Salon de Detroit 2009

Salon de Detroit 2009


Du 17 au 25 janvier 2009 Flux RSS Salon de Detroit 2009

AUDI Sportback Concept

Vincent Desmonts le 12/01/2009

L'Audi Sportback Concept – qui préfigure la future Audi A7 – s'inspire de la Mercedes CLS, mais avec une petite originalité : c'est une cinq portes.

Voir plus de photos

Si la marque Audi s'est bâti une solide réputation sur l'innovation, la voilà dans un rôle de suiveur plutôt que de meneur. Son Audi Sportback Concept apparaît en effet assez conventionnel, dans une niche de marché (celle des « coupés 4 portes haut de gamme ») pourtant innovante en elle-même. Audi qualifie d'ailleurs ce Sportback Concept de « courageusement progressif », une expression qui s'enferme dans la contradiction.
Reste que la formule inventée par la Mercedes CLS est alléchante : bâtie sur une plateforme de Classe E, elle se veut plus raffinée... et donc plus chère. Le coupé à 4 portes est donc une solution à la fois rentable et capable de générer de bons volumes de ventes. Audi investira donc cette niche dès 2010, avec la future Audi A7, dont le Sportback Concept donne un aperçu que l'on imagine fidèle.

Côté style, l'Audi Sportback Concept n'émouvra donc pas les foules. La firme d'Ingolstadt signe là un joli prototype, avec une ligne sans accroc et une présentation raffinée mais sans grande originalité. Mais à y regarder de plus près, le Sportback Concept se distingue quand même par quelques détails marquant une évolution dans le design Audi.

La célèbre calandre « Singleframe », par exemple. En apparence rien n'a changé, mais elle abandonne pourtant la découpe en « coupe-frites » : elle n'est plus constituée que de lignes horizontales. En outre, ses coins supérieurs sont désormais biseautés.
La partie arrière a aussi quelque chose d'inédit, avec sa ligne de malle qui forme un arrondi, relié à sa base aux plis latéraux de bas de caisse. Et puis l'Audi Sportback Concept, comme son nom le suggère, dispose d'un hayon. C'est une (petite) nouveauté sur le segment.
Parmi les jolis coups de crayon dont a profité le Sportback Concept, on pourra également noter les rétroviseurs très aériens, ou les flancs très épurés.

Dominé par un toit vitré, l'habitacle se veut très lumineux. La planche de bord apparaît très réaliste, et devrait se retrouver quasiment telle quelle dans l'Audi A7. Comme d'ordinaire, la finition est particulièrement soignée, et les cuirs les plus fins le disputent aux boiseries à l'aluminium. Les quatre sièges sport promettent une habitabilité excellente pour quatre adultes, et le coffre saura engloutir 500 dm3 de bagages.

À l'heure où les constructeurs américains parlent hybride ou véhicules électriques afin de réduire la facture pétrolière des États-Unis, les firmes allemandes mettent en avant leur savoir-faire en matière de sobres diesels. Audi ne fait pas exception, et le Sportback Concept s'offre un V6 3.0 TDI doté d'un filtre à oxydes d'azotes utilisant l'additif AdBlue (urée). Un moteur suffisamment propre pour être commercialisé tel quel dans l'État de Californie, qui affiche pourtant les normes antipollution les plus sévères au monde. Affichant 225 ch, ce moteur est couplé à une boîte automatique à 7 rapports et à la transmission intégrale quattro.

Malgré ces équipements et un poids de 1 800 kilos, l'Audi Sportback Concept se contente de 5,9 l/100 km (156 g/km de CO2). Un joli chiffre (une Audi A6 équivalente réclamera 7,1 l/100 km) obtenu grâce à diverses optimisations, telles qu'une direction assistée électrique, des volets de refroidissement moteur pilotés, une pompe à essence activée que lorsque nécessaire, ou encore un système de préchauffage de la boîte automatique. L'Audi Sportback Concept dispose également de la récupération d'énergie au freinage et du start and stop.

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de jessiekay
jessiekay a dit le 15-01-2009 à 06:15
Dans le fond, c'est une A 5 revue et corrigée