Salon de Genève 2002

VOLKSWAGEN Phaeton

Jean-François Destin le 01/01/2002

Longue de 5.06m, la super limousine de Volkswagen entend surclasser les BMW Serie 7, Mercedes Classe S, et bien entendu l'Audi A8 rallongée jusqu'ici fleuron du groupe VW.

Voir plus de photos

De loin, elle ressemble à une grosse Passat. De près aussi, même si la découverte d'un habitacle luxueux et soigné à l'extrême laisse pantois. Longue de 5.06m, la super limousine de Volkswagen entend, excuser du peu, surclasser les BMW Serie 7, Mercedes Classe S, et bien entendu l'Audi A8 rallongée jusqu'ici fleuron du groupe VW.

Pour Ferdinand Piëch, qui s'apprête à laisser les commandes du géant allemand à Bern Pischetsrieder, il s'agissait de faire un pied de nez à tous ceux qui pensent qu'un constructeur généraliste n'est pas capable d'intégrer le marché du prestige. Régnant sans partage sur une équipe aux ordres, Piëch n'a pas lésiné sur les moyens. Réunissant le nec plus ultra de la technologie moderne, la Phaeton sera vendue au printemps avec un 12 cylindres de 6 litres développant 420 chevaux , un V6 3.2l de 241 ch ou nantie du diesel le plus puissant du monde, un V10 TDI de 313 ch ! Une impressionnante cavalerie que devra gérer une traction avant ou la transmission intégrale 4Motion (selon les modèles).

Dans un somptueux et presque ostentatoire dossier remis aux journalistes présents à Genève, VW affirme que la Phaeton va convaincre par son design dynamique. Outre le fait que le sigle VW sur le capot risque d'écarter systématiquement la clientèle fortunée, la silhouette, d'un surprenant classicisme, ne déclenchera aucun coup de cœur. Surtout si, comme nous le pensons, la Phaeton devient la voiture officielle des flottes ministérielles et des grands capitaines d'industrie.

Construite à Dresde dans une nouvelle usine entièrement transparente (elle a coûté plus de 186 millions d'euros) dédiée aux productions haut de gamme du groupe ( le SUV 4X4 Touareg pendant du Cayenne Porsche y sera également assemblé), la Phaeton a été conçue pour des vitesses atteignant les 300 km/h. VW s'empresse d'ajouter qu'elle bénéficie d'un freinage digne d'une voiture de compétition. Un minimum pour stopper les 2 tonnes en mouvement.

Phaeton cumule bien entendu les sophistications techniques et les innovations. Citons entre autres les capots et portes en aluminium, une nouvelle suspension pneumatique dotée d'un essieu arrière à bras superposés inégaux et un correcteur automatique de l'assiette avec abaissement du châssis à vitesse élevée (au dessus de 160 km/h). Le conducteur peut cependant choisir manuellement entre deux hauteurs de caisse et quatre cartographies d'amortissement (base, confort, sport et sport2).

Recevant un lot d'équipements hors normes comme la climatisation 4 zones avec buses dissimulées derrière la marqueterie, la Phaeton coûtera en France de 53.500 à 122.000 euros selon les modèles et fera l'objet d'un service après-vente princier.
Volkswagen France compte en diffuser 15 exemplaires cette année. A vos chéquiers !

voir la fiche technique

Avis des propriétaires

Commentaires