Mondial de Paris 2002

RENAULT Ellypse

Gilles Bonnafous le 28/09/2002

Le Renault Ellypse est "une bulle d'optimisme dans le paysage automobile", se plaît à dire Patrick Le Quément, le Directeur du Design Industriel Renault.

" Une bulle d'optimisme dans le paysage automobile ", se plaît à dire Patrick Le Quément, le Directeur du Design Industriel Renault, en présentant le dernier né des concept cars 2002 de la marque au losange. Témoignant de la politique de Renault en matière de développement durable, Ellypse est axé sur la notion nouvelle de performance environnementale. Mais il est clair que, à l'image de tous les concept cars de la firme, elle préfigure le futur monospace d'entrée de gamme Renault.

De lignes simples et douces, Ellypse bénéficie d'un long toit transparent doté de cellules solaires. Avec l'importante surface vitrée et le pare-brise en forme de bulle panoramique, la voiture illustre le souci de Renault de concevoir des habitacles lumineux, une tendance déjà largement développée sur Avantime et Espace IV.

RENAULT Ellypse RENAULT Ellypse

La porte arrière droite d'Ellypse ne constitue pas le moindre apport à l'originalité du véhicule. Bénéficiant d'une double cinématique, elle s'ouvre au choix comme une classique porte battante (de l'arrière vers l'avant) ou comme une porte antagoniste, de l'avant vers l'arrière. Dans cette dernière configuration et lorsque la porte antérieure est également ouverte, l'accès à la voiture se trouve entièrement dégagé vu l'absence de montant central.

L'intérieur minimaliste doit notamment à la finesse des sièges, qui dégagent l'espace. Le confort est assuré grâce à un tissu élastique, dont la mousse à mémoire de forme s'adapte à la morphologie des passagers ! De plus, les sièges peuvent se rabattre dans le plancher : ainsi peut-on, après une longue route, se reposer en s'allongeant sur le plancher, dont la courbure en forme de vague est censée épouser la forme du corps. Un oreiller ergonomique est même prévu pour optimiser la relaxation…

L'habitacle bénéficie de l'approche Touch Design, chère à Patrick Le Quément, dont le principe est de permettre une appropriation simplifiée de la technologie par l'homme. Ainsi les interfaces sont traitées dans le but de favoriser la manipulation intuitive des commandes.

La planche de bord offre deux écrans situés en son centre pour un affichage synthétique des données. Le premier est destiné au conducteur, le second (escamotable) regarde vers les passagers. S'ajoute une commande centrale multifonctions permettant de piloter un grand nombre d'instruments : climatisation, radio, GPS, carnet d'adresses, etc.

Mais Ellypse est avant tout une vitrine du savoir-faire de Renault quant au respect de l'environnement. Le concept car est composé de matériaux recyclés, recyclables ou renouvelables. Surtout, il a été conçu pour faciliter le démontage et le recyclage en fin de vie. D'où un design simplifié et un nombre de pièces limité : à titre d'exemple, le capot, le bouclier et la calandre constituent un élément unique. De même, les fixations se desserrent aisément, tandis que chaque élément dispose d'un marquage précisant son matériau dans la perspective d'un tri rapide. La carrosserie est constituée d'aluminium et de polypropylène recyclés.

La motorisation est confiée à un turbo diesel 16 soupapes de 1,2 litre développant 100 ch. Le système d'injection Common Rail fait appel à des injecteurs piézo-électriques à dix trous autorisant une pression de 2000 bars. La consommation est réduite (3,2 litres aux 100 km et 85 grammes de CO2 au kilomètre), tout comme les émissions polluantes.

Enfin, l'architecture électrique de 42 volts et la technologie " X-by-wire " permettent de multiplier les équipements électriques, au détriment des circuits hydrauliques polluants.

RENAULT Ellypse RENAULT Ellypse

Avis des propriétaires

Commentaires