< retour

Mondial de l'automobile 2006

PORSCHE 911 GT3 RS

Gilles Bonnafous le 27/09/2006

Evolution sportive de la Porsche GT3, déjà bien lotie, la RS se veut aussi à l'aise sur la route que sur la piste.

Voir la vidéo en HD

Evolution sportive de la Porsche GT3, déjà bien lotie, la RS se veut aussi à l'aise sur la route que sur la piste. Celle-ci représente toutefois son domaine d'élection, où elle peut réellement exprimer son comportement de voiture de compétition.

Avec le suffixe « RS » Porsche convoque les légendaires modèles du passé. Tous les passionnés se souviennent de la Carrera RS 2.7 de 1972 et de la 911 RS type 964 de 1991, dont les performances, l'agilité et la dynamique de conduite ont enchanté tous les Porschistes. La nouvelle Porsche GT3 RS s'inscrit dans cette tradition, qu'elle perpétue. Comme ses aînées, elle constitue un modèle de base pré-homologué pour la course.

Conçue en fonction des normes d'homologation du championnat GT pour une participation à cette compétition, la version route de la Porsche GT3 RS bénéficie des solutions technologiques dont sera doté le modèle de course. Outre des éléments de carrosserie en fibres de carbone, elle reçoit des porte-moyeux complets ainsi que des bras de suspension subdivisés sur l'essieu arrière.

Le six cylindres à plat 24 soupapes de 3,6 litres développe 415 ch à 7600 tr/mn, soit une puissance spécifique de 115,3 chevaux au litre. Son régime maximum se monte à 8400 tr/mn. Si ces valeurs correspondent à celles de la dernière GT3 présentée au salon de Genève 2006, la RS offre néanmoins des performances supérieures. Elle les doit à l'étagement resserré des six rapports de sa boîte de vitesse dotée d'un volant monomasse. Le moteur offre ainsi des montées en régime encore plus vives, permettant à la RS d'accélérer de 0 à 100 km/h en 4,2 secondes, soit un dixième de moins que la Porsche GT3. Par ailleurs, 13,3 secondes lui suffisent pour atteindre 200 km/h. La vitesse maximum s'établit à 310 km/h.

Avec seulement 1375 kilos, la RS pèse vingt kilos de moins que la Porsche GT3. Un allégement dû notamment à l'aileron en carbone (réglable et non fixe comme sur la GT3), au couvercle de coffre en plastique, ainsi qu'à une lunette arrière également en plastique. Il en résulte un rapport poids-puissance de 4,5 kg/kW.

Extérieurement, la Porsche GT3 RS se distingue de la GT3 par sa caisse plus large de 44 millimètres à l'arrière, une caractéristique empruntée à la Carrera 4. Avec son profil tout en puissance, la poupe de la RS reçoit une voie élargie qui améliore non seulement la stabilité de la voiture au roulis mais également ses possibilités d'accélération transversale. Livrée de série en noir ou gris Arctique métallisé, la Porsche GT3 RS est également disponible, en option, en orange et vert. Les monogrammes et les roues sont de couleur orange ou noire pour contraster avec le coloris de la carrosserie.

L'habitacle se révèle à la hauteur des ambitions sportives de la voiture. L'équipement de série comprend deux sièges baquets en fibre de carbone, ainsi que le pack Clubsport (en option sur la GT3). Ce dernier comprend une cellule de sécurité boulonnée, un système de pré-câblage du commutateur de batterie, ainsi qu'un harnais six points sur le siège du pilote et un extincteur. Le garnissage est de couleur noire, tandis que le ciel de toit, le volant et le levier de vitesse sont habillés d'alcantara.

La Porsche GT3 RS sera commercialisée sur le marché européen dans le courant du mois d'octobre. L'Europrice (prix de base Europe) est fixé à 111 600 euros. En France, la voiture sera proposée à 134 457 euros.

Voir plus de photos

Avis des propriétaires

Commentaires