Salon de Detroit 2007

ACURA ASCC

Vincent Desmonts le 10/01/2007

Partagez

réagir

La Honda NSX attend sa remplaçante. Le concept-car Acura ASCC en jette les prémisses : un V10 et une silhouette incomparables !

Pendant longtemps, les constructeurs japonais furent traités avec condescendance par leurs homologues occidentaux. Leurs autos manquaient d'originalité, n'offraient pas toujours des prestations dignes des marchés qu'elles visaient et, il faut bien le dire, ne passionnaient guère les amateurs d'automobile. Mais les marques nipponnes s'adaptèrent vite, et leurs produits trouvèrent rapidement leurs adeptes, séduits par des prix intéressants, une fiabilité à toute épreuve et des coûts d'utilisation réduits.

Si les constructeurs généralistes commencèrent alors à regarder cette nouvelle concurrence avec un œil inquiet, les spécialistes du haut de gamme et des voitures sportives, enfermés dans leur tour d'ivoire, se croyaient à l'abri. Pensez donc : quel constructeur japonais oserait s'attaquer à des mythes automobiles comme Porsche ou Ferrari ?

ACURA ASCC ACURA ASCC

Et pourtant, un constructeur nippon fit trembler Porsche et Ferrari : Honda ! A sa sortie en 1990, la Honda NSX fit l'effet d'une bombe. Technologiquement avancée (châssis aluminium, V6 central à distribution variable VTEC, bielles en titane, 270 ch...), la NSX n'avait rien à envier à ses prestigieuses rivales en matière d'efficacité et de performances. Mais, alors que les Porsche 911 et autres Ferrari 308 étaient des divas capricieuses et un peu trop sûres d'elles, la Honda NSX offrait une présentation sophistiquée, un équipement de GT et une prise en main facile. Le succès fut énorme, notamment en Amérique du Nord, et la NSX connut une carrière exceptionnellement longue : 15 ans, de 1990 à 2005 !
La NSX s'est donc retirée sur la pointe des pieds voici un an et demi. Mais Takeo Fukui, le PDG de Honda, avait alors promis que cette mythique sportive aurait une remplaçante. L'Acura Advanced Sports Car Concept (ASCC) présentée à Detroit donne un avant-goût de cette future NSX !

Si la NSX faisait l'unanimité pour sa technologie et ses prestations, certains trouvaient son style trop impersonnel, trop inspiré par certaines productions italiennes. Honda a bien noté cette doléance, et l'Acura ASCC ne doit rien à personne ! Exit le look de berlinette de la NSX, place à une allure plus cossue de coupé Grand Tourisme. Exit également le moteur central, le petit habitacle recule pour céder la place à un vaste capot destiné à abriter une généreuse mécanique. Exit enfin le V6, place à un moteur d'une toute autre carrure : un V10 !

Allez, en cherchant bien on trouve quelques références à la NSX : les optiques avant très fines utilisant des diodes électroluminescentes évoquent les feux de position de l'ancienne berlinette Honda, tout comme le bandeau de feux arrière.

Mais pour le reste, la NSX paraîtrait sans doute bien frêle à côté de cette ASCC, basée sur un empattement augmenté de 23 cm. Le porte-à-faux arrière réduit à sa plus simple expression contribue pour beaucoup à l'aspect puissant de ce coupé. Le pli de tôle courant le long des portières et venant soutenir les ailes arrière renforce le caractère musclé de la partie postérieure.

Bien évidemment, l'habit ne fait pas le moine, et une sportive se doit d'avoir mieux à présenter qu'une robe élégante et suggestive. Pour l'instant, la fiche technique de l'ASCC comporte encore de nombreux trous, mais Honda a laissé filtrer quelques indices prometteurs. Outre l'architecture V10 du moteur, le constructeur compte incorporer une partie de la technologie châssis SH-AWD apparue sur la berline de luxe Legend. Sur cette dernière, on trouve en effet une transmission intégrale dotée de différentiels actifs optimisant l'agilité. La future NSX restera une propulsion, mais devrait tout de même disposer de ces différentiels actifs, ce qui promet un agrément de conduite hors du commun sur parcours sinueux. A l'inverse, la stabilité à haute vitesse devrait être favorisée par le diffuseur aérodynamique implanté sous le plancher arrière.

Enfin, le concept-car Acura ASCC possède des freins carbone-céramique à l'image de ceux que l'on trouve sur les Porsche et Ferrari les plus performantes. Des freins aussi efficaces qu'endurants, ce qui laisserait entendre que le V10 Honda possédera un fort potentiel...

Reste à savoir en face de qui viendra se placer cette alléchante sportive japonaise. En face de la Porsche 911, comme sa devancière, ou viendra-t-elle carrément s'attaquer à la Ferrari F430 ? Réponse à la fin de cette décennie !

ACURA ASCC ACURA ASCC
voir la fiche technique

Partagez

réagir

Avis des propriétaires

Commentaires