Partenariat carbone BMW & Boeing

Olivier Thomas le 18/12/2012

Depuis quelques années, les constructeurs automobiles se sont lancés dans une véritable chasse au kilos superflus. Une conclusion s'impose : il faut réduire le pourcentage d'acier dans nos voitures. Et si l'aluminium offre un gain de masse important, le matériau de l'avenir semble bien être le carbone. Mais ce dernier coûte cher, d'autant que la filière de recyclage est quasi inexistante.

Partagez

réagir
BMW et Boeing ont donc décidé de s'allier pour développer le recyclage de la fibre de carbone et échanger leur savoir-faire concernant la fabrication et l'automatisation.

Il faut dire que les deux industriels sont des précurseurs en la matière. De son côté, BMW compte développer une gamme de véhicules de grande série utilisant ce matériau, comme en témoigne l'arrivée prochaine des i3 et i8. Quant à Boeing, il propose déjà le 787 Dreamliner, long-courrier constitué à 50% de carbone.

L'usine de SGL Automotive Carbon Fibers LLC, basée Moses Lake (USA), sera le centre névralgique de cette alliance, même si, dans un premier temps, les produits qui en sortiront seront destinés au constructeur automobile.

Une chose est sûre : ce partenariat ne pourra être que prolifique pour l'industrie du carbone.

Partagez

réagir

Dernières actualités BMW

BMW : multiples premières sur le site de Dingolfing
BMW : multiples premières sur le site de Dingolfing
Trois BMW ex-Jay Kay aux enchères
Trois BMW ex-Jay Kay aux enchères
BMW vous propose des activités créatives et ludiques
BMW vous propose des activités créatives et ludiques
Toutes les actualités BMW

Tags liés

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 20-12-2012 à 09:27
Bonjour ! Les BMW souffrent depuis longtemps d'un surpoids congénital.. Les solutions avioniques utilisent de façon composite alu, fibre de carbone, céramique et même de l'acier en voie de disparition. En bilan CO2 les alliages alu sont très gourmands (production él /bauxite),mais il est bien recyclé. La fibre de carbone est un matériau relativement bon marché et sa source illimitée. Par contre les processus de fabrication restent complexes et encore mal maîtrisés en grande série ( tissage 3D et autoclave ). Le recyclage concerne plus le strate deux composants, donc équivalent à des plastiques. Avec les normes de consommation EU à venir ( 100gr/Km CO2 ) la chasse au Kg est lancée, les potentiels de rendement moteur, même hybride, sont épuisés surtout dans les berline de luxe. d_b