< retour

Trident : l'Iceni de retour en… diesel

Olivier Thomas le 25/08/2012

Si le logo évoque un trident, rien à voir avec Maserati : Trident Performance Vehicles est un petit constructeur automobile artisanal basé à Norwich, au Royaume-Uni. Sa spécialité : concevoir des roadsters "so british".

Peu connue en France, la marque existe pourtant depuis 1965, date de présentation du Clipper, un coupé sur base TVR. Leur second modèle, le Venturer, reprenait quant à lui le châssis de la Triumph TR6. Et malgré l'arrivée d'un nouveau modèle, la Tycoon, la crise pétrolière des années 70 eut raison de la marque.

En 2000, Trident renaît grâce à l'Iceni, un concept car à moteur V8.

Aujourd'hui, Trident présente sa nouvelle voiture : l'Iceni Grand Tourer. Inspirée du premier modèle du nom, le cabriolet est un savant mélange de TVR Sagaris et Tuscan, avec un style dont les Anglais ont le secret.

Mais l'originalité de ce modèle ne réside pas dans son dessin, mais dans son moteur : à l'heure où les constructeurs développent des superscars hybrides, Trident décide de mettre en avant les performances du... Diesel ! L'Iceni est ainsi équipée d'un V8 turbo-diesel de 6,6L, issu de la gamme camion de General Motors. Proposé en version 430ch ou 660ch, le moteur dispose d'un couple pouvant atteindre 1422 Nm, de quoi faire pâlir n'importe quelle sportive.

Ses performances s'en ressentent, avec le 0 à 100km/h abattu en 3,7 secondes et une vitesse de pointe de 320km/h. Grâce à sa technologie brevetée de démultiplication du couple, Trident annonce une autonomie de 3200km avec un seul plein de carburant, à vitesse constante de 110km/h.

Affichée au prix de 95 000 €, la voiture sera présentée lors du concours d'élégance Salon Privé qui se tiendra du 5 au 7 septembre 2012 à Londres.
actu suivante Report des variantes de la Karma

Actu précédente
Report des variantes de la Karma

actu précédente La F1 fait son retour à Magny-Cours

Actu suivante
La F1 fait son retour à Magny-Cours

Autres articles pouvant vous intéresser

Trident Iceni Magna
Trident Iceni Magna

Spécialisé dans la production de roadsters néo-rétro jusqu'en 2012, l'artisan...

Toutes les actualités TRIDENT
Trident Iceni Magna
Bentley : l'édition du centenaire

Dans le cadre des célébrations de son centenaire, quelques heures avant...

Trident Iceni Magna
Mercedes fête le Porsche Museum

Mercedes-Benz a tenu à souhaiter un joyeux anniversaire au Porsche Museum de...

Trident Iceni Magna
Honda en mode électrique à Genève

Honda va profiter de la 89ème édition du Salon de Genève qui se tiendra du 7...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de pierrecoudray
pierrecoudray a dit le 31-08-2012 à 01:17
J ai eu la chance de posséder une TVR Griffith 500 ( 340 cv - V8 - 5litres ) que j'ai gardé 9 ans. Il n'y apas de mots assez forts pour décrire le plaisir à conduire et posséder une telle voiture. Si les me le permettent je craquerais bien encore une fois ...quand on a goutté au V8 et au couple, difficile de revenir en arrière. Et la gueule de cette voiture !:
avatar de propulsion
propulsion a dit le 27-08-2012 à 10:51
Nos amis anglais font le meilleur, mais là: ? - En 2012, où qu'on tourne la tête, tous les constructeurs sont aptes à fournir un bon moteur, léger et performant au 98 ou 100 de tx d'octane pr une bonne voiture de sport. Si on accepte le principe d'1 gros diesel ds un roadster, il faut lui oter le tachymètre, mettre une compteur d'heures de fonctionnement. On ne parle plus de conso au kms parcourus, mais en heures. Le diesel aurait du être réserver pour usage professionnel. l'OMS l'a souligné avant moi. C'est suffisamment grave pour ne pas se priver d'ironiser sur ce projet de roadster /gros top fuel