La Série 1 Cabriolet enrichie au diesel

le 28/08/2008

Cela fait longtemps que les mots « diesel » et « cabriolet » sont associés sans plus provoquer de cris d'orfraie. Chez BMW, on serait même du genre stakhanovistes en la matière, puisque la Série 1 Cabriolet va désormais proposer pas moins de... trois versions carburant au gazole ! L'actuelle 120d Cabriolet, équipée du 2 litres turbo de 177 chevaux, se voit ainsi rejointe par des versions 118d et 123d.

Partagez

réagir
La première développe 143 ch et se contente de 4,9 l/100 km en moyenne. Une sobriété rare sur un cabriolet, d'autant que la BMW 118d Cabriolet accélère tout de même de 0 à 100 km/h en 9,5 secondes. Les émissions de CO2 s'élèvent quant à elles à un modeste 129 g/km qui permet à ce modèle de bénéficier d'un bonus de 200 € !

À l'opposé de cette gamme de « sèche-cheveux mazoutés », la BMW 123d se dote du 2 litres biturbo à suralimentation asymétrique (deux turbines de taille différentes) déjà apparu sur les berlines Série 1. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 204 ch, 400 Nm de couple et un 0 à 100 km/h expédié en 7,5 secondes. Le tout en échange d'une consommation moyenne de 5,4 l/100 km et d'émissions de CO2 de 144 g/km (pas de malus).

Partagez

réagir

Dernières actualités BMW

Nouveautés M Performance Parts pour les BMW M3 et M4 2021
Nouveautés M Performance Parts pour les BMW M3 et M4 2021
Nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé
Nouvelles BMW M3 Berline et BMW M4 Coupé
BMW : multiples premières sur le site de Dingolfing
BMW : multiples premières sur le site de Dingolfing
Toutes les actualités BMW

Commentaires

avatar de Benji
Benji a dit le 25-09-2008 à 22:54
Pour citer un célèbre auteur : Qu'y a-t-il dans un nom? Ce que nous appelons une rose embaumerait autant sous un autre nom. D'accord compte tenu de l'odeur du diesel....ce n'est pas super comme image ; mais compte tenu des progrès incroyables de ces dernières années, je crois que les moteurs diesels ont acquis leur lettres de noblesse et peuvent tout à fait prétendre au terme de sportif vu leurs performances .... sportives [Le Mans, Dakar, WTCC, etc...]. Celles ci sont excellentes ! Je pense que refuser d'admettre le diesel dans les cabriolets, coupés et autres modèles sportifs est l'apanage d'un certain retrogradisme (?). On peut apprécier la poussée franche d'un turbodiesel à bas régime autant que le feulement d'un 6 en ligne essence, pour rester chez BMW ;-)
avatar de propulsion
propulsion a dit le 31-08-2008 à 18:52
une voiture diesel est du domaine utilitaire, donc une motorisation diesel dans mon esprit n'aura jamais de critère sportif. Ils peuvent faire des diesel de course, je m'en tape ! Lamborghini reserve tjrs le diesel à l'agriculture