< retour

Un diesel aux 24 Heures du Mans

Un diesel aux 24 Heures du Mans Audi a réussi son pari de remporter les 24 Heures du Mans avec une voiture à motorisation diesel. Pilotée par Werner, Biela et Pirro, la n°8 s'est imposée après avoir fait la course en tête. La deuxième Audi prend la troisième place au terme d'une belle remontée suite à des ennuis mécaniques. Une page nouvelle de l'histoire du sport automobile s'est écrite les 17 et 18 juin 2006 avec la première victoire d'une machine motorisée par un diesel dans la plus prestigieuse épreuve des Sports-prototypes. Il est loin le temps où diesel rimait avec mazout. Développée au cours des 20 dernières années, une technologie sophistiquée a offert à cette mécanique ses lettres de noblesse. Après cette débauche de progrès techniques, il restait au diesel un domaine à conquérir, le plus prestigieux : la compétition. C'est chose faite aujourd'hui. Pour demain, l'hypothèse d'une GT diesel paraît tout à fait crédible. Fort de sa technologie TDI, le groupe Volkswagen a créé un V12 de 48 soupapes à 90° développant 650 ch et le couple colossal de 1100 Nm pour une cylindrée de 5,5 litres, le maximum autorisé par le règlement. Entièrement en aluminium, y compris le carter, il est le premier diesel ainsi réalisé. Audi possède désormais un challenger avec Peugeot, qui alignera au Mans en 2007 sa 908 à moteur diesel. Présenté le 15 juin, ce dernier est également un V12 de 5,5 litres, mais plus largement ouvert (100°). Un angle qui permet d'abaisser le centre de gravité du véhicule. Le niveau de performances attendu est d'au moins 700 ch, avec un couple dépassant les 1200 Nm. La maquette de la voiture à l'échelle 1 sera présentée au Mondial de Paris en octobre. On attend avec grand intérêt la confrontation Audi R10-Peugeot 908 en 2007.

 Audi R10, objectif atteint

Audi R10, objectif atteint

Audi a réussi son pari en remportant pour la deuxième fois avec la R10, équipée d'un moteur diesel, la prestigieuse course des 24 Heures du Mans.

 Le diesel, un moteur noble

Le diesel, un moteur noble

Loin de son image péjorative, le diesel a acquis aujourd'hui ses lettres de noblesse... et révolutionne la compétition.

 Le moteur V12 HDI de la Peugeot 908

Le moteur V12 HDI de la Peugeot 908

Présenté au Mans le 15 juin 2006, le moteur Peugeot diesel de compétition est un V12 de plus de 700 ch ouvert à 100°.

 Le V12 diesel de l

Le V12 diesel de l'Audi R10

Audi donne naissance au diesel le plus performant au monde : le V12 de la R10 développe 650 ch pour une cylindrée de 5,5 litres, le maximum autorisé au Mans.

 Les 24 Heures du Mans

Les 24 Heures du Mans

Universellement reconnue, la course des 24 Heures du Mans porte le titre de Grand Prix d'endurance. Un vocable qui résume l'objet de la compétition.