, et ses ambitions sont grandes : détrôner, ni plus, ni moins, que la Volkswagen Golf. Pour y parvenir, elle compte, notamment, sur ses motorisations hybrides rechargeables. Essai de la plus modeste de ces dernières, dans sa variante break.

Partagez

réagir
Voir la vidéo en HD

Le nouveau benchmark ?

Depuis 2012, date du lancement de la précédente génération de 208, Peugeot a fait de son design, tant intérieur qu'extérieur, une arme de séduction massive. Lignes tendues et dynamiques à l'extérieur, i-Cockpit à l'intérieur... la nouvelle 308 s'appuie, naturellement, sur ces acquis, non sans les sublimer avec une face avant conquérante, au centre de laquelle prend place le nouveau logo de la marque, et une qualité de finition en nette amélioration. Le break complète cet attirail avec un hayon très travaillé. Ainsi, tout en s'offrant un look bien à elle, la 308 s'affirme néanmoins immédiatement comme appartenant à la famille Peugeot. Des atouts qui ne seront pas de trop pour batailler avec l'actuelle référence des compactes, la Volkswagen Golf. C'est d'ailleurs pour se mettre au niveau de l'allemande que la sochalienne fait le plein de technologies. Sur la finition GT de notre essai, on trouve ainsi un combiné d'instrumentations tri-dimensionnel, un nouveau système de navigation, dont les graphismes sont toutefois toujours datés, un chargeur de smartphone à induction, des projecteurs Matrix LED et une floppée d'aides à la conduite.

Voir plus de photos

L'évolution technologique de la 308 ne s'arrête pas là puisqu'elle intègre, pour la première fois, des mécaniques hybrides rechargeables à sa gamme. L'une, développant 225 ch, est déjà connue des 3008 et 508, tandis que la seconde, sans doute vouée à devenir la plus répandue, se voit dégonflée à 180 ch. A ce niveau de gamme, une telle puissance est déjà très respectable. Cela se confirme volant en mains avec une réactivité à tous les régimes. Et comme le châssis est digne de la maison Peugeot, c'est-à-dire particulièrement incisif, conduire la 308 hybride est un vrai régal, malgré sa masse conséquente, proche de 1 700 kg pour le break. Seule ombre au tableau, la boite automatique e-EAT8 se montre hésitante à faible allure et génère parfois quelques à-coups. En revanche, sur le réseau secondaire ou sur voies rapides, la fluidité des changements de rapports est digne d'une transmission à double embrayage. Bien installé dans les sièges Sport, on envisage alors sans peine les longs trajets. Le tout dans un silence de cathédrale, le 1.6 PureTech se montrant d'une discrétion exemplaire. Pour briser ce silence, rien ne vaut, toutefois, l'installation Hi-Fi Focal, raisonnablement proposée à 850 €.

Pour faire taire les critiques adressées à sa devancière, la nouvelle 308 SW voit son empattement grandit. Malgré un empattement identique, elle offre plus de place aux genoux des passagers arrière. Passagers qui pesteront néanmoins, sur mauvais revêtement, contre la fermeté de la banquette. Ils devront également se restreindre quant à la quantité de bagages, l'implantation, sous le plancher du coffre, de la batterie du système PHEV amputant le volume de chargement de 60 l par rapport aux versions thermiques. Mais, avec 548 l, il reste tout de même de quoi caser nombre de valises.

Cerise sur le gâteau, cette Peugeot contient ces tarifs, une vertu rare sur les Peugeot récentes. A 42 600 €, notre version d'essai s'affiche 200 € moins chère que son unique concurrente tricolore, la Renault Mégane Estate E-Tech R.S. Line, malgré un contenu technologique largement supérieur.

À retenir

quotePlaisante à conduite, séduisante et plutôt abordable, la nouvelle 308 SW hybride rechargeable aurait tout pour plaire si le manque de mise au point de sa boite automatique ne venait pas, en usage urbain, gâcher la fête. Une imperfection qui ne l'empêche toutefois pas de s'affirme comme l'une des nouvelles références de la catégorie.
points fortsMécanique réactive, châssis incisif, présentation soignée, tarif mesuré
points faiblesA-coups de transmission, coffre amputé de 60 l
16.5

20
Les chiffres
Prix 2021 : 42 400 €
Puissance : 180 ch
Emission de CO2 : 25 g/km
Notre avis
Note de coeur : 16/20
Agrément de conduite : 17/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 16/20
Budget : 17/20

Partagez

réagir

Derniers essais PEUGEOT

PEUGEOT 508 SW Peugeot Sport Engineered
PEUGEOT 508 SW Peugeot Sport Engineered
PEUGEOT 3008 Hybrid4 300 e-EAT8 GT
PEUGEOT 3008 Hybrid4 300 e-EAT8 GT
PEUGEOT 508 SW Hybrid 225 e-EAT8 GT
PEUGEOT 508 SW Hybrid 225 e-EAT8 GT
Tous les essais PEUGEOT

Tags liés

Avis des propriétaires

Commentaires