< retour

MCLAREN

McLaren a été fondée en tant que l'écurie Bruce McLaren Motor Racing en 1963. Originaire de Nouvelle-Zélande, Bruce McLaren se passionne très tôt pour la mécanique auto, qu'il apprend grâce à son père, garagiste dans la banlieue d'Auckland. Après des débuts prometteurs en course de côte, il se lance dans la compétition en monoplace et remporte son premier Grand-Prix en 1959, à seulement 22 ans. Trois ans plus tard, il termine troisième du championnat, puis crée son écurie, qui fait ses débuts à Monaco en 1966. Mais il faudra attendre 1968 pour que l'équipe remporte ses premières victoires, d'abord avec Bruce McLaren (Belgique), puis avec Denny Hulme (Italie et Canada). McLaren ne verra cependant pas son écurie remporter le championnat : il se tue en 1970 à Goodwood en testant une nouvelle voiture. Teddy Mayer le remplace à la tête de l'équipe, et embauche les pilotes Dan Gurney et Peter Gethin, mais les succès tardent à venir. En 1972 et 1973, l'équipe est troisième du championnat constructeurs, mais décroche enfin la première place en 1974 grâce à Emerson Fittipaldi, couronné champion du monde à seulement trois points de Clay Regazzoni sur Ferrari. Fin 1975, Fittipaldi quitte McLaren, et est remplacé in extremis par le Britannique James Hunt. La saison suivante, l'affrontement avec Niki Lauda défraie la chronique : il faudra le terrible accident de l'Autrichien au Nürburgring et son abandon lors de l'ultime course de la saison, au Japon, pour que Hunt devienne champion du monde. L'écurie McLaren, elle, termine deuxième derrière Ferrari. Après ce demi-succès, l'équipe néo-zélandaise entre ensuite dans une période difficile, malgré la présence de pilotes talentueux (Hunt, Tambay, Watson, Prost). McLaren est contrainte de fusionner avec l'écurie du Britannique Ron Dennis, qui prend les commandes en 1980. Celui-ci impulse des évolutions techniques : l'abandon des châssis en aluminium au profit du carbone (1981), l'adoption d'un moteur turbo (1982). Dans le même temps, McLaren parvient à débaucher Niki Lauda, et parvient à décrocher le double titre en 1984 avec la MP4/2. Rebelote en 1985, cette fois avec Alain Prost. C'est une période faste pour l'équipe, qui monopolisera les podiums jusqu'en 1993, Ayrton Senna décrochant trois doubles titres en 1988, 1990 et 1991.
C'est à la même époque que l'ingénieur Gordon Murray convainc Ron Dennis de concevoir la supercar de route ultime : ce sera la McLaren F1, dotée d'un V12 de 558 chevaux, d'une coque en carbone et d'un habitacle où trois sièges sont implantés en triangle. Un total de 106 exemplaires sont produits de 1992 à 1998, dont 7 prototypes et 28 F1 GTR destinées à la compétition.
En Formule 1, l'écure McLaren se maintient à un haut niveau, décrochant un nouveau titre mondial en 1998, et offrant le championnat des pilotes à Mika Häkkinen (1998 et 1999) et Lewis Hamilton (2008). Juste après Ferrari, c'est l'équipe ayant la plus grande longévité dans la discipline. Depuis 1995, Mercedes est le motoriste officiel de l'écurie, un partenariat qui se traduit par la production de la Mercedes SLR McLaren, une GT à moteur avant disponible en coupé et cabriolet, et dotée d'un V8 5,4 litres suralimenté développant de 626 à 680 chevaux suivant les versions. L'auto sera produite de 2003 à 2010, sans jamais atteindre les objectifs initiaux de 500 unités par an.
En 2011, McLaren dévoile la MP4-12C, un nouveau modèle à moteur central développé entièrement en interne. Doté d'un V8 biturbo, d'une boîte à double embrayage et d'une coque en carbone, la MP4 vise les Ferrari 458 et Lamborghini Gallardo. L'année suivante, McLaren lance son « hypercar », la P1, qui reçoit également un V8 biturbo, mais complété par un système hybride, portant la puissance totale à 903 chevaux. Le style de la P1 influence un troisième modèle, la McLaren 650S, évolution profonde de la MP4 dévoilée en 2014.

Derniers articles MCLAREN

Un aileron actif pour la nouvelle McLaren Super Series

Un aileron actif pour la nouvelle McLaren Super Series

A un peu plus d'un mois de sa présentation officielle au Salon de Genève (7 mars), McLaren Automotive en dévoile un peu plus sur la deuxième génération de sa gamme Super Series, qui sera notamment...

Record de ventes pour McLaren en 2016

Record de ventes pour McLaren en 2016

Le constructeur de Woking a atteint et même dépassé l'objectif de ventes qu'il s'était fixé en début d'année 2016 en livrant plus de 3 000 véhicules, nouvelle année record qui l'a également vu...

La remplaçante de la Mclaren 650S attendue à Genève

La remplaçante de la Mclaren 650S attendue à Genève

McLaren Automotive dévoilera la seconde génération de son modèle Super Series à la veille de l'ouverture du 87ème Salon de Genève, le 7 mars prochain. La nouvelle venue qui succédera dans la...

Nouvelles options en carbone pour les McLaren Super Series

Nouvelles options en carbone pour les McLaren Super Series

Le constructeur de Woking via son département MSO (McLaren Special Operations), propose aux propriétaires des modèles issus de la gamme Super Series (12C, 650S et autre 675LT), de nouvelles options...

Kenny Bräck et la McLaren 570S sur la glace

Kenny Bräck et la McLaren 570S sur la glace

Conduire une McLaren 570S sur la route est déjà un plaisir, mais la piloter pied au plancher sur des routes enneigées si ce n'est verglacées, peut également procurer pas mal de sensations, comme en...

Plus d'actualités MCLAREN
Essai MCLAREN MP4-12C

Essai MCLAREN MP4-12C

Dans le club restreint des GT ultrasportives, McLaren fait figure d'extrémiste, poussant l'excellence à son comble. Après la F1 et l'ère Mercedes, voici la MP4-12 C, une sorte de missile de luxe...

Plus d'essais MCLAREN
MCLAREN 570GT

MCLAREN 570GT

McLaren continue de développer son offre. Dernière nouveauté présentée à Genève : la 570GT, un modèle destiné à être utilisé... au quotidien !

MCLAREN 675LT

MCLAREN 675LT

Avant la présentation d'un nouveau modèle d'entrée de gamme, McLaren complète sa « Super Series », héritière de la MP4-12C, avec la 675LT.

MCLAREN P1 GTR

MCLAREN P1 GTR

Avec ses 916 ch sous le capot, la McLaren P1 peut difficilement être qualifiée de « poussive ». Pourtant, certains propriétaires ont exprimé le souhait d'avoir une version encore plus radicale ! Ce...

MCLAREN 650S

MCLAREN 650S

Au salon de Genève 2014, la McLaren dévoile la 650S, un nouveau modèle qui vient s'intercaler entre la 12C et la superlative P1.

MCLAREN P1

MCLAREN P1

916 chevaux et 350 km/h : la version définitive de la McLaren P1, dévoilée au salon de l'auto de Genève, ne fait pas les choses à moitié.

Plus de présentations MCLAREN

Les modèles MCLAREN

Vidéos MCLAREN

Photos MCLAREN Voir les photos MCLAREN (575)