Salon de Genève 2002

ITAL DESIGN Brera

Jean-François Destin le 01/01/2002

"Arrêtez tout, le travail est déjà fait". Ainsi pourrait s'exprimer le patron d'Alfa avoir découvert à Genève 2005 le coupé Ital Design Brera de Giorgetto Giugiaro.

Voir plus de photos

"Arrêtez tout, le travail est déjà fait" Ainsi pourrait s'exprimer le patron d'Alfa face à l'équipe du style maison après avoir découvert à Genève le magnifique coupé 2+2 Brera de Giorgetto Giugiaro.

Le fondateur d'Ital Design que certains estimaient vieilli et à court d'idée nous montre un talent intact et créatif. Il faut dire que la firme milanaise aura marqué toute la vie de ce designer vedette. C'est en effet en 1960 que Giugiaro a signé sa première Alfa, la 2000/2600 Sprint. En 40 ans, pas moins de 15 modèles sont sortis de ses studios dont la Giulia GT (1963), la 33 Iguana (1969), l'Alfetta GT (1974) et plus près de nous les Alfa Scighera et Scighera GT (1997).

Depuis, Giugiaro s'était abstenu sans doute pour mieux préparer ce somptueux coupé Brera. Pour convaincre les pontes d'Alfa Romeo, Giugiaro a précisé à la presse que Brera avait été conçu en vue d'une rapide production en série, y compris en version traction intégrale. "A part les portes en élytre, a t-il précisé, tout est industrialisable sans notable modification" Il a aussi ajouté à l'intention de certains designers concurrents qu'il n'avait pas eu besoin de puiser dans le style rétro ou les tendances éphémères pour dessiner une jolie voiture ! Les visés se reconnaîtront.

Elégant, racé, félin et d'une sportivité contenue évocatrice au premier coup d'œil, ce coupé haut de gamme de 4.388 m de long abrite à Genève le récent V8 4.2l développé par Ferrari/Maserati pour le Spyder Maserati (voir notre essai) et la boite mécanique à 6 rapports robotisée avec commande séquentielle par palettes au volant.

L'habitacle rouge, gris et bleu fait appel au cuir et au chrome et est séparé en deux par une large console supportant les fonctions essentielles.

Il ne reste plus maintenant qu'à attendre la réaction des responsables d'Alfa Romeo en espérant qu'ils partagent notre enthousiasme.

Avis des propriétaires

Commentaires