La Jaguar XJR rencontre la XJR9-LM à Silverstone

Samuel Morand le 16/11/2015

Afin d'assurer la promotion du système d'éclairage qui équipe son nouveau modèle XJR, Jaguar a eu recours aux services d'Andy Wallace et du prototype Jaguar XJR9-LM avec lequel il s'est imposé aux 24 Heures du Mans en 1988.

Partagez

réagir
Le pilote britannique s'est installé au volant des deux voitures lors d'une séance d'essais organisée sur le circuit de Silverstone, afin de comparer les performances des deux modèles produits à près de trente ans d'intervalle. La nouvelle XJR dont les optiques au design « J-Blade » si caractéristique et équipés de feux à LED, permet en effet de voir à plus de 400 mètres de distance, soit trois fois plus loin que la Jaguar XJR9-LM ne le permettait à Wallace et ses co-équipiers Jan Lammers et Johnny Dumfries en 1988.

« Lorsque l'on pilotait au Mans en 1988, il était très difficile de conduire de nuit », a commenté Andy Wallace. « Nous roulions aux alentours de 380 km/h et n'avions pas le temps de voir la route en face de nous. Par conséquent nous utilisions surtout l'éclairage embarqué sur les voitures pour apercevoir furtivement nos repères sur et aux abords de la piste. J'aurais adoré que la Jaguar XJR9-LM soit alors équipée des systèmes d'éclairages disponibles actuellement ».

Un souci que ne connaissent plus les pilotes engagés au Mans ces dernières années, leurs prototypes étant équipés de feux à LED et parfois même d'une combinaison LED/Laser (l'Audi R18 e-tron quattro en bénéficie depuis 2014).

Crédit photo : Anthony Cullen

Partagez

réagir

Dernières actualités JAGUAR

La Jaguar XJR face à The Jetman
La Jaguar XJR face à The Jetman
Jaguar ressort la XJR
Jaguar ressort la XJR
Jaguar XJ Neiman Marcus
Jaguar XJ Neiman Marcus
Toutes les actualités JAGUAR

Tags liés

Commentaires