Tour Auto 2008

Le Tour Auto 2008 s'est élancé le mardi 15 avril pour cinq jours à travers la France. De Paris à Marseille, les concurrents auront à affronter 4 circuits et 7 épreuves spéciales.

sommaire :

FORD USA GT 40 1007

Gilles Bonnafous le 17/04/2008

Partagez

réagir

La Ford GT 40 de Paul-Emile Bessade est une machine très connue. Voiture de l’Ecurie Ford France, c’est une 4,7 litres portant le numéro de châssis 1007. Son principal titre de gloire est d’avoir fait du cinéma.

1007 a en effet tourné dans le film Un homme et une femme, de Claude Lelouch. Aux mains de Jean-Louis Trintignant, dont on sait qu’il joue le rôle d’un pilote de course dans le film, on la voit tourner sur l’anneau de Montlhéry par un matin frais et gris. La voiture a conservé l’immatriculation britannique de l’époque : LBH 416 C.

La toute première GT 40 de l’Ecurie Ford France a été la 1003. Elle fut acquise par Guy Ligier, qui demanda à Henry Chemin de l’intégrer à l’écurie Ford France. Troisième GT 40 de la centaine construite, elle possède un capot un peu différent. Elle fut la première GT 40 alignée dans une épreuve internationale, en l’occurrence les 1000 Kilomètres du Nürburgring le 23 mai 1965. Pilotée par Maurice Trintignant et Guy Ligier, elle abandonna. Avec Henri Greder et Giorgi à son volant, on la vit au cours de la saison 1967 aux 1000 Kilomètres de Monza (abandon), à la Targa Florio (cinquième) et aux 1000 Kilomètres du Nürburgring (septième).
FORD USA
Loïc Bailliard
FORD USA
Gilles Bonnafous
Deuxième GT 40 de l’Ecurie Ford France, 1007 est celle qui a le plus couru. Engagée pendant deux saisons, 1966 et 1967, elle a participé à une vingtaine d’épreuves. En 1966, elle court la Targa Florio avec Guy Ligier et Henri Greder à son volant (abandon) et les 1000 Kilomètres de Paris, où elle est sévèrement accidentée dès le premier tour (Jo Schlesser). Aux 24 Heures du Mans, où elle porte le dossard 15, elle est pilotée par Ligier et Grossman. Elle cassera un joint de culasse à la seizième heure.

Les premières GT 40, dont la culasse est en fonte (la sophistication mécanique n’est pas le souci premier des Américains), sont alors très sujettes aux ruptures de joint. Cela tient à l’existence de points chauds consécutifs à la formation de poches de gaz dans la culasse. Reconstruite aux spécifications 1967 avec capots avant et arrière allégés, 1007 court la nouvelle saison pilotée par Jo Schlesser et Guy Ligier : 1000 Kilomètres de Monza (sixième), Targa Florio (abandon) et 1000 Kilomètres du Nürburgring (dixième).
FORD USA
Gilles Bonnafous
FORD USA
Gilles Bonnafous

1007 est cédée en fin de saison à Pierre Bardinon, qui ne s’est pas encore spécialisé dans les Ferrari. Il demandera à Franco Sbarro d’y installer un V8 de sept litres. Gilles Duval la rachètera au début des années 70 et la conservera une trentaine d’années, pendant lesquelles elle sera restaurée par Bryan Wingfield. C’est il y a cinq ans que Paul-Emile Bessade a acquis la voiture. Il court son deuxième Tour Auto à son volant.

A sa sortie, 1007 était équipée de roues à rayons Borrani, d’où ses ailes moins larges que celles dont elle sera dotée ultérieurement. Son moteur a été changé plusieurs fois. Elle serait actuellement équipée du 4,7 litres de la Matra 630, la première ainsi motorisée pour tester le châssis Matra avec des moteurs de forte cylindrée.
FORD USA
Gilles Bonnafous
FORD USA
Gilles Bonnafous
A partir de la fin 1966, Ford France a également eu à sa disposition la 1020. Engagée pendant la saison 1967, elle a été alignée aux 1000 Kilomètres de Spa avec Schlesser et Ligier (abandon) et aux 24 Heures du Mans (Greder et Dumay), où elle a abandonné à la quatorzième heure sur rupture du joint de culasse. Aujourd’hui propriété de l’ACO, la voiture est exposée au Musée des 24 Heures du Mans.

On peut aussi attribuer à Ford France une autre GT 40, mais de sept litres, la 1047. Dernière Mk II réalisée, version Mk II B, c’est une ex-Hollman and Moody qui, après les 24 Heures du Mans 1967, a été prêtée à Henri Chemin par Ford Etats-Unis pour le reste de la saison — pilotée dans la Sarthe par Bucknum et Hawkins, elle a abandonné sur casse moteur à la 18e heure. A son volant, Guy Ligier et Jo Schlesser remporteront les 12 Heures de Reims courues le 25 juin malgré une déficience de leur boîte de vitesses. Ils courront également les 1000 Kilomètres de Paris.
FORD USA
Gilles Bonnafous
FORD USA
Gilles Bonnafous
article précédent FERRARI Europa GT Pininfarina

Page précédente
FERRARI Europa GT Pininfarina

article suivant OSCA Type S

Page suivante
OSCA Type S

Partagez

réagir

Commentaires