< retour

Saab garde un œil sur les conducteurs

le 08/02/2005

Saab met au point un système de surveillance à l'attention du conducteur.

Composé de deux mini-caméras à infrarouge, ce système observe les mouvements de la tête et des yeux pour déceler toute inattention. Dès que les yeux quittent « la zone primaire d'attention », un chronomètre démarre. Au bout de deux secondes, une petite alarme sonore retentit si le regard et la tête ne sont pas revenus dans le droit chemin. Si cette sonnerie est sans effet, un léger coup de frein est donné par l'intermédiaire de l'ESP.
Le système s'adapte à l'environnement de conduite et à la vitesse. Relié à un système de navigation par satellite, il pourrait ainsi atteindre le niveau de « zéro tolérance » dans certaines conditions particulières, à proximité des écoles ou des hôpitaux par exemple.
actu suivante Pontiac Torrent, GTO, GXP

Actu précédente
Pontiac Torrent, GTO, GXP

actu précédente « Sport et Collection »

Actu suivante
« Sport et Collection »

Autres articles pouvant vous intéresser

Les Saab électriques arrivent
Les Saab électriques arrivent

Après plusieurs actes de décès et autant de renaissance, Saab sort timidement...

Saab : la production redémarre !
Saab : la production redémarre !

Ces dernières années, Saab a rencontré beaucoup de difficultés et moult...

Renaissance de Saab
Renaissance de Saab

Le feuilleton Saab prend des allures de blockbuster Hollywoodien. Après les...

Toutes les actualités SAAB
Renaissance de Saab
Nouveau BMW X7

BMW a levé le voile sur le nouveau BMW X7, un SUV aux dimensions XXL qui...

Renaissance de Saab
Sécurité de la voiture autonome : le grand défi

Le retentissement médiatique autour de l'accident d'un prototype Uber en mars...

Renaissance de Saab
Making-of: Nissan GT-R50 Italdesign

Nissan vous propose de découvrir en vidéo la fabrication du concept GT-R50...

Toutes les actualités
  • Photo SAAB : les galeries et fonds d'écran
  • Dossier SAAB : tous les articles SAAB sur Motorlegend
  • SAAB occasion : les annonces classées

Commentaires