Salon de Genève 2005

BERTONE Villa

Jean-François Destin le 08/03/2005

C'est sur la base d'une Cadillac SRX 4X4 que les stylistes ont choisi cette année de concevoir un concept-car Bertone Villa pour Genève.

Voir la vidéo en HD

C'est sur la base d'une Cadillac SRX 4X4 que les stylistes de Bertone ont choisi cette année de concevoir un concept-car pour Genève. Cette fois, il ne s'agit pas de proposer de nouvelles tendances mais de résoudre le problème de l'accueil à bord. Longue de 4.90m (pour 2 mètres de large et 1.66m de haut), cette étude XXL se compose essentiellement de gigantesques portes vitrées. Articulées, elle se relèvent et se décalent vers l'avant et l'arrière pour offrir une largeur d'accès jamais atteinte. Un système séduisant au premier abord mais qui ne paraît pas très réaliste au plan de la sécurité.

En l'absence de pied milieu, la structure de la plate-forme et les encadrements centraux des portes vitrées ne répondraient sans doute pas aux normes d'absorption d'énergie en cas de chocs latéraux. En outre, à l'heure où les vitres fumées se multiplient sur les modèles de haut de gamme pour préserver l'intimité et l'anonymat des occupants, on voit mal quel avenir pourrait avoir un modèle quasiment transparent.

Mais chez Bertone, on ne travaille jamais pour rien et faire évoluer l'accès à bord autrement qu'avec de très « utilitaires » portes coulissantes mérite réflexion. Très attentifs à l'évolution de l'architecture en général, les stylistes de l'équipe Bertone constatent que lorsqu'il s'agit de construire un hôtel de luxe, on privilégie l'entrée, le hall et le lobby. En automobile, c'est le contraire, les ouvrants étant intégrés tant bien que mal lorsque les proportions et surtout la face avant de la voiture ont été définis.
Ainsi, plutôt que de répondre aux canons statutaires traditionnels, la Bertone Villa privilégie ostensiblement la fonctionnalité et la qualité de vie à bord. On le constate en découvrant l'implantation des sièges au moyen d'un pied central et non de rails traditionnels. Ce choix dégage un maximum de place sur le plancher et permet une libre circulation des occupants lorsqu'ils veulent changer de place.

Plutôt massive et pas très séduisante, l'étude Bertone hérite d'optiques originaux reliant le capot et l'aile tandis qu'à l'arrière les feux composés de leds se trouvent à l'extrémité du pavillon, là où viennent se positionner les portes arrière. Les pneus, développées en collaboration avec Michelin ont des dimensions à la démesure du véhicule, soit des 245/40 sur des jantes de 22 pouces à l'avant et des 305/35 sur des jantes de 24 pouces à l'arrière. Avec une inscription insolite sur les flancs : non use on public road !

Très dépouillé mais résolument « clean » et moderne, l'habitacle se veut futuriste. La traditionnelle planche de bord a été abandonnée au profit d'un écran central développé en collaboration avec Bose. Ecran où sont acheminées toutes les fonctions et un nouveau système de navigation. Les sièges avant sont minces mais anatomiques et recouverts de cuir. Les assises arrière où peuvent s'installer trois personnes on été traitées dans l'esprit d'un sofa. Enfin et malheureusement, nous n'avons pas pu l'observer à Genève, un subtil éclairage assure de nuit une ambiance particulière.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires