911 Targa : quatre roues motrices uniquement

le 17/07/2006

Partagez

réagir

Porsche continue d'effeuiller la marguerite 997. Après les GT2, GT3, GT3 RS et Turbo, voici une variante plus paisible : la Porsche 911 Targa.

Paisible, il faut le dire vite. Car la nouvelle Porsche 911 Targa hérite des moteurs des Carrera 4 et 4S, à savoir le 3.6 de 325 ch pour la Targa 4 et le 3.8 de 355 ch pour la Targa 4S. En outre, comme vous aurez pu le deviner à la lecture de leur patronyme, ces nouvelles Porsche 911 Targa sont livrables exclusivement avec la transmission intégrale.

Il s'agit de la même cinématique que sur les Carrera 4 et 4S, à savoir un différentiel central renfermant un embrayage multiplateaux renvoyant entre 5 et 40% du couple sur les roues avant, suivant les conditions d'adhérence. En plus de cette transmission intégrale, les Porsche 911 Targa héritent également des ailes arrière élargies des Carrera 4/4S. Les amateurs apprécieront.

La Porsche 911 Targa 4 accélère de 0 à 100 km/h en 5,3 s et atteint 280 km/h, tandis que la version Targa 4S effectue le sprint jusqu'à 100 km/h en 4,9 s et se montre capable de rouler à 288 km/h.

Mais la 911 Targa ne serait évidemment rien sans ce qui reste depuis la 993 son signe distinctif principal : son vaste toit ouvrant vitré à commande électrique. Il faut 7 secondes pour dégager complètement son ouverture de 50 cm de large. En complément, il est possible d'ouvrir la lunette arrière afin de faciliter l'accès au coffre.

Les Porsche 911 Targa 4 et Targa 4S débarqueront dans les concessions en novembre 2006. Leurs tarifs respectifs devraient avoisiner 95 000 et 105 000 euros.

Partagez

réagir

Dernières actualités PORSCHE

Porsche 911 GT3 70 Years Porsche Australia Edition
Porsche 911 GT3 70 Years Porsche Australia Edition
Offrez-vous la Porsche 911 du film « Bad Boys »
Offrez-vous la Porsche 911 du film « Bad Boys »
La Porsche 911 GT3 de Paolo Barilla s'inspire de sa 956 de 1985
La Porsche 911 GT3 de Paolo Barilla s'inspire de sa 956 de 1985
Toutes les actualités PORSCHE

Commentaires