Élégance : deux rares Alfa Romeo à Hampton Court

Samuel Morand le 24/04/2020

L'édition 2020 du Concours of Elegance qui se tiendra au Château de Hampton Court, en Grande-Bretagne, du 1er au 4 septembre prochains, accueillera notamment deux châssis Alfa Romeo 6C uniques en leur genre.

Partagez

réagir
Dans les années 40 et 50, les Alfa Romeo 6C 2300B et 2500 animées par une motorisation développée par Vittorio Jano, figuraient parmi les véhicules les plus chers au monde. La 6C disposait d'une puissance conséquente, d'une suspension indépendante et de freins hydrauliques qui en firent une machine de compétition victorieuse sur bien des circuits, et notamment lors des Mille Miglia où elle signa le doublé dans sa catégorie en 1937, ou encore sur la Targa Florio qu'elle remporta en 1950.

En plus de se montrer efficaces en course, les Alfa Romeo 6C 2300 et 2500 faisaient l'objet de superbes travaux de carrosserie, à l'image de la 6C 2300B de 1939 qui sera présentée à Hampton Court en septembre. Ce châssis figure parmi les quatre cabriolets 6C 2300 carrossés par le Suisse Graber et, plus rare encore, il s'agit du seul modèle disposant de la spécification Mille Miglia (châssis et moteur). Ce véhicule qui fut commandé neuf par l'entrepreneur suisse Martin Mueller (CEO de Bruggmuehle Goldach, l'un des plus grands moulins à blé de Suisse), a fait l'objet d'une restauration complète en 2014.

La seconde Alfa Romeo présente à Hampton Court est un modèle 6C 2500 SS de 1951 carrossé par Ghia avec la spécification « Supergioiello » (« Super bijou »). Quatre châssis ont été réalisés avec cette carrosserie : trois châssis Alfa Romeo et ce châssis tubulaire produit par Gilco, la réputée société d'ingénierie qui construisit notamment la toute première Ferrari (la 125), et qui participa à de nombreux projets pour le compte de Maserati et Lancia.

Ce châssis tubulaire ultra-léger qui a sans doute été réalisé en 1950, faisait figure de chef d'œuvre en comparaison des châssis en acier qui équipaient la plupart des 6C 2500. La transmission, la suspension et les freins du véhicule, provenaient quant à eux de l'usine Alfa Romeo.

Ce véhicule commandé par SIRCA, le concessionnaire milanais représentant à l'époque la Carrosserie Ghia en Lombardie, arriva en Grande-Bretagne en 1959 où il changea de propriétaire en 1961 pour un prix de vente de 895 £ (moins de 25 000 £ actuelles). Lui aussi a fait l'objet d'une restauration intégrale commandée par son dernier propriétaire, un résidant américain qui l'a acquis en 2016.

Ces deux Alfa Romeo seront présentée sur le concours principal de l'évènement britannique, qui accueillera également rappelons-le, les célébrations du 25ème anniversaire de la victoire de McLaren au Mans, avec un plateau composé des quatre châssis McLaren F1 GTR classés 1er, 3ème, 4ème et 5ème de l'épreuve mancelle en 1995.

Photo : Alfa Romeo 6C 2300B 1939

Partagez

réagir

Dernières actualités ALFA ROMEO

Réouverture du musée Alfa Romeo d'Arese
Réouverture du musée Alfa Romeo d'Arese
Des nouveautés pour les Alfa Giulia et Stelvio Quadrifoglio
Des nouveautés pour les Alfa Giulia et Stelvio Quadrifoglio
Livrées spéciales pour l'Alfa Romeo Giulia GTA
Livrées spéciales pour l'Alfa Romeo Giulia GTA
Toutes les actualités ALFA ROMEO

Tags liés

Commentaires