Bertone se sépare de ses concepts

Loïc Bailliard le 31/03/2011

Cela fait un moment que les carrossiers italiens voient leurs finances partir dans le rouge et alignent les difficultés pour se maintenir à flot.

Partagez

réagir
Bertone est probablement la maison ayant le plus de problèmes, et le meilleur témoignage de cette lutte pour survivre est l'annonce cette semaine par RM Auctions de la présence de six trésors issus du musée du carrossier lors de la vente du concours d'élégance de la Villa d'Este.

Si la Chevrolet Testudo, les Lamborghini Bravo et Athon et la Lancia Sibilo sont évidement des pièces de choix, deux modèles retiennent tout particulièrement l'attention.

Le premier est la Lamborghini Marzal, notamment conduite par le Prince Rainier et la Princesse Grace de Monaco lors d l'ouverture du GP de la principauté en 1967. Création étonnante aux portes vitrées et au profil élancé, la Marzal préfigurait l'Espada lancée l'année suivante. Un pedigree qui lui vaut une estimation comprise entre 1 et 1,8 Million d'euros !

Pour le même tarif, c'est un autre pan de l'histoire automobile qu'il sera possible d'acquérir à la Villa d'Este. Bertone se séparera en effet de la Lancia Stratos HF Zero. Elle aussi préfigure de belle manière le modèle mythique éponyme, avec un langage stylistique identique à la bête des rallyes.

Ce sont donc des morceaux d'histoire qui seront échangés lors de la vente de la maison canadienne en Italie. Rendez-vous le 21 mai 2011 pour la vente.

Partagez

réagir

Dernières actualités BERTONE

Bertone de nouveau dans le rouge
Bertone de nouveau dans le rouge
Bertone Jet 2+2 : un break
Bertone Jet 2+2 : un break "Rapide"
Bertone Suagnà
Bertone Suagnà
Toutes les actualités BERTONE

Tags liés

Commentaires

avatar de steeves
steeves a dit le 01-04-2011 à 05:28
les carrossiers souffrent car les etudes des constructeurs sont faites par des bureaux de style leur appartenant et a part quelques coups de maitre ,ils ne peuvent plus compter sur la fidelité des constructeurs :voir peugeot qui stylise ses voitures elles n'ont plus l'élégance des lignes italiennes ;mais prix de revient oblige les carrosseries maison sont incontournables !