Tour Auto 2008

Le Tour Auto 2008 s'est élancé le mardi 15 avril pour cinq jours à travers la France. De Paris à Marseille, les concurrents auront à affronter 4 circuits et 7 épreuves spéciales.

sommaire :

FERRARI 212 Inter Cabriolet Vignale

Gilles Bonnafous le 17/04/2008

Partagez

réagir

Engagée au Tour Auto en régularité, la Ferrari 212 Inter de l’Américain John Queen est un rare cabriolet carrossé par Vignale en 1952.

La 212 doit son appellation à la cylindrée unitaire (212 cm3) de son V12 conçu par Gioachino Colombo et qui atteint les 2,5 litres. Seulement quelques cabriolets 212 Inter ont été construits par Vignale. Ils diffèrent tous par certains détails, les voitures étant construites à l’unité.
FERRARI
Gilles Bonnafous
FERRARI
Gilles Bonnafous
Cette Ferrari appartient à la cinquième génération des 212 Michelotti-Vignale. Cette dernière est due au tandem turinois composé de Giovanni Michelotti pour le dessin et d’Alfredo Vignale pour la réalisation de la carrosserie. Si les formes de la voiture peuvent paraître un peu lourdes, il convient de replacer ce design dans le contexte de l’époque. La grille de calandre en croix se retrouve sur maintes Ferrari Vignale, particulièrement en 1951.

Cette 212 a d’abord été vendue en Italie, avant de partir aux Etats-Unis en 1956, où elle est demeurera une quarantaine d’années. On la retrouve ensuite en Grande-Bretagne, bien qu’étant la propriété d’un Latino-américain. C’est là que John Queen l’achète en 1999 avant de la faire revenir outre-Atlantique, où il l’a fait restaurer récemment. La voiture a participé deux fois aux Mille Milles et elle prend part cette année à son quatrième Tour Auto.
FERRARI
Loïc Bailliard
FERRARI
Gilles Bonnafous

La 212 succède à la 195 Inter apparue en 1951 et dont la carrière a été éphémère. Alimenté par un carburateur unique, son 2,5 litres développe 150 ch à 6500 tr/mn. La boîte de vitesses possède cinq rapports et la voiture dépasse les 180 km/h. Le châssis est proche de celui de la 195, l’empattement de 2,60 mètres mis à part. La nouveau-née existe, c’est naturel s’agissant d’une Ferrari, en version sportive, dite Export, équipée de trois carburateurs double corps.

En dehors de quelques cabriolets et roadsters, le modèle sera surtout construit en coupés. Les caractéristiques techniques varient souvent d’un exemplaire à l’autre. Michelotti est l’auteur de multiples dessins pour la 212 et le duo qu’il forme avec Vignale est l’auteur de la majorité des Ferrari de l’époque, supplantant les autres carrossiers comme Ghia et Touring. Parmi les voitures les plus fameuses, citons la dernière 212 carrossée par Ghia et destinée au président argentin Juan Peron ou le cabriolet Pinin Farina du cinéaste Roberto Rossellini, grand amateur de Ferrari.
FERRARI
Gilles Bonnafous
FERRARI
Gilles Bonnafous
C’est sur 212 que Pinin Farina a effectué sa première réalisation sur un châssis Ferrari, une collaboration appelée à un avenir prolifique. La voiture est un cabriolet noir au design très dépouillé, livré en Suisse à Georges Filipinetti, le futur créateur de la célèbre Scuderia. Pinin Farina présente son premier coupé 212 à la fin 1952. Il connaîtra un succès rapide.

La carrière de la 212 Inter trouvera son terme avec l’apparition à la fin 1953 de la 250 Europa équipée du moteur de trois litres (250 cm3 de cylindrée unitaire). Jusqu’en 1953, 80 exemplaires environ auront été fabriqués toutes versions de carrosseries confondues.
FERRARI
Gilles Bonnafous
FERRARI
Gilles Bonnafous
article précédent Compte rendu

Page précédente
Compte rendu

article suivant FERRARI Europa GT Pininfarina

Page suivante
FERRARI Europa GT Pininfarina

Partagez

réagir

Commentaires