ELMS : mission accomplie pour Alpine

Samuel Morand le 21/10/2014

Arrivée sur la dernière manche de la saison disputée à Estoril, au Portugal, aux commandes du championnat ELMS, l'équipe Signatech-Alpine est parvenue à conserver un léger avantage sur la concurrence pour s'adjuger son deuxième titre consécutif en ELMS. Une vraie satisfaction pour tous les membres de l'équipe tricolore.

« Je suis heureux et fier du travail effectué par toute l'équipe », a commenté Philippe Sinault, Team Principal de Signatech-Alpine. « Il est difficile de remettre son titre en jeu. Conserver notre couronne européenne est d'autant plus satisfaisant. Nous avons encore progressé en étant toujours en course pour la victoire et en adoptant, à chaque fois, la bonne stratégie. Malgré une dernière manche éprouvante, l'équipe est restée sereine, comme c'est le cas depuis notre podium aux 24 Heures du Mans. Merci à Alpine de nous faire confiance ».

La course portugaise n'a en effet pas été de tout repos pour l'Alpine A450b n°36, pénalisée à deux reprises alors qu'elle évoluait aux avant-postes (un stop&go et un arrêt obligatoire de trois minutes). Mais la cinquième place finalement décrochée par le trio Panciatici/Chatin/Webb suffit au bonheur de l'équipe tricolore.

« La gagne qui symbolise Alpine l'a emporté ! », a confié Bernard Ollivier, Directeur d'Alpine. « L'équipe s'est mobilisée pour faire face à des éléments défavorables. C'est une nouvelle leçon : le diable se niche dans les détails... Nous nous sommes serré les coudes pour aller décrocher ce second titre consécutif. Notre jeune équipe, 24 ans de moyenne d'âge, a montré sa maturité. C'est aussi une signature d'Alpine. Nous donnons leur chance aux jeunes pilotes talentueux ! »

Au milieu de ces célébrations, on notera enfin que l'équipe Alpine a tenu à apporter son soutien à Jules Bianchi, dont le grand-père Mauro et le grand-oncle Lucien imposèrent pour la première fois une Alpine M65 aux 500 km du Nürburgring en 1965.

Photo : Philippe Sinault, Paul-Loup Chatin, Oliver Webb et Nelson Panciatici - Crédit : ELMS
actu suivante Audi RS7 autonome : pari réussi

Actu précédente
Audi RS7 autonome : pari réussi

actu précédente Formula E: le Miami ePrix dévoilé

Actu suivante
Formula E: le Miami ePrix dévoilé

Autres articles pouvant vous intéresser

WEC : saison réussie pour Alpine
WEC : saison réussie pour Alpine

Après deux excellentes saisons en ELMS soldées par deux titres consécutifs,...

WEC: Alpine veut conclure en beauté
WEC: Alpine veut conclure en beauté

Trois semaines après avoir décroché sa première victoire dans le Championnat...

WEC : premier succès pour Alpine
WEC : premier succès pour Alpine

Le Team Signatech-Alpine a franchit un nouveau cap à l'occasion des 6 Heures...

Toutes les actualités ALPINE
WEC : premier succès pour Alpine
Goodwood : le calendrier 2020

Alors qu'on dresse encore le bilan du Goodwood Revival 2019, organisé le...

WEC : premier succès pour Alpine
Immatriculations d'août 2019 : l'Europe recule

Pour la sixième fois depuis le début de l'année, le marché automobile...

WEC : premier succès pour Alpine
L'Empereur du Japon a son cabriolet

A l'instar de tous les dirigeants internationaux, l'Empereur du Japon...

Toutes les actualités

Commentaires