Salon de Francfort 2005

MERCEDES Classe S

Jean-François Destin le 23/09/2005

Mercedes a présenté au Salon de Francfort 2005 l'intégralité de la gamme de la Classe S et notamment la version de pointe S 600 équipée d'un V12 de 517 chevaux.

Les 500.000 ventes à travers le monde en témoignent, l'actuelle Mercedes Classe S lancée à l'automne 1998 a fait référence dans la catégorie des berlines de très grand luxe. Mais face à l'Audi A8 et à la BMW Série 7, apparaît cet automne un modèle inédit censé offrir encore davantage d'agréments et d'innovations à une clientèle élitiste. Pour marquer les esprits, Mercedes a même présenté au Salon de Francfort l'intégralité de la gamme et notamment la version de pointe S 600 équipée d'un V12 perfectionné de 517 chevaux. Avec son couple de camion de 830 Nm, elle revendique des performances de voiture de course avec un passage de 0 à 100 km/h en 4,6s et une vitesse de pointe qui, si elle n'était pas limitée à 250 km/h, atteindrait les 330 km/h !

MERCEDES Classe S MERCEDES Classe S

Si ce descriptif vous transcende, vous devrez attendre janvier 2006 pour passer commande et mettre 154.500 € de côté. A la même période sera proposée la S 320 CDI, une version très attendu en France pour l'agrément d'un 6 cylindres diesel de 235 chevaux déjà connu et d'une consommation raisonnable annoncée entre 8,3 à 8,5 l. Sans parler de prix plus accessibles : 80.700 € et 85.700 € en version longue (5.206m contre 5.076m pour le modèle standard). Dès à présent, les impatients peuvent prendre livraison des modèles à essence S 350 (V6 3.5l de 272 ch) et S 500 (V8 5.4l de 388 ch) dont les tarifs oscillent entre 82 900 € et 111 500 €.

Plus longue (+33mm), plus large (+16 mm) et également plus haute (+20 mm), la carrosserie de la nouvelle Classe S repose sur une plate-forme agrandie, l'empattement dépassant désormais les 3 mètres. Des dimensions généreuses pour accueillir encore plus confortablement 5 occupants. En évolution douce, la silhouette tranche sur celle de l'ancien modèle par des optiques et des feux au dessin plus tranché et par des passages de roues prononcés. Redessiné, le couvercle de malle permet entre autres modifications d'atteindre un volume de 560 dm3, soit 60 dm3 de plus que sur l'actuel modèle.

L'habitacle recèle un luxe et un raffinement jamais atteints jusqu'ici. Le tableau de bord à fait l'objet d'une approche originale grâce à une large et profonde visière regroupant les cadrans de contrôle (dont un demi-cercle pour le compte-tours) et l'écran couleur TFT haute définition de visualisation de la navigation et du système « Command ». En actionnant la molette placée devant l'accoudoir central, le conducteur peut ainsi accéder aux multiples menus et modifier les paramètres de réglage sans presque quitter la route des yeux. Le cuir, l'aluminium, le chrome et les inserts de bois précieux concourent au cocooning d'un intérieur très soigné. Apparemment, Mercedes a voulu rattraper son retard sur Audi.

L'équipement se veut très complet en série avec notamment la suspension Airmatic, le Parktronic, système d'aide au stationnement, le régulateur de vitesse Tempomat avec limiteur Speedtronic, le sélecteur de vitesses sur la colonne de direction avec touches de commande derrière le volant, le système « Command » et le système hydraulique d'ouverture et fermeture des portes. Les récentes innovations font en revanche partie des options payantes comme le système de vision de nuit, l'installation multimédia à l'arrière, les sièges avant multi-contours électriques avec soutien lombaire et même l'intéressante suspension active ABC (Active Body Control) optimisant la tenue de route donc la sécurité.

A noter enfin qu'un kit AMG est déjà disponible pour rendre votre Classe S plus méchante d'aspect. Il se compose d'une jupe avant aux entrées d'air élargies, de bas de caisse spécifiques, d'un bouclier arrière intégrant des sorties d'échappement chromées et des jantes AMG en alliage de 19 pouces.

MERCEDES Classe S MERCEDES Classe S

Avis des propriétaires

Commentaires