< retour

Mondial de l'automobile 2006

PEUGEOT 207 Epure

Jean Michel Cravy le 27/09/2006

La Peugeot 207 Epure annonce à l'évidence la prochaine 207 CC, évolution très attendue de la berline.

Voir la vidéo en HD

Comme à son habitude, Peugeot présente un concept car qui mixe allusion transparente à un nouveau modèle, qui entrera en production trait pour trait, et perspective technique qui fait le point sur ses travaux pour l'avenir. Après la 206 20coeur dévoilée en 1998, préfiguration de la 206 CC qui innovait en se présentant en coupé-cabriolet à toit rigide articulé, et produite à partir de 2000 avec le succès que l'on sait, voici donc la Peugeot 207 Epure.

PEUGEOT 207 Epure PEUGEOT 207 Epure

Toute de blanc revêtue (intérieur et extérieur), celle-ci n'a plus le privilège de la surprise. Elle annonce à l'évidence la très prochaine Peugeot 207 CC, évolution prévisible de la berline lancée lors du dernier salon de Genève. Et la « vraie » 207 CC devrait, elle aussi, être présentée en mars prochain dans le salon suisse. Comme sa devancière, la Peugeot 207 Epure affiche une ligne plongeante et dynamique, avec un haut de pare brise plus recourbé que dans la berline, à défaut d'être parfaitement harmonieuse. Notons la disparition du caractéristique porte-bagages de la 206 CC, qui fait place à un petit becquet de coffre destiné à améliorer la trainée aérodynamique.

Le blanc, omniprésent, y compris pour les plastiques de la planche de bord, quasi identique à celle de la berline, sont soulignés par quelques touches de vert absinthe (plancher, filets de sièges, boutons de commandes). Comme dans la 206 CC, les places arrière de la Peugeot 207 Epure, bientôt CC, seront assez symboliques et réservées au dépannage, pour emmener des copains au cinéma, mais guère plus. Il est vrai qu'il est bien difficile de concevoir une voiture relativement courte avec un toit escamotable sans sacrifier ses capacités d'habitabilité. Mais elles ont au moins le mérite d'exister.

La future Peugeot 207 CC sera produite « à la maison », et non plus chez Heuliez, comme ça a été le cas pour la 206 CC, restructuration industrielle exige. Il faut dire que la carrière de la berline 207 a du mal à décoller et à satisfaire les prévisions de la marque. Et tant pis pour l'artisan, lui aussi en difficulté.

L'autre message passé par Peugeot avec cette Peugeot 207 Epure, c'est que la marque continue à travailler d'arrache pied sur la seule vraie alternative à long terme à la fin de l'ère du pétrole : la pile à combustible, à même de produire de l'électricité à partir d'hydrogène. Les solutions hybrides ne sont que des solutions…hybrides, c'est-à-dire de transition vers la pile à combustible à hydrogène, dont l'un des atouts majeurs est son absence totale de pollution. Peugeot avait déjà présenté divers travaux sur le sujet. Mais c'est la première fois que le constructeur montre un tel système monté dans un gabarit de petite voiture de série. On progresse…

Cette pile à combustible est de toute dernière génération. Conçue en collaboration avec le Commissariat Général à l'Energie Nucléaire, baptisée GENEPAC20 (pour générateur électrique à pile à combustible), elle est aussi miniaturisée que la technologie du moment le permet, ce qui autorise son implantation dans un petit coupé 2+2 comme la 207 CC. Cette pile utilise pour le stockage de sa réserve d'électricité la technologie PEMFC (Proton Exchange Membrane Full Cell) qui utilise un système de deux modules composés d'un empilement de plaques minces et de membranes électrodes. L'hydrogène est lui stocké dans une série de cinq bouteilles logées dans le coffre. Reste quelques menus détails à régler. Le poids d'abord, qui atteint les 1550 kilos. Les performances ensuite : ainsi gréée, la 207 Epure ne pourrait pas dépasser les 130 km/h, et les 350 km d'autonomie. Rédhibitoire… Alors, la pile à combustible, ce n'est pas encore pour demain matin. Il y a encore du boulot…

PEUGEOT 207 Epure PEUGEOT 207 Epure

Avis des propriétaires

Commentaires