Bien conduire en hiver

Pluie, neige, luminosité plus faible… les conditions météorologiques hivernales rendent les déplacements en voiture plus périlleux. Il suffit pourtant de prendre quelques précautions une fois au volant, mais également en amont, pour les sécuriser et arriver à bon port sans encombre.

sommaire :

Une météo qui complique chaque trajet

Cédric Morançais le 30/11/2015

Partagez

réagir


D.R.
Sous la pluie, les distances de freinage d’une voiture chaussée de pneus été sont presque doublées. Cette simple donnée, à laquelle nous sommes tous fréquemment confrontés, permet de réaliser à quel point les conditions de conduite hivernale imposent une plus grande attention. Mais ce n’est qu’un aperçu des mauvaises surprises que peut vous réserver la route durant ces quelques mois. Des feuilles mortes qui ramènent l’adhérence du bitume à un niveau proche de celui d’une patinoire aux chutes de neige qui peuvent bloquer totalement la circulation durant plusieurs heures, l’automobiliste non préparé peut rapidement se trouver dans une situation périlleuse.

Alors que les températures se calent désormais presque partout sous la barre des 10° C, il est temps de mettre en place un « plan d’action » destiné à assurer votre sécurité. Nous avons listé pour vous les quelques précautions à prendre en amont, mais aussi les points auxquels il vous faudra être particulièrement attentif une fois sur la route.
article précédent  Sur le pied de guerre dès les premiers frimas

Page précédente
Sur le pied de guerre dès les premiers frimas

Partagez

réagir

Commentaires