Week-end de l\'Excellence automobile de Reims 2008

La 2ème édition du « Week-end de l’Excellence Automobile de Reims-Gueux » a réuni 140 véhicules les 13 et 14 septembre derniers. Le champagne n'a pas été le seul à couler à flots...

sommaire :

Week-end de l'Excellence automobile de Reims

Gilles Bonnafous le 17/09/2008

Partagez

réagir

Lister Jaguar
Lister Jaguar Gilles Bonnafous
Ford GT 40 1966
Ford GT 40 1966 Gilles Bonnafous
Le champagne n’a pas été le seul à couler à flots lors du week-end de l’Excellence Automobile 2008, qui s’est tenu les 13 et 14 septembre. Le samedi fut détrempé à l’image du circuit et de ses abords noyés dans la boue. Heureusement pour cette jeune manifestation, qui ne s’est pas encore imposée, le miracle se produisit le dimanche matin et au déluge succéda un soleil radieux dans un ciel sans nuages. L’après-midi, la foule était au rendez-vous.

Les démonstrations (il ne s’agit pas de courses) étaient réservées aux modèles antérieurs à 1969, année de la dernière compétition disputée sur le circuit de Gueux (Grand Prix des Trophées de France Formule 2 remporté par François Cevert). Réparties en quatre catégories, les voitures, en moins grand nombre que l’an dernier, étaient invitées à se mesurer au glorieux tracé de 7,1 kilomètres, théâtre de tant d’exploits. Elles pouvaient rouler quatre fois au cours du week-end. Les motos antérieures à 1980 étaient également conviées à tourner à deux reprises.
Peugeot 405 Turbo 16 Pikes Peak
Peugeot 405 Turbo 16 Pikes Peak Gilles Bonnafous
Jaguar Type D
Jaguar Type D Gilles Bonnafous
Sur la piste, les progrès réalisés par rapport à la première édition de 2007 étaient patents. Il n’était plus question de limitations de vitesse et la chicane installée devant les stands avait opportunément été déplacée en amont. Quant aux voitures, une grande diversité réunissait la plus ancienne, une Léon Bollée G3 de 1910, aux Chevron B16 de 1970 en passant par deux Bentley Speed Six, une Maserati 250 F, une Ford GT40 de 1966, des Jaguar, des Corvette et des Mustang, dont une Shelby 350 GT, deux 405 Turbo 16, celle du Dakar et la version Pike’s Peak, de nombreuses Porsche 911, etc.

Partenaire de la manifestation, Mercedes était venu avec la W 196 R au volant de laquelle Fangio remporta le Grand Prix de France 1954 disputé sur ce même circuit de Reims-Gueux. Vedette du week-end, la voiture a effectué quelques tours de circuit, pilotée par Jean Alesi le samedi matin et par Hans Herrmann le dimanche après-midi.

La journée de vendredi avait vu se dérouler les vérifications techniques dans le cadre magnifique du Domaine Pommery, plus particulièrement dans le hall de la cuverie. Vérifications techniques, le mot est fort, car celles-ci s’avéraient plutôt symboliques, au point que certaines voitures étaient présentées sur remorques plateaux, moteur non tournant…
Hans Herrmann
Hans Herrmann Gilles Bonnafous
Ferrari GTO et Mercedes W196 R
Ferrari GTO et Mercedes W196 R Gilles Bonnafous

Maserati 250 F
Maserati 250 F Gilles Bonnafous
Bugatti 37
Bugatti 37 Gilles Bonnafous
Pour honorer la présidence française de l’Union Européenne, la manifestation était associée au programme culturel de la DRAC Champagne Ardenne. Représentant symboliquement les six premiers Etats de l’Europe unie, six voitures furent ainsi réunies sur la piste le dimanche matin : la Mercedes 196 R, une Ferrari GTO, une Bugatti 37, une BMW 328, une Peugeot 405 Turbo 16 et une Ferrari Mondial, dont on se demandait ce qu’elle venait faire dans un parterre aussi relevé. A l’exception de la Mercedes présente uniquement sur la grille pour la présentation, les machines effectuèrent deux tours de circuit.

On soulignera les efforts de présentation réalisés par certains, à l’image du club local « Les Belles Champenoises d’époque », auteur d’une belle reconstitution d’un garage des années cinquante. Toutefois, les organisateurs seront certainement loin de leurs objectifs d’affluence. Car aux problèmes récurrents d’organisation s’est ajoutée cette année la météo catastrophique du samedi. Avec des conséquences débouchant en fin de journée sur une situation épique. Au terme de longues heures de déluge, les champs faisant office de parkings s’étaient transformés en labours, où une dizaine de tracteurs œuvraient pour sortir les voitures du bourbier…
Reconstitution d'un garage des années 50 par Les Belles Champenoises d'époque
Reconstitution d'un garage des années 50 par Les Belles Champenoises d'époque Gilles Bonnafous
Chevrolet Corvette
Chevrolet Corvette Gilles Bonnafous
Les plateaux se sont avérés moins riches que l’an dernier. Exit le bel ensemble de Formule 1, tandis que l’on notait l’absence de grands noms (comme David Piper), qui ne sont pas revenus. De plus, contrairement à l’édition 2007 où de nombreux collectionneurs et clubs avaient fait le déplacement avec leurs voitures, le parking réservé aux autos de collection n’a pas dépassé la dizaine de véhicules au cours du week-end.

Les déçus de cette année s’ajoutant à ceux de l’an dernier, il serait dommage que cette manifestation ne s’installe pas dans la durée. Car tous les passionnés de sport automobile ne peuvent que se réjouir de voir renaître le temps d’un week-end le mythique circuit de Reims-Gueux, dont l’association des « Amis du circuit de Gueux » travaille à la sauvegarde et à la restauration des infrastructures. A cet égard, on a pu constater les progrès réalisés d’une année sur l’autre (notamment la réfection du panneau d’affichage). Mais il reste encore beaucoup à faire pour sortir de l’oubli et sauver définitivement cet élément majeur du patrimoine français de la course automobile.
Ferrari GTO
Ferrari GTO Gilles Bonnafous
article suivant CHEVROLET Corvette Split Window 1963

Page suivante
CHEVROLET Corvette Split Window 1963

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de propulsion
propulsion a dit le 02-10-2008 à 07:50
N'y suis pas allé cette année. J'irai l'an prochain, seulement si cette manifestation (qui je le lis entend qq critiques) respecte les genres. C'est à dire si les amoureux collectionneurs, reconstructeurs d'autos de sport anciennes en configuration d'origine ne se voient pas entraver la venue, sous la condition d'adhérer à une association sportive, fédération, voyez ce que je veux dire ! On est pas tous des moutons avec le passeport technique par ex. attention à ceci. Jedéplore actuellement que l'on dénature les autos de sport anciennes. On les "façonnent"2008 et elles seront caduques en 2012.
avatar de 1510202
1510202 a dit le 01-10-2008 à 08:43
Manifestation et plateau un peu "pauvres" au plan des voitures anciennes. Le côté " Histoire et Légende " de l'automobile et du circuit passe en arrière plan par rapport au village. C'est un peu dommage si l'on veut faire revivre le passé car le public est présent bien que l'accès au circuit ne soit pas facile ; surtout par mauvais temps.
avatar de porschetarga
porschetarga a dit le 20-09-2008 à 11:57
Bien mieux que la première édition, il y a enfin un peu plus d'animation. Seul regret, les plateaux sont un peu trop mélangés et surtout les "cerberes" de la sécurité particulièrement zelés : quasi impossible de faire une photo ou de filmer sans en avoir un sur le dos. La sécurité OK, mais pas d'exagération. Une belle journée, espérons que la prochaine se tourne un peu plus vers la compétition comme nous la connaissons à Francorchamps, ou avant à Chimay. C'était un régal. En revanche, les prix ont également suivi le manque de pouvoir d'achat. Enfin l'essential c'est que cela existe et que même si il faut faire 500 à 600 kms pour y venir, on espére que cela n'ira qu'en s'améliorant. Surtout en annonce de programme "keep the good old way and cars"
avatar de samothrace
samothrace a dit le 19-09-2008 à 21:58
Qualité ne rime pas forcément avec quantité... Les organisateurs du "WEEA" (WE de l'Excédence automobile...?) mélangent les genres sans hésiter et prouvent encore une fois qu'ils connaissent mal leur sujet. C'est d'autant plus regrettable que de nombreux passionnés attendent un VRAI évènement à Gueux depuis longtemps et ne cautionnent pas ce méli-mélo "bling bling" qui donne surtout la part belle au "village"... Il faut s'attendre l'an prochain à une simple kermesse de village si rien n'est fait pour réunir un plateau digne de ce circuit.
avatar de BM 77
BM 77 a dit le 19-09-2008 à 18:50
Merci pour ce reportage ,je devais venir mais des ennuis de frein mon empêcher de me déplacer... mais des membres de mon forum était présent en bmw E21.. encore merci aux organisateur ,je suis a coté du circuit (50 km) et merci de faire revivre ce super circuit .........BM 77 Fondateur de la BmwOldSchool.