< retour
Salon de Genève - GIMS 2018

Salon de Genève - GIMS 2018


du 08 au 18 mars Flux RSS Salon de Genève - GIMS 2018

MCLAREN Senna

Vincent Desmonts le 27/02/2018

La Senna est sans doute la plus folle de toutes les McLaren. Tout en elle a été pensé dans un seul but : la performance maximale.

Voir la vidéo en HD

Ayrton Senna aurait fêté ses 58 ans le 21 mars prochain. Le légendaire pilote brésilien reste indéfectiblement lié à McLaren, écurie avec laquelle il remporta ses trois titres de champion du monde. La McLaren Senna est l'hommage d'une marque à son immortel ambassadeur et, comme lui, cette supercar refuse tout compromis. C'est « la McLaren de route ultime » selon les dires mêmes de son constructeur. Une auto pensée pour le circuit puis adaptée aux contraintes de l'homologation... et non l'inverse. Sa carte de visite impressionne : 800 ch et 800 Nm ! Son V8 4.0 biturbo est tout simplement le plus puissant moteur que McLaren ait jamais conçu pour une voiture de route.

Vous n'aimez pas son style torturé ? Elle n'en a cure : ses lignes sont entièrement dictées par l'aérodynamique et la performance. Les multiples volets, ouïes et autres déflecteurs ont pour unique objectif que de fendre l'air avec un minimum de perturbation et un maximum d'appui. La McLaren Senna est ainsi capable de générer 800 kg de déportance à 250 km/h ! L'aileron arrière double en carbone, actionné hydrauliquement, ne pèse que 4,87 kg, mais est capable de générer à lui seul plus de 100 fois son poids en appui aérodynamique.

La baignoire en carbone Monocage III est dérivée de celle de la 720S. Elle est habillée par des panneaux de carrosserie en carbone qui pèsent moins de 60 kg au total. Le V8 a aussi été mis à contribution : il bénéficie de bielles, pistons et arbres à cames allégés, tandis que l'échappement est fait d'Inconel et de titane. Au global, la Senna se glisse juste sous la barre des 1 200 kg à sec, ce qui en fait la plus légère des McLaren depuis la F1.
Poids XXS, puissance XXL : sans surprise, les performances sont très élevées. McLaren annonce un 0 à 100 km/h en 2,8 s, tandis que le 0 à 200 km/h est expédié en 6,8 s. La vitesse maxi s'établit à 340 km/h.

Les suspensions RaceActive Chassis Control II bénéficient de doubles triangles à l'avant comme à l'arrière, et font l'impasse sur les barres antiroulis, remplacées par des amortisseurs pilotés interconnectés. Les freins sont évidemment en carbone-céramique.
L'habitacle se veut épuré à l'extrême, avec du carbone apparent, de l'Alcantara et un volant dépourvu de boutons. L'instrumentation s'affiche sur un écran rétractable, comme sur la 720S. Les affichages sont différents suivant que l'on choisit les modes Comfort, Sport, Track et Race.

La McLaren Senna sera produite à la main à Woking, chaque exemplaire réclamant 300 heures de travail. Tentés ? C'est trop tard : les 500 unités prévues sont déjà toutes vendues, malgré un prix catalogue de 750 000 livres sterling ! L'ultime exemplaire a été adjugé aux enchères : une opération qui a permis de récolter 2 millions de livres au profit de l'Institut Ayrton Senna, qui finance l'éducation des enfants brésiliens les plus pauvres. Le pilote aurait sûrement adoré.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires