« Ferrariland » ouvrira en 2009 !

le 06/11/2007

Si vous voyez des pistons en rêve, que tous vos t-shirts sont marqués du « Cavalino Rampante », que vous vous retournez toujours lorsque vous entendez au loin un bruit de moteur mélodieux, et que vous êtes capable dans la seconde de dire si c'est un V8 Ferrari ou un flat-six Porsche, alors réjouissez vous ! Ferrari vient de poser la première pierre d'un parc d'attractions qui vous fera rêver pendant longtemps. Oubliez Disneyland Paris, c'est à Abou Dhabi, dans les Emirats Arabes Unis, que le président de Ferrari Luca di Montezemolo a donné le départ de la construction du premier parc à thème dédié à la marque championne du monde de Formule 1.

Partagez

réagir
D'ici 2009 sortira des sables du désert un parc de 250 000 mètres carrés comptant 24 attractions allant de cinémas high tech aux montagnes russes en passant, bien entendu, par des leçons de conduite pour petits et grands. Au centre de ce complexe, on retrouvera le circuit de F1 qui figurera au calendrier officiel à partir de la saison 2009.

Luca di Montezemolo a également profité de l'occasion pour déposer sous terre une « capsule temporelle » renfermant le premier dessin du parc et un piston de la F1 2007 championne du monde. La capsule sera rouverte pour le centenaire de la marque en... 2047 !

Partagez

réagir

Dernières actualités FERRARI

L'hydroplane Timossi-Ferrari Arno XI est à vendre
L'hydroplane Timossi-Ferrari Arno XI est à vendre
Gooding prépare sa vente Geared Online
Gooding prépare sa vente Geared Online
Reprise des programmes F1 Clienti et Ferrari XX
Reprise des programmes F1 Clienti et Ferrari XX
Toutes les actualités FERRARI

Tags liés

Commentaires

avatar de sculpteur
sculpteur a dit le 11-01-2008 à 22:38
Si je pouvais, j'irai
avatar de adupont
adupont a dit le 09-11-2007 à 11:02
Enfin un parc d'attraction pour nous les grands enfants, et en plus Ferrari, le rêve, je serais un des premiers visiteurs, rouler en Ferrari une fois, les autres voitures vous semblent insipides, merci à l'Emirat pour cette idée magique. Andre Dupont