Mondial de Paris 2004

CITROEN C4

Jean-François Destin le 25/09/2004

Premier modèle inédit à bénéficier du nouveau design mis au point par Jean Pierre Ploué, la Citroën C4 remplace l'anonyme Xsara.

Voir la vidéo en HD

Premier modèle inédit à bénéficier du nouveau design mis au point par Jean Pierre Ploué (ex Renault passé en 2000 chez Citroën), la C4 remplace l'anonyme Xsara. Une révolution esthétique d'autant plus majeure que Citroën se permet de nettement différencier ses deux modeles. Aspect lisse et fluide pour la berline, arrière abrupt plus sportif pour le coupé. Très aérodynamique (CX de 0,28), la C4, modèle de moyenne gamme inférieure se veut très équipée et surtout innovante. Ainsi le volant à moyeux fixe reçoit l'essentiel des commandes de confort et d'aide à la conduite, le tout relié à un combiné central inédit. Cinq moteurs à essence et trois diesel sont disponibles depuis novembre 2004. Prix d'attaque autour de 15.000 €.

Le style Citroën a enfin fait l'objet d'une orientation spécifique. Sous l'impulsion de Jean Martin Folz, président de PSA, Jean Pierre Ploue a eu carte blanche pour revaloriser l'image maison au travers d'une interprétation moderne et stylisée du double chevron, ces fameux engrenages chers au fondateur André Citroën.

Sur la C4, tels deux avions de chasse en formation, ils symbolisent la fluidité et établissent de chaque côté un lien avec des phares élégamment ciselés. Tous les modèles Citroën à venir reprendront ce nouveau signe de reconnaissance. Côté carrosserie, on retrouve sur C4 berline cette arche de pavillon déjà utilisée sur C3 et C3 Pluriel. Ce choix favorise la pénétration dans l'air et l'espace intérieur. Curieusement, Citroën prétend que l'accueil à l'arrière est aussi bon sur le coupé doté pourtant d'un toit beaucoup plus plat.

Comme C3 Pluriel pour C3 berline, C4 coupé a enfilé une robe très différente. L'arrière se distingue par son arrière relevé, son aileron et des feux verticaux en surplomb. Les deux modèles se partagent à bord un traitement avant-gardiste voire innovant. Outre le moyeu fixe du volant déjà cité, les acheteurs disposeront d'un combiné translucide implanté au centre de la planche de bord. Citroën ajoute même qu'il est possible de faire varier le contraste de l'affichage pour une parfaite lisibilité. C4 se veut aussi cocon douillet avec un vitrage latéral en verre feuilleté (une première dans ce segment) et …un parfumeur d'ambiance !

Bien entendu, comme tous les constructeurs, Citroën jouera la carte des options. On peut espérer que le limiteur de vitesse (si précieux aujourd'hui) et l'alerte de sous-gonflage des pneus seront offerts sur tous modèles. En revanche, les phares directionnels Xenon (ils anticipent l'éclairage dans les virages comme les DS autrefois) et l'AFIL justifieront une rallonge de l'addition. Citroën est le premier constructeur au monde à proposer cette « Alerte de Franchissement Involontaire de Ligne ». Ce système détecte les marquages au sol et réveille le conducteur assoupi grâce au déclenchement d'un vibreur enfoui dans l'assise du siège ! Gadget ou équipement réellement efficace ? A vérifier aussi pendant les essais.

Les motorisations essence (5 au total) vont du 1400 cm3 de 90 chevaux au 2 litres de 180 chevaux. En diesel les HDI qui oscillent de 92 à 138 chevaux bénéficient d'un filtre à particules.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires