Le sorcier Abarth

Le sorcier Abarth Carlo Abarth appartient à la petite cohorte des préparateurs-constructeurs de grand talent, qui, à l'image d'Amédée Gordini avec Renault, liera, pour l'essentiel, son destin à un grand constructeur, Fiat en l'occurrence. Autre point commun avec Gordini, Abarth est un émigré. D'origine autrichienne, Karl Abarth naît à Vienne le 15 novembre 1908. Son signe astrologique est donc le scorpion, dont il fera le logo de sa marque quand il réalisera des voitures à l'agressivité mordante, venimeuses comme les piqûres de l'animal. Passionné de mécanique, le jeune homme entre à 19 ans chez le constructeur autrichien de motos MT (Motor Thun). Il devient vite coureur motocycliste, en particulier sur Sunbeam et FN, mettant au point un side-car novateur. En 1938, le régime fasciste italien vient chercher le pilote de renom, qu'il est devenu, pour courir en Italie. En effet, son père, qui réside à Merano, a opté pour la nationalité italienne - dont peut profiter le fils. Mais la guerre survient. Après avoir passé le temps des hostilités en Slovénie, près de Ljubliana, il revient en 1945 en Italie et s'installe à Merano. C'est là qu'il devient Carlo Abarth. La connaissance de Ferry Porsche lui permet de devenir concessionnaire de la marque naissante de Stuttgart. Puis il collabore avec Piero Dusio qui vient de créer Cisitalia. Abarth partage l'aventure de cette petite marque, qui crée la fameuse 202 et où il côtoie Tazio Nuvolari. C'est en 1949 qu'est fondée la société Abarth, qui, outre une activité de préparateur, va se faire une brillante réputation en fabriquant des équipements permettant de gonfler des moteurs de série : collecteurs, soupapes, leviers de vitesse adaptables au volant et surtout les fameux pots d'échappement, dont la production totale atteindra, le 31 juillet 1971, trois millions et demi d'unités pour 345 types de véhicules.

 Historique Abarth

Historique Abarth

Carlo Abarth appartient à la petite cohorte des préparateurs-constructeurs de grand talent qui liera son destin à un grand constructeur.

 Les berlinettes Fiat Abarth Zagato

Les berlinettes Fiat Abarth Zagato

Initiée avec la 750 GT, la génération des superbes berlinettes Fiat Abarth Zagato connaîtra son apogée avec la 1000 Bialbero de 1964.

ABARTH Simca

ABARTH Simca

Fruit d'une collaboration entre Simca et le Scorpion, les Abarth Simca apparaissent comme des berlinettes brillantes mais fragiles.

FIAT ABARTH 595 et 695

FIAT ABARTH 595 et 695

Brillantes et nerveuses, les Fiat Abarth 595 et 695 dérivées de la Fiat 500 développeront jusqu'à 38 ch. Ces puces agiles apporteront à Abarth d'innombrables succès sportifs.

FIAT ABARTH 600

FIAT ABARTH 600

Quoi de plus italien que les bombes Abarth dérivées de la Fiat 600 ? La mécanique de la 600 sera exacerbée par la magie du sorcier pour donner naissance à de petites voitures nerveuses et agiles.