Essai VOLVO XC 90

Jean-François Destin le 17/02/2003

Les spécialistes allemands vont devoir partager le filon porteur des SUV avec des concurrents inattendus. Volvo présente en effet le très intéressant Volvo XC 90.

Présentation

Alors que le constructeur suédois, propriété de Ford, vend mal sa gamme de berlines, tous les espoirs sont permis avec ce 4X4 break intelligent taillé pour séduire à la fois les américains et les européens. Présenté en première mondiale à Détroit en 2002, le Volvo XC 90 a fait immédiatement l'objet de 15.0000 commandes fermes. Devant cet engouement spontané, Volvo table sur 60.000 ventes en 2003 dont 65% aux USA où il est livré depuis l'automne dernier. II vient de débarquer chez nous avec sa silhouette sympathique, son très généreux espace vital, sa fonctionnalité et surtout ses étonnantes qualités routières. Après avoir longuement étudié les besoins de cette nouvelle clientèle SUV et décortiqué le Mercedes ML et le BMW X5, les suédois sont tombés d'accord sur ce gros break surélevé qui fait un peu penser à l'Allroad d'Audi.

Comme chez Mercedes et BMW, le Volvo XC 90 construit sur la plate-forme de la berline S80 se situe à mi-chemin entre la berline haut de gamme et le 4X4 pur et dur en privilégiant un usage routier traditionnel. On le sait depuis longtemps, les acheteurs de modèles à transmission intégrale peu enclin aux bains de boue et au pistes défoncées souhaitent surtout bénéficier d'une sécurité active et passive au sommet (cela à toujours été le credo de Volvo) dans une carrosserie décalée et tendance. A cet égard, Volvo a réussi un bel amalgame en associant cette présentation atypique à de solides qualités routières et à un grand confort. Le Volvo XC 90 est proposé en neuf versions articulées autour de trois moteurs : 5 cylindres diesel " common rail " de 163 ch, 5 cylindres 2.5 turbo de 210 ch ou 6 cylindres biturbo de 272 ch. Les prix, compétitifs, varient de 42.000€ pour le Volvo XC 90 D5 Optimum à 59.700€ pour le Volvo XC 90 T6 7 places.

VOLVO XC 90 VOLVO XC 90

Design

Pourtant moins aguicheur que le ML ou le X5, le Volvo XC 90 suscitera néanmoins la sympathie de la plupart des clients visés. D'autant que ses dimensions généreuses lui confèrent bien des avantages pour les familles nombreuses. Des trois, c'est de loin le plus long ( 4.798m contre 4.64m pour le ML et 4.665m pour le X5) et le plus large (1.898m contre 1.84m et 1.87m) tandis que sa hauteur se situe entre celle de ses deux rivaux. Résultat : un habitacle très spacieux abritant jusqu'à sept places.

Ce gabarit lui confère une allure élancée et sportive sans être trop imposante. Son capot en V, ses épaulements d'ailes marqués comme sur les dernières berlines S60 et S80 et ses énormes feux arrière repris des breaks permettent au premier coup d'œil de l'intégrer à la gamme Volvo. Selon le designer en chef Peter Horbury, " il y a eu une volonté de concevoir un véhicule viril mais pas macho, musclé mais pas agressif ". Ces dames devraient apprécier. A l'arrière, l'ouverture se compose en partie supérieure d'un hayon intégrant la vitre (suffisant pour embarquer quelques commissions légères) et d'un rabat qui se bascule vers l'arrière pour s'aligner sur le plancher du coffre.

Habitacle

C'est la bonne surprise de ce premier SUV Volvo. Très soignée, composée de matériaux flatteurs, y compris au niveau des plastiques, la présentation intérieure se révèle supérieure à celle du ML et rejoint presque celle du X5. Avec peut-être en plus quelques touches d'originalité concernant notamment une large console centrale très inclinée pour améliorer la visibilité des commandes et leur préhension. L'ambiance à bord est résolument haut de gamme d'autant que nous disposions pour cet essai d'une finition " Xenium ", haut de gamme avec sellerie en cuir et deux mini sièges à l'extrême arrière permettant de transporter 7 personnes.

Ces sièges qui conviennent plutôt à des enfants (comme l'assise centrale arrière) bénéficient d'une fonctionnalité intelligente (l'assise s'escamote et le dossier se rabat sans remettre en cause le plancher plat). Les dossiers des autres sièges (y compris celui du passager avant) se replient pour permettre l'embarquement d'une planche à voile ou d'un objet long.

Châssis

Architecturé sur la grande plate-forme de la S80, le XC 90 hérite d'un long empattement (2.857m) et de larges voies (1.634m à l'avant et 1.624m à l'arrière) et par la même d'une implantation favorable sur la route d'autant que le porte-à-faux arrière a été réduit au minimum. On verra plus loin que ces choix ont une heureuse influence sur la tenue de route et le roulis. Malgré cela, Volvo qui se veut le champion de la sécurité active a doté son XC 90 d'un ingénieux système anti-retournement. Baptisé RSC (Roll Stability Control) et développé conjointement par Ford, il recourt à un capteur gyroscopique qui contrôle en permanence la vitesse de la prise de roulis du véhicule et son angle. Si le système détecte un risque évident de tonneaux, le DSTC (Dynamic Stability and Traction Control) est activé. Ce dernier agit en réduisant la puissance du moteur et en freinant la roue qui va permettre de redonner une stabilité à la voiture.

Si toutefois, le tonneau est inévitable, le pavillon renforcé en acier spéciale, les ceintures à prétentionneurs de dernière génération et les airbags rideaux (assujettis aux sept sièges) se conjuguent pour préserver les occupants. Autre particularité rassurante pour le conducteur : en usage normal, la répartition de la puissance est typée traction avant avec 90% du couple envoyé sur le train avant. Dès que l'adhérence diminue, la répartition avant/arrière se recale automatiquement sans aucune intervention du conducteur. Enfin, vous l'aviez compris, avec le XC90, il est aussi possible de s'égarer sur des pistes, dans les dunes et de tenter la traversée de gués rocailleux grâce à une garde au sol portée à 218 millimètres.

Moteur

Fort de leurs perspectives aux Etats Unis, les motoristes de Volvo n'ont pas hésité à " booster " leurs moteurs à essence tout alu. Les acheteurs américains auront le choix entre le 5 cylindres 20 soupapes avec turbo basse pression développant 210 chevaux et le 6 cylindres 2.9l doté de deux turbocompresseurs. Ces derniers permettent d'obtenir 272 chevaux et un couple de 380 Nm dès 1800 tours. Une manne pour passer de 0 à 70 miles sur les highways et autres Interstates !

Chez nous où l'essence coûte très cher, les acquéreurs d'un XC90 n'hésiteront pas à passer commande de la version diesel assortie du récent 5 cylindres tout alu "common rail" de 163 ch. Une puissance équivalente à celle du ML Mercedes 270 CDI pour des performances légèrement inférieures.

Sur la route

Vu la hauteur du XC 90 et la position dominante du poste de conduite, on s'attend à subir des prises de roulis en virage et les effets d'un amortissement mal maîtrisé. Il n'en est rien. Bien campé sur ses grandes roues de 18 pouces, le SUV suédois offre pratiquement le même comportement routier, le même confort et la même insonorisation qu'une berline de luxe. Cette chasse aux bruits parasites résulte entre autres d'une suspension arrière multibras complètement isolée de la carrosserie, les ressorts et les amortisseurs étant fixés sur un faux châssis. Un travail similaire a permis également de cantonner dans le compartiment moteur les vibrations liées à la présence du 5 cylindres diesel. Enfin, ce bilan sonore très positif prend également en compte le niveau très faible des bruits d'écoulement de l'air sur une carrosserie pourtant pas vraiment aérodynamique.

Facile et agréable à piloter notamment grâce à la douceur de la boite automatique (avec commande séquentielle), le XC90 fait aussi profiter de l'efficacité de son freinage (pas mal pour un poids frisant les deux tonnes), d'une direction presque aussi directe que celui d'une berline et d'une tenue en cap remarquable. Sur la version diesel, la seule petite déception provient d'une puissance moteur mise à mal par le poids élevé du véhicule et la présence de la boite automatique. Avec le même nombre de chevaux (163), le ML Mercedes ne roule pas plus vite mais se montre un peu plus nerveux (11,9 secondes pour passer de 0 à 100 km/h). Cette relative dolence du XC 90 que l'on constate à l'accélération et en reprises ne s'arrange pas évidemment avec 5 personnes à bord et des bagages. La consommation elle aussi s'en ressent.

VOLVO XC 90 VOLVO XC 90

Equipements

Tous les équipements traditionnels + correcteur d'assiette Nivomat (pour la version 7 places), les lave-phares haute pression escamotables, l'alarme Volvo Guard avec télécommande et capteurs de mouvement et d'inclinaison, les rétros extérieurs rabattables électriquement, l'assise des sièges en cuir Select, les sièges avants chauffants à mémoire de position, l'assistance de direction Servotronic, le radar de recul, le chargeur 6 CD frontal pour Systeme Audio Haute performance et les bornes d'écoute audio individuelle à l'arrière. La finition Xenium y ajoute les phares bi-xénon, les jantes en alliage Atlantis, le toit ouvrant électrique transparent, le système de navigation RTI avec écran 16/9, le téléphone GSM intégré et le système audio Premium avec amplificateur 4x70w et 11 HP.

À retenir

Hormis une image de marque moins valorisante que celle de ses rivaux, Volvo propose un gros break 4X4 intelligent et très spacieux (le X5 et le ML ne peuvent pas embarquer 7 personne) à l'attention des familles nombreuses ou appelées à s'agrandir. Les qualités routières, le grand confort et le sérieux de sa construction devraient lui valoir un franc succès et contribuer à améliorer l'aura du constructeur suédois.
points fortsSilhouette agréable, habitacle spacieux et soigné, confort de suspension, facilité de conduite, transmission intelligente.
points faiblesRayon de braquage insuffisant, gabarit (en ville surtout), visibilité ¾ arrière, poids élevé, puissance moteur un peu juste.
Les chiffres
Prix 2003 : 59 700 €

Autres articles pouvant vous intéresser

VOLVO XC90 T8
VOLVO XC90 T8

Glisser en ville sans un bruit, partir au bout du monde à sept personnes,...

VOLVO XC90 D5
VOLVO XC90 D5

Après 12 ans de carrière, le Volvo XC90 avait grand besoin d'être renouvelé....

VOLVO XC90 V8
VOLVO XC90 V8

Le Volvo XC90 a laissé Mercedes et son ML, ainsi que BMW et son X5 défricher...

Tous les essais VOLVO
JAGUAR XE SV Project 8
JAGUAR XE SV Project 8

Les opérations spéciales de Jaguar n'auront jamais aussi bien porté leur nom...

ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce
ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce

Après presque trois ans d'une carrière en demi-teinte, le SUV Alfa Romeo...

MINI Clubman JCW 306 ch
MINI Clubman JCW 306 ch

La nouvelle Clubman John Cooper Works est la Mini la plus puissante de toute...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de mmeml50
mmeml50 a dit le 14-03-2012 à 22:09
une excellente voiture! très fiable, spacieuse, très sécurisante et d'un confort incroyable! merci Volvo pour les belles voitures que vous faites (pour moi, le XC90 est de loin le plus beau SUV sur le marché avec le BMW X5; après, les gouts et les couleurs...)