Mondial de l'automobile 2006

RENAULT Koleos

Jean-François Destin le 03/10/2006

Mieux tard que jamais. Renault commercialisera début 2008 un petit 4X4 "loisirs et tendance".

Voir la vidéo en HD

Il vaut mieux tard que jamais. Renault commercialisera en France au premier semestre 2008 un petit 4X4 ou SUV, un style de véhicules "loisirs et tendance" de plus en plus prisé en Europe. Pour l'instant, il s'appelle Koleos et fait le Mondial de l'automobile de Paris sous la forme d'un concept-car. Même si son design et ses proportions sont dans la norme de la catégorie, les visiteurs ne s'attarderont pas sur une silhouette assez passe-partout. Dommage car la clientèle, féminine à un large pourcentage, est, dans ce secteur, plus sensible au look qu'au niveau de technologie lié à la transmission intégrale.

Il faut dire, à la décharge de Renault, qu'une arrivée dans cette niche à forte image ne pouvait s'opérer qu'au travers d'alliances et de coopérations industrielles. Nissan, constructeur réputé de 4X4 et Samsung Motors en Corée, propriété de Renault, ont été les facteurs déclencheurs. Le premier pour fournir un savoir-faire et des composants, le deuxième pour une industrialisation à coûts mesurés.

RENAULT Koleos RENAULT Koleos

Dessiné par le Design Renault en collaboration avec le centre de style de Renault Samsung Motors, Koleos, long de 4,52m (pour 1,89m de large et 1,70m de haut) arbore une carrosserie dynamique sans être agressive. Exposé au Mondial en gris azur, il se remarque par ses lignes fluides, son hayon très incliné et ses jupes avant et arrière travaillées pour attaquer les sentiers escarpés. Le pavillon reçoit des barres de toit profilées en aluminium et les passages de roues volontairement accentués abritent de grosses roues de 19 pouces. Une dimension que l'on ne retrouvera pas, heureusement, sur le modèle de série. Ses bas de caisse bien protégés et sa garde au sol de 200 mm devraient permettre à Koleos de se montrer à l'aise en terrain difficile sans pour autant rivaliser avec les vrais véhicules tout-terrains.

Mais pour Renault, cette arrivée tardive dans le secteur du 4X4 exigeait d'en offrir davantage que la concurrence. “L'objectif, explique Rémy Deconinck, directeur du produit, est de proposer bien sûr un usage tous chemins mais aussi un confort de berline et la modularité intérieure d'un monospace dont nous avons une expertise reconnue“.

Capable d'accueillir confortablement 4 personnes selon Renault, l'habitacle de Koleos, très lumineux avec son toit en verre panoramique facilitera la vie en week-end ou pendant les vacances. On a multiplié les rangements que complètent des logements dans le plancher et des tiroirs sous les sièges, sans parler du vide-poche de la console centrale. Mieux : Renault a réalisé un hayon s'ouvrant en deux parties, l'inférieure offrant une assise à deux personnes à l'occasion d'un pique-nique ou d'une activité de plein air.

Réalisé sur la plate-forme du futur X-Trail de Nissan, le 4X4 Renault hérite d'une transmission intégrale à gestion électronique. En fonction de l'adhérence, le couple est réparti de 0 à 100% entre les deux essieux sans intervention du conducteur. Il n'est pas exclu qu'avant la fin 2008, une version traction avant moins lourde et donc plus économique soit inscrite au catalogue.

Au Mondial de Paris, Renault n'a pas beaucoup communiqué sur les caractéristiques de ce futur modèle. Dans un premier temps, il devrait être animé par un 4 cylindres dCI 2 litres turbo de 180 chevaux accouplé à une boîte mécanique à 6 rapports. Des moteurs plus sages seront certainement au programme et sans doute une variante essence/éthanol.

Dix huit mois avant son lancement, les prix du Koleos ne sont pas connus mais seront, d'après Renault, attractifs et au cœur du marché.

RENAULT Koleos RENAULT Koleos

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar invité
un internaute a dit le 06-02-2008 à 16:46
Seuls des gens qui n'ont jamais conduit un 4x4 peuvent écrire de telles âneries (la jalousie aidant). Ces véhicules sont confortables, très sûrs, polyvalents, hyper efficaces. Lorsqu'on y a goûté on n'en change plus. Si le conducteur de clio trouve que sa voiture n'est pas assez solide en face d'un 4x4, qu'il en change. Ce n'est pas aux voitures plus solides d'être fragilisées. Ca s'appelle du nivellement vers le bas, sport très Français malheureusement.