Essai CUPRA FORMENTOR VZ 310 ch

Stéphane Schlesinger le 18/01/2021

Pour son premier modèle spécifique, Cupra a choisi de développer un SUV, le Formentor, que nous essayons dans sa version la plus puissante : la VZ, de 310 ch. Mais est-elle réellement sportive ?

Partagez

réagir

Victime de la mode

Marque à part entière depuis février 2018, Cupra se contentait initialement de commercialiser les versions sportives de Seat, à l'image d'Abarth avec certaines Fiat. Mais contrairement au spécialiste italien, Cupra se dote désormais d'un modèle spécifique, qui ne sera jamais badgé Seat : le Formentor. Chose curieuse pour un blason influencé par la course (l'appellation Cupra est la fusion de Cup Racing), cet engin est un SUV. Pourquoi ? Parce qu'il faut réaliser de gros volumes de vente. Et quels sont les véhicules en vogue à l'heure actuelle ? Les SUV. Même Ferrari va avoir le sien ! Toujours dans cette optique commerciale, la Formentor profitera bientôt d'une gamme complète, incluant une TSI 150 ch, un TDI de 150 ch également, deux hybrides rechargeables de (204 et 245 ch) et une VZ (pour Veloz, rapide en espagnol), nettement plus radicale avec ses 310 ch.

Voir plus de photos

Puissance alléchante

Purement thermique, cette dernière récupère le 2,0 l TSI EA888 bien connu dans le Groupe VW et l'associe à une transmission intégrale dotée d'un différentiel central Haldex. La boîte est obligatoirement une DSG à 7 rapports, et le châssis se voit adapté à cette grosse cavalerie. Jantes de 19 pouces, amortissement piloté, gros freins (340 mm de diamètre pour les disques avant). En option, un système Brembo doté d'étriers avant à 4 pistons et de disques performés portés à 370 mm est disponible à un prix très élevé : 2 250 €. A 1 644 kg, le VZ n'a rien d'un poids plume, ce qui se solde par des émissions relativement élevées : 193 g/km de CO2, soit un malus 2021 de 10 980 €. Si l'envie vous prend d'un toit ouvrant, le grammage passe à 194, ce qui alourdit la taxe de 508 €, à ajouter aux 1 300 € de l'option… Quelle belle époque ! Nous voici en Champagne pour tester le Cupra Formentor VZ. Le SUV profite d'un dessin dynamique et équilibré, qui en travestit efficacement les dimensions. L'habitacle, certes spacieux et pratique, est plus banal, et si quelques matériaux sont moyens, l'assemblage semble irréprochable, tout comme la position de conduite. Surprise, pour choisir son programme de conduite, dont un à la carte, on dispose d'un très pratique bouton sur le volant, comme chez Audi. Le combiné d'instruments digital dispose de plusieurs affichages, comme le veut la mode actuelle, tandis qu'un grand écran tactile prend place sur la console centrale. Celui-ci donne accès à un système multimédia similaire à celui de la Golf VIII, très complet et fluide mais d'une ergonomie parfois complexe. On s'agace par exemple d'avoir à fouiller dans les sous-menus pour remettre à zéro l'indicateur de consommation.

A lire aussi : les concurrentes

Pas vraiment radicale

En dépit de réglages basiques du siège, au demeurant confortable, on obtient une excellente position de conduite. D'emblée, le Formentor paraît très doux et docile, du moteur à la boîte, en passant par la suspension. Bien insonorisé, il est en compagnon très agréable sur long trajet, mais quid du sport ? On engage le mode ad-hoc, qui durcit les commandes et l'amortissement, tout en acérant la mécanique. Une sonorisation renforce de façon ridicule le bruit du moteur (il est possible de la désactiver), et le Cupra révèle une belle efficacité. Motricité impeccable, adhérence de haut niveau, bon maintien de caisse, sous-virage repoussé très loin… Une homogénéité typiquement VW, la poupe restant très peu mobile et le train avant peu tranchant. On s'amuse plus avec le moteur inépuisable, distillant des accélérations et reprises impressionnantes, même si au rétrogradage, la boîte est parfois lente. Le bilan s'avère quoi qu'il en soit très positif, même si, malus oblige, un Peugeot 3008 Hybrid4 (300 ch) revient moins cher tout en offrant un beau dynamisme et un mode électrique très utile…

À retenir

Proposé à un prix attractif, le Formentor VZ séduit par ses performances, son efficacité, sa sécurité et son confort. Mais il ne faut pas le prendre pour un véhicule sportif. Habitable, il constitue une belle proposition pour les familles dynamiques ! Seulement, il pâtit d'un malus conséquent, avale rarement moins de 10 l/100 km et ne se montre pas vraiment joueur. Un engin tout de même convaincant.
points fortsMoteur très performant, boîte douce et rapide en montée de rapports, châssis efficace, amortissement réussi, confort, habitabilité, coffre, praticité.
points faiblesConsommation un peu élevée, malus dissuasif, ergonomie parfois alambiquée, quelques matériaux bas de gamme.
15.2

20
Les chiffres
Prix 2020 : 44670 €
Puissance : 310 ch
0 à 100km/h : 4.9s
Conso mixte : 8.5l/100
Emission de CO2 : 193 g/km
Notre avis
Note de coeur : 14/20
Agrément de conduite : 17/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 15/20

Partagez

réagir

Derniers essais CUPRA

CUPRA Ateca 2.0 TSI 300 DSG 4Drive
CUPRA Ateca 2.0 TSI 300 DSG 4Drive
Tous les essais CUPRA

Avis des propriétaires

Commentaires