Audi Cross Cabriolet : SUV au vent

le 14/11/2007

Après s'être attaqué à la Mini avec le Metroproject Quattro Concept à Tokyo, Audi présente sa vision du « petit » SUV à Los Angeles avec le Cross Cabriolet Quattro qui préfigure les grandes lignes du futur Q5. Si ce dernier était attendu, la marque aux anneaux surprend tout le monde, car comme son nom l'indique, le Cross Cabriolet Quattro est un SUV cabriolet !

Il en résulte une ligne à mi-chemin entre une Audi A4 Cabriolet et un Q7. A l'avant, la calandre « Single Frame » est encadrée par des feux entièrement à LED, selon la nouvelle signature visuelle de la marque. Les jantes 21 pouces et les gros pneus tout terrain (265/35 R21) contribuent également à l'allure de bucheron en costume trois pièces du Cross Cabriolet Quattro. Comme le veut la tradition chez Audi, le concept ne s'équipe pas d'un toit rétractable, mais bel et bien d'une capote en toile, gage de légèreté et de capacité de chargement préservée. Et, capote en place, la hauteur limitée (1,63 m) du Cross Cabriolet contribue au dynamisme de l'ensemble.

Le système de suspensions et de liaisons au sol sont des développements de la technologie déjà en vigueur sur le Q7. Sans rentrer dans les détails, on peut préciser que les amortisseurs s'adaptent aux conditions de roulages pour fournir le meilleur compromis confort / efficacité, mais également que le futur Q5 sera équipé de « l'Electric ride adjustment » permettant de faire varier la hauteur de caisse de 40 mm. On retrouve également des concentrés de technologie dans l'habitacle où le GPS est remplacé par l'application Google Earth : sélectionnez votre destination sur l'écran tactile et le guidage se met en place !

Sous le capot, c'est un tout nouveau 3.0 TDI fort de 240 chevaux et 500 Nm qui propulse l'Audi Cross Cabriolet quattro de 0 à 100 km/h en tout juste 7,2 s. Audi annonce par ailleurs une vitesse de pointe de 240 km/h. Bien entendu, il serait indécent de sortir un tel engin dans le contexte actuel sans l'équiper des dernières avancées en matière d'écologie. Le 3.0 TDI serait donc le « diesel le plus propre du monde ». Injecteurs piezo électriques, additif « AdBlue » : Audi annonce une consommation de 7,3 l/100 km, et une réduction de 90% des émissions d'oxydes d'azote (les NOx). Cela lui permet de répondre aux Normes Euro 6 qui entreront en vigueur en 2014.

Quelle part de l'Audi Cross Cabriolet quattro se retrouvera dans le Q5 ? Pour le savoir il va encore falloir attendre, probablement jusqu'au mondial de Paris, fin 2008.
actu suivante Collection Mini 2008

Actu précédente
Collection Mini 2008

actu précédente Honda FCX Clarity

Actu suivante
Honda FCX Clarity

Autres articles pouvant vous intéresser

Audi A8 L 60 TFSI e quattro
Audi A8 L 60 TFSI e quattro

Après avoir introduit à son catalogue en septembre dernier les modèles Audi...

Audi S5 par ABT Sportsline
Audi S5 par ABT Sportsline

Si vous êtes propriétaire d'une Audi S5, ABT Sportsline se propose de booster...

Audi : 4 plateformes électriques
Audi : 4 plateformes électriques

Le constructeur d'Ingolstadt a fait le point sur les quatre plateformes à...

Toutes les actualités AUDI
Audi : 4 plateformes électriques
Ferrari Classiche Academy 2020

Si vous comptez parmi les fans du constructeur au cheval cabré, et que vous...

Audi : 4 plateformes électriques
Le Bloodhound LSR en piste pour le record

L'équipe du Bloodhound Land Speed Record (LSR) est arrivée dans le désert de...

Audi : 4 plateformes électriques
Enchères : plateau insolite au NEC

La maison britannique Silverstone Auctions a réuni quelques modèles insolites...

Toutes les actualités

Commentaires