WEC: Toyota s'impose à Sao Paulo !

Samuel Morand le 15/09/2012

Voir plus de photos
Auteur de la pole position hier, le duo Wurz/Lapierre (Toyota TS030 Hybrid) a dominé aujourd'hui les 6 Heures de Sao Paulo, au Brésil, pour offrir au Toyota Racing Team une superbe victoire lors de cette cinquième manche du Championnat du Monde d'Endurance 2012.

Partie en tête dès l'extinction des feux, la Toyota TS030 Hybrid n°7 n'a plus quitté les commandes de l'épreuve qu'au gré des nombreux ravitaillements. Plus rapide en piste, le prototype nippon a lentement mais sûrement distancé les leaders du championnat, et devance à l'arrivée l'Audi R18 e-tron n°1 du trio Lötterer/Fässler/Tréluyer de plus d'une minute.

Retardée par un tête à queue après deux heures de course, puis par l'entrée en piste du seul safety car de l'épreuve, l'Audi R18 ultra de McNish/Kristensen/di Grassi termine sur la troisième marche du podium, à seulement 15 secondes de la voiture soeur. Le meilleur tour en course de Lucas di Grassi – 1'23,070 - à 45mn du drapeau à damier ne les consolera sans pas de voir s'éloigner leurs co-équipiers au championnat pilotes.

En catégorie LMP2, le Starworks Motorsports (HPD ARX 03b-Honda) s'impose pour la troisième fois cette saison après une course limpide. Sarrazin, Potolicchio et Dalziel relèguent à quatre tours l'Oreca 03-Nissan du Pecom Racing. Longtemps deuxième, la Morgan-Nissan n°24 du Team OAK Racing prend finalement la troisième place après avoir écopé d'une pénalité de deux minutes pour vitesse excessive dans les stands.

Le duel Aston Martin/Ferrari a bien eu lieu en catégorie GTE-Pro, et ce sont finalement les leaders du championnat qui s'imposent. Giancarlo Fisichella et Gianmaria Bruni (Ferrari F458 Af-Corse) signent là leur quatrième victoire de la saison. Darren Turner et Stefan Mucke (Aston Martin Vantage) se classent 2ème, loin devant la Porsche 911 RSR (997) du Team Felbermayr Proton.

En GTE-Am enfin, le Larbre Competition confirme sa suprématie avec la victoire de l'équipage Rees/Bornhauser/Canal (Corvette C6) et la troisième place du trio Belloc/Bourret/Gibon. Le Team Felbermayr Proton (Porsche 911 RSR) complète le podium en s'intercalant entre les deux voitures françaises.

Résumé complet et analyse détaillée à suivre demain sur Motorlegend.

Fans d'endurance, jouez à notre Motorlegend Pronostics Challenge (MPC)

actu suivante WEC: Wurz offre la pole à Toyota !

Actu précédente
WEC: Wurz offre la pole à Toyota !

actu précédente Luc Donckerwolke passe chez Bentley

Actu suivante
Luc Donckerwolke passe chez Bentley

Autres articles pouvant vous intéresser

WEC : Toyota signe Mike Conway
WEC : Toyota signe Mike Conway

La saison 2013 à peine achevée, le Toyota Racing renforce son équipe en vue...

Bahreïn: Toyota savoure sa victoire
Bahreïn: Toyota savoure sa victoire

Si le Toyota Racing a du attendre la dernière manche de la saison WEC pour...

WEC/Bahreïn : happy end pour Toyota
WEC/Bahreïn : happy end pour Toyota

Le trio Sarrazin/Davidson/Buemi a remporté aujourd'hui à Bahreïn sa première...

Toutes les actualités TOYOTA
WEC/Bahreïn : happy end pour Toyota
Goodwood : le calendrier 2020

Alors qu'on dresse encore le bilan du Goodwood Revival 2019, organisé le...

WEC/Bahreïn : happy end pour Toyota
Immatriculations d'août 2019 : l'Europe recule

Pour la sixième fois depuis le début de l'année, le marché automobile...

WEC/Bahreïn : happy end pour Toyota
L'Empereur du Japon a son cabriolet

A l'instar de tous les dirigeants internationaux, l'Empereur du Japon...

Toutes les actualités

Commentaires