< retour

Mondial de Paris 2004

Compte rendu

Jean-Christophe Lefèvre le 25/09/2004

Le Mondial de Paris tiendra lieu de plate-forme de lancement européen ou mondial pour une petite cinquantaine de nouveaux modèles.

Troisième salon mondial derrière Tokyo et Francfort avec lequel il se tient en alternance, le Mondial de Paris réserve cette année quelques surprises - mais de moins en moins, comme pour les autres manifestations - et tiendra lieu de plate-forme de lancement européen ou mondial pour une petite cinquantaine de nouveaux modèles. Les constructeurs européens et plus particulièrement les français seront au premier rang pour dévoiler leurs véhicules de grande diffusion mais aussi leurs concept-cars.

Compte rendu Compte rendu

Citroën, Peugeot et Renault ont choisi le Mondial de Paris pour lancer respectivement la berline compacte C4, la citadine monocorps 1007 et la petite monospace Modus. La marque au double chevron signe une identité forte et retrouvée avec sa C4 déclinée en deux carrosseries très différenciées : 3 portes Coupé et 5 portes à hayon. A côté de cette remplaçante de la Xsara, la version VTS de la petite C2 sera aussi présentée avec son 1.6i 16v poussé à 125 ch contre 110 ch en VTR.

Peugeot a aussi choisi de mettre en avant le dynamisme et la sportivité avec une version RC du micro-monospace 1007 (conçu sur la même plate-forme que la C2), qui, avec le 1.6 l boosté à 140 ch sera le plus puissant de la catégorie. Autre déclinaison sportive : le concept-car 907 qui rappelle les GT italiennes des années 50. Sous le capot, deux V6 Peugeot accolés forment un V12 de 500 ch au son tapageur. Plus surprenant, le quad Quark affiche un design très réussi pour ce genre d'engin et cache sous sa selle une pile à combustible qui fournit de l'électricité aux quatre petits moteurs électriques logés dans chaque roue.

Renault a concentré ses projecteurs sur sa nouvelle Modus, minispace sur la base de la future Clio, elle-même prévue pour mi-2005. Voiture à vivre dans toute son acception, la Modus ne met pas en avant la sportivité même si on retrouve le 1.6 l multisoupape de 115 ch sous le capot. Parions que face à la Peugeot 1007 RC, la marque au losange ne tardera pas à répliquer par une Modus RS développée par Renault Sport comme pour la Clio 2.0 RS ou la Mégane 2.0 RS... Dans le même registre, l'heureuse surprise de ce salon serait la présentation de la Laguna RS, tant attendue.

Chez les constructeurs allemands, BMW profitera du Mondial pour lancer sa dernière-née, la Série 1 en version 5 portes à hayon mais aussi en 3 portes Coupé qui pourrait prendre le logo M1... A propos de sportives M, on verra enfin la version définitive de la très attendue M5 dont le lancement commercial a encore été repoussé au début 2005. Citons aussi l'étude de style SC5, hybride de SUV, break et coupé monospace sur base de série 5 prévu pour 2008.

Mercedes ne sera pas en reste et devrait présenter le « coupé-space B » basé sur la nouvelle Classe A, cette dernière étant la véritable vedette de la marque à l'Etoile puisque c'est son lancement international. La grande CLS sera aussi de la partie avec son lancement européen. Pour Audi, pas de véritables nouveautés si ce n'est la A3 Sportback 3 portes ainsi que la berline A4 restylée pour mieux se fondre dans le design des A6 et A8 avec leurs grandes gueules béantes... Porsche se «concentre» sur son Cayenne avec une déclinaison Targa et Club Sport V8 Turbo de 500 ch, en plus de la nouvelle 911. Le spécialiste des sportives dévoilera le nouveau Boxster.

Chez Opel, le Mondial sera l'occasion de lancer l'Astra GTC, coupé 3 portes assez racé dont la déclinaison sportive OPC devrait faire du bruit avec ses 240 ch. Ford lancera sa nouvelle Focus, plus longue de 17 cm mais reprenant le design qui a fait le succès de la première génération. On retiendra surtout l'apparition de la GT et avec un peu de chance, la Shelby GR1 et son V10 de 600 ch. Quant à Volkswagen, le constructeur de Wolfsburg devrait dévoiler son nouveau « coupé-space » sur base de Golf, un monocorps qui ne devrait pas faire doublon avec le familial Touran, basé lui-aussi sur la Golf. Cette dernière tiendra la vedette avec sa version GTI de 200 ch.

Chez les constructeurs transalpins, l'Alfa 147 se paye un profond restyling et la Crosswagon se décline en Q4, ultrasportive. Chez Ferrari, on « découvrira » la F430 avec son V8 de 490 ch contre 400 sur la Stradale qu'elle remplace. Maserati présentera de son côté son Coupé et son Spyder 2005. Dans la catégorie des sportives, Aston Martin devrait dévoiler sa DB9 Volante ainsi que sa future DB R9 GT taillée pour Le Mans.

Au chapitre des « véritables » nouveautés, il faut aussi citer le coupé Mitsubishi Colt CZ3, la nouvelle petite Suzuki « S » qui ressemble furieusement à une Mini et la Fiat Large - retour de l'italien sur les grandes berlines sur base de Lancia Thesis. Les SUV et tout-terrain seront largement représentés avec les nouveaux SUV Hyundai Tucson (deux ou quatre roues motrices) et son jumeau le Kia Sportage, le nouveau Land Rover Discovery 3, la grosse Cadillac SRX et le Nissan Murano... Pour être complet, on citera enfin la Smart Forfour Brabus, la Toyota Prius GT hybride de 145 ch et le Lexus RX 400 hybride lui-aussi à prétention « sportive » avec ses 272 ch, la Volvo XC90 avec son V8 ou encore... quelques surprises qui ne manqueront pas de se présenter lors de ce grand show automobile.

Compte rendu Compte rendu

Avis des propriétaires

Commentaires