Essai FORD Puma ST

Vincent Desmonts le 25/01/2021

Le Puma revient chez Ford, mais sous les traits d'un SUV citadin. Pour se faire pardonner cet affront, il se décline dans une version sportive ST. Mérite-t-elle le détour ?

Partagez

réagir

L'art du compromis

L'appellation Puma n'avait jusqu'alors été utilisée par Ford que pour un mignon coupé commercialisé entre 1997 et 2002, qui a laissé un souvenir ému avec ses mécaniques pétillantes, sa boîte de vitesses à la commande plaisante et surtout son châssis très joueur. Mais l'appellation Puma désigne aujourd'hui un SUV citadin au style certes félin et tendance, mais moins svelte que le premier modèle du nom. Et voilà qu'il se décline dans une version sportive ST ! Une manière de se faire pardonner ?

Voir plus de photos

Transplantation d'organes

Plus prosaïquement, il se trouve que le Ford Puma ST est techniquement proche de la Fiesta. L'idée a donc logiquement germé d'y transposer l'ensemble moteur-boîte et les liaisons au sol de la très réussie Fiesta ST. Le Puma ST en reprend donc le 3-cylindres 1.5 turbo de 200 ch (qui gagne au passage 30 Nm de couple, pour un total de 320 à 2 500 tr/min), la boîte mécanique à 6 rapports et même le différentiel autobloquant mécanique (en option dans le Pack Performance à 1 100 €). Extérieurement, il adopte toute la panoplie de la parfaite GTI, avec son bouclier redessiné, ses jantes de 19 pouces derrière lesquelles trônent des grands disques de freins pincés par des étriers rouges, son béquet arrière ou encore sa double sortie d'échappement. On notera aussi la présence d'un toit noir et de coques de rétroviseurs assorties. Quant à la teinte « Mean Green » (littéralement « vert méchant »!) optionnelle, elle est réservée à cette version.

Vertus familiales

Dans l'habitacle, on a l'étrange sensation d'être assis dans une Fiesta ST montée sur un plateau ! Le Ford Puma ST adopte en effet sa planche de bord (plutôt ergonomique et à la finition correcte), son écran tactile de 8 pouces (parfois un peu lent à la détente) et ses sièges baquet Recaro très (trop?) près du corps. La différence, c'est que l'on est assis plus haut (le Puma culmine à 1,53 m, contre 1,47 pour la Fiesta), et que l'on dispose de 10 cm d'empattement supplémentaires qui profitent aux utilisateurs de la banquette arrière. Mais c'est surtout au niveau du coffre que le SUV fait la différence : 456 dm³ (dont 80 dm³ dans un énorme bac de plancher lavable à grande eau baptisé « Megabox »), contre 311 dm³ seulement pour la Fiesta. En toute logique, le Ford Puma ST est donc plus pratique. Mais est-il aussi « fun » que sa petite sœur ?

Pas aussi « fun » que la Fiesta ST...

On ne va pas tourner autour du pot : la réponse est non, et pour plusieurs raisons. D'abord parce que le Puma ST pèse 75 kg de plus que la Fiesta ST 5 portes, ce qui se traduit par des performances légèrement émoussées (6,7 s au 0 à 100 km/h, soit deux dixièmes de plus) et une agilité inférieure. Ensuite parce qu'avec son centre de gravité plus haut perché, il ne peut rivaliser en matière d'efficacité en virage. Mais aussi parce que ce fameux centre de gravité surélevé a obligé à durcir les barres antiroulis, ce qui permet certes au Puma ST de virer à peu près à plat, mais au détriment du confort et de la tenue de cap sur routes bosselées. Enfin, parce que la sonorité particulière (et plutôt plaisante) du 3-cylindres est davantage muselée qu'à bord de la Fiesta ST « pour une expérience de conduite plus sereine », selon les termes employés par Ford. Clairement, si c'est la précision, l'agilité et le caractère que vous recherchez, c'est la Fiesta qu'il vous faut… d'autant qu'elle est presque 7 000 € moins chère !

...mais un compromis acceptable !

Sauf que. Vous avez une (petite) famille et votre conjoint vous tanne pour choisir « un de ces petits SUV mignons et si pratiques », mais vous voulez quand même un engin sympa à conduire ? Dans ce cas, le Ford Puma ST est sans doute le meilleur choix dans ce gabarit ! Car il reste redoutablement efficace pour un SUV ! Bien équilibré, doté d'un train arrière suffisamment joueur pour s'amuser (en cela, il rappelle d'ailleurs son lointain aîné), il offre une direction précise et incisive qui commande un train avant qui n'a pas peur de plonger à la corde, bien aidé en cela par le différentiel autobloquant. Et même s'il faudra composer avec des suspensions un peu trop fermes et un freinage limite en usage intensif, le compromis reste tout à fait acceptable.

À retenir

quoteLes SUV sportifs sont encore rares, notamment chez « petits ». De fait, à ce niveau de puissance et de tarif, le Ford Puma ST est à peu près seul. Et s'il ne peut lutter avec sa cousine la Fiesta ST en matière d'efficacité ou d'agrément, il parvient à faire une synthèse assez convaincante entre sportivité et aspects utilitaires. En soit, c'est déjà une performance.
points fortsComportement routier agile, performances, habitabilité et coffre, équipement complet, style.
points faiblesTenue de cap sur routes bosselées, suspensions fermes, supplément tarifaire par rapport à la Fiesta ST, endurance du freinage.
15.2

20
Les chiffres
Prix 2020 : 33 650 €
Puissance : 200 ch
0 à 100km/h : 6.7s
Conso mixte : 6.9 l/100 km
Emission de CO2 : 155 g/km
Notre avis
Note de coeur : 15/20
Agrément de conduite : 18/20
Sécurité active et passive : 13/20
Confort et vie à bord : 13/20
Budget : 13/20

Partagez

réagir

Derniers essais FORD

FORD Mustang Mach-e AWD 351 ch
FORD Mustang Mach-e AWD 351 ch
FORD Focus ST 2.3 EcoBoost BVM6
FORD Focus ST 2.3 EcoBoost BVM6
FORD Fiesta ST Plus (3 p.)
FORD Fiesta ST Plus (3 p.)
Tous les essais FORD

Avis des propriétaires

Commentaires