Roy Salvadori n'est plus

Soufyane Benhammouda le 05/06/2012

Le 21 juin 1959, Carroll Shelby et Roy Salvadori remportent la course des 24 heures du Mans au volant de leur Aston Martin DBR1 n°5 après avoir parcouru à eux deux 323 tours, poussant Salvadori sur le devant de la scène. Un mois après la disparition de Carroll Shelby, c'est au tour de Roy Salvadori de tirer sa révérence à l'âge de 90 ans.

Né de parents italiens en Angleterre, Roy Salvadori a fait ses débuts en compétition en 1952. Alors âgé de 30 ans, il prend le volant d'une Ferrari 500 privée pour le Grand Prix d'Angleterre où il finira 8ème. Il changera régulièrement d'équipe les années suivantes en passant par Connaught, Gilby Engineering avec une Maserati 250F, Owen Racing avec une BRM P25 ou Vandervell Products en Vanwall VW5.

Il faudra attendre que Roy Salvadori intègre l'équipe Cooper Car Company en 1958 pour le voir enfin monter sur un podium. Installé derrière le cerceau des Cooper T43 et T45 motorisées par un Coventry-Climax, le pilote britannique terminera le Grand Prix d'Allemagne sur la 2ème marche du podium et le Grand Prix de Grande-Bretagne en 3ème position.

Il signait ainsi la meilleure saison de sa carrière en se retrouvant à la 4ème position de classement général du championnat, derrière Mike Hawthorn, Stirling Moss et Tony Brooks.

Mais le pilote anglais a aussi rejoint la piste mancelle pour participer à la célèbre course d'endurance. Il s'impose dès sa première participation en 1959. L'année suivante il termina 3ème aux cotés de Jim Clark, avant de connaitre trois autres éditions maussades.

Lors de sa dernière saison officielle, en 1962, Salvadori pilotait une Lola de l'écurie Bowmaker qui ne verra jamais aucune ligne d'arrivée de toute la saison. Il sera ensuite emmené à conduire des voitures de sport hors des compétitions officielles, comme en 1963 où il montera sur le podium du Tourist Trophy.

En 1965, il met un terme à sa carrière de pilote et rejoint le coté management de l'écurie Cooper en 1966 et 1967.

Au terme d'une carrière de dix ans, il aura pris le départ de 46 Grand Prix de Formule 1, montant deux fois sur un podium (finissant au mieux 2ème) et cumulant 19 points.

Roy Salvadori s'est éteint dimanche 3 juin 2012 à l'âge de 90 ans.
actu suivante Mercedes C63 AMG Studio

Actu précédente
Mercedes C63 AMG Studio

actu précédente Mercedes SLS AMG GT

Actu suivante
Mercedes SLS AMG GT

Autres articles pouvant vous intéresser

Ferrari Classiche Academy 2020

Si vous comptez parmi les fans du constructeur au cheval cabré, et que vous...

Le Bloodhound LSR en piste pour le record

L'équipe du Bloodhound Land Speed Record (LSR) est arrivée dans le désert de...

Enchères : plateau insolite au NEC

La maison britannique Silverstone Auctions a réuni quelques modèles insolites...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de Manel Baró
Manel Baró a dit le 06-06-2012 à 12:25
Un veritable gentleman. La photo, nous montre le regreté Roy, le pied sur la roue sa monoplace Cooper-Climax, tandis que un Graham Hill serieux et un souriant Cliff Allison attendent la sortie de une course, probablement du B.A.R.C., en 1956. La Lotus Eleven,DEC 494, finirà 9ème, 1ère de la classe 1100 et 2ème a l'Index of Performance aux 24 Heures du Mans 1957,avec les malchanceux Chamberlain et Mackay-Fraser.