Quel coupé-cabriolet 4 places choisir ?

Le succès des coupés-cabriolets ne se dément pas. Pour vous guider dans votre choix, nous avons retenu cinq modèles à quatre places, dont les tarifs restent sous la barre des 30 000 euros.

sommaire :

OPEL Astra Twin Top 1.8 Twinport

Vincent Desmonts le 02/05/2007

Partagez

réagir

Les trajets quotidiens sont souvent monotones et fastidieux. Mais pas toujours ! Prenez par exemple une Opel Astra Twin Top : certes, je suis coincé dans un embouteillage où le flot des véhicules avance au rythme d'un cycliste échappé d'une maison de retraite. Mais voici que je sors enfin de ce tunnel grisâtre à l'air vicié, et que la proue de l'Opel retrouve enfin les rayons du soleil. Ni une, ni deux, j'actionne la commande du toit rétractable sans attendre d'être arrêté, et le ballet commence : huit vérins hydrauliques et cinq moteurs électriques transforment en 30 secondes un élégant coupé en un tout aussi élégant cabriolet.
OPEL
Motorlegend
OPEL
Motorlegend
Car non seulement l'Opel Astra Twin Top profite de son toit rétractable en trois parties pour soigner son profil, mais en plus ce toit peut être actionné jusqu'à 30 km/h, permettant ainsi de profiter du moindre rayon de soleil sans craindre les coups de klaxon rageurs des autres automobilistes, emmitouflés dans leurs banales berlines. Pas mal non ? Et pour les frimeurs de terrasses de café, le toit rétractable de l'Opel peut même être déclenché à la télécommande !

Le mécanisme de toit ne réalise cependant pas un sans-faute. Sa complexité pourra inquiéter ceux qui recherchent avant tout la fiabilité d'un système plus simple. En outre, si le coffre affiche un volume important en configuration coupé (440 dm3) et encore très convenable en mode cabriolet (205 dm3), l'accessibilité devient très difficile dans le deuxième cas. Conscients du problème, les ingénieurs ont rajouté un bouton permettant de relever de 25 cm le toit lorsqu'il est replié dans le coffre. Hélas, cette seule opération nécessite une dizaine de secondes, risquant à la longue d'arriver à bout des plus tenaces patiences.
OPEL
Motorlegend
OPEL
Motorlegend

Le moteur 1.8 équipant notre Opel Astra Twin Top est le plus petit du plateau : toutes les rivales dégainent en effet des 2 litres. Il s'agit cependant d'un moteur de conception moderne, disposant d'une distribution variable en continu. Si bien qu'il profite tout de même d'une puissance de 140 ch et d'une bonne souplesse à mi-régime. Les performances chronométrées n'ont rien d'ébouriffant, mais à l'usage l'Opel Astra Twin Top 1.8 ne donne jamais l'impression de manquer de nerf. Et la cylindrée réduite permet de contenir les consommations, qui sont les plus basses de notre dossier, après celles de la Ford Focus Coupé-Cabriolet.
OPEL
Motorlegend
OPEL
Motorlegend
L'habitacle reçoit bien entendu la même planche de bord que les berlines Astra, ce qui est tant mieux pour la qualité de finition, mais moins bien pour l'ambiance à bord : la présentation ne respire pas la gaieté. Heureusement, l'équipement apparaît complet. L'habitabilité est globalement bonne, même si le pare-brise implanté bas pourra gêner les conducteurs de grande taille. A l'arrière, l'espace aux jambes est supérieur à la moyenne du segment, mais les mécanismes du toit rétractable rognent sur la largeur aux coudes. Quant à la garde au toit, elle apparaît un peu faible.

Sur la route, l'Opel Astra Twin Top n'affiche pas la même rigueur qu'une Peugeot 307 CC. Sa rigidité, notamment, est en retrait – malgré les 235 kg de renforts ajoutés à la structure. La direction est ainsi sujette aux vibrations et aux effets de couple. Les suspensions un peu fermes tolèrent parfois des mouvements de pompage un peu excessifs. Rien de rédhibitoire au plan de la sécurité active, mais l'Astra Twin Top ne se place pas aux avant-postes de la catégorie. Cela ne l'empêche pas de rester une offre attractive sur le marché, notamment grâce son tarif compétitif.
OPEL
Motorlegend
OPEL
Motorlegend
article précédent FORD Focus Coupé Cabriolet

Page précédente
FORD Focus Coupé Cabriolet

article suivant PEUGEOT 307 CC

Page suivante
PEUGEOT 307 CC

Partagez

réagir

Commentaires