Essai SUBARU Impreza WRX Anniversary

Vincent Desmonts le 28/01/2008

Grâce à ses succès en championnat du monde des rallyes, la Subaru Impreza est devenue une sorte d'icône. Autant dire que l'arrivée d'une nouvelle génération suscite l'intérêt !

Voir la vidéo en HD

Présentation

La Subaru Impreza est devenue une sorte d'icône grâce aux victoires en championnat du monde des rallyes en 1995, 96 et 97. Autant dire que l'arrivée d'une nouvelle génération suscite l'intérêt ! La nouvelle Impreza affiche un style homogène à défaut de susciter l'enthousiasme, même avec les jantes 17 pouces et la prise d'air sur le capot de cette version WRX. Une variante livrée exceptionnellement en série limitée « Anniversary » (225 exemplaires) afin de célébrer les 15 ans de présence de Subaru en France, et en attendant l'arrivée de l'ultime version WRX STI.

L'Impreza WRX se révèle bien terne à l'intérieur : plastiques très ordinaires, couleurs sombres et équipement sans fioritures conditionnent une ambiance à bord plutôt austère. Seuls les sièges baquet viennent rappeler que l'on est à bord d'une version sportive. À la mise en route, le moteur « boxer » 4 cylindres turbo de 2,5 litres et 230 ch s'ébroue dans la discrétion. Il conservera ce ton réservé tout au long de notre essai, sans la moindre note sportive à l'échappement. Surprenant. Mais ce n'est pas la seule surprise que nous réserve cette Impreza WRX. Étonnamment silencieuse, dotée d'un moteur très souple et de suspensions typées confort, elle se révèle paradoxalement plus adaptée aux voies rapides et autoroutes qu'au réseau secondaire. Des petites routes où ses suspensions amortissent mal les bosses et où son moteur trop linéaire gomme les sensations. Hélas, dans tous les cas sa consommation excessive (10,4 l/100 km officiellement, mais facilement 3 litres de plus en réalité) oblige à des arrêts trop fréquents.

Voir plus de photos

Sur la route

Lorsque l'on évoque la Subaru Impreza, les yeux des passionnés brillent : ils pensent aux regrettés Colin McRae et Richard Burns, à Petter Solberg, ou encore à Stéphane Sarrazin, qui écrivirent l'histoire du championnat WRC au volant des bolides bleus et jaunes. Autant de références qui grandissent encore la déception que l'on éprouve aux commandes de cette Subaru Impreza WRX dernier cru ! On l'attendait vrombissante, on la découvre mutique. On espérait une aiguille du compte-tours virevoltant vers la zone rouge, on se retrouve avec un moteur au caractère désespérément linéaire. On imaginait des suspensions rigoureuses à même d'avaler les routes bosselées comme une simple formalité, et l'on se retrouve à bord d'une voiture pénalisée par un amortissement trop souple. En clair : de sportivité, point.

En totale rupture avec sa devancière, cette WRX-là s'apprécie sur voies rapides et autoroutes, où la souplesse souveraine de son « flat-four » (320 Nm de couple dès 2 800 tr/min) permet de vigoureuses reprises en cinquième et où le confort moelleux des suspensions préserve les lombaires. Une Impreza WRX silencieuse, confortable et autoroutière ? En voilà une rupture ! Le typage très particulier de cette série spéciale tient peut-être au fait qu'il s'agit là d'une version aux spécifications américaines, transposée en France sans la moindre modification autre que... l'ajout d'un sticker « Anniversary » sur la malle. Avec 17 à 18 litres aux cent en conduite sportive, elle a d'ailleurs gardé les mauvaises habitudes d'un pays où le « unleaded gasoline » est (encore) peu cher...

À retenir

Cette Subaru Impreza WRX ne restera pas dans les mémoires. Trop aseptisée, trop embourgeoisée, elle semble avoir oublié qu'elle est une enfant des rallyes. Cette série limitée à l'accent américain n'est heureusement qu'un simple amuse-bouche en attendant la prochaine WRX STI, forte de 300 ch et que l'on espère nettement plus méchante. Messieurs de Subaru, s'il vous plaît... ne nous décevez pas une deuxième fois !
points fortsConfort étonnant, moteur très souple, doux et silencieux, sécurité tous temps grâce à la transmission intégrale, habitabilité convenable.
points faiblesSuspensions trop souples, roulis envahissant, sportivité effacée, consommation gargantuesque, coffre exigu, présentation intérieure terne, commande de boîte et embrayage un peu durs en ville.
13.8

20
Les chiffres
Prix 2007 : 31 500 €
Puissance : 230 ch
0 à 100km/h : 5.8s
Conso mixte : 10.4l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 13/20
Sécurité active et passive : 15/20
Confort et vie à bord : 12/20
Budget : 12/20

Autres articles pouvant vous intéresser

SUBARU Impreza XV
SUBARU Impreza XV

Les crossovers, breaks ou berlines à transmission intégrale, ont le vent en...

SUBARU Impreza WRX STI
SUBARU Impreza WRX STI

A la fois performante et accessible, sportive et routière, c'est surtout par...

SUBARU Impreza WRX
SUBARU Impreza WRX

L'Impreza WRX, c'est un avant-goût d'une voiture de rallye dans une auto de...

Tous les essais SUBARU
MERCEDES AMG GLE 53 4Matic+ Coupé
MERCEDES AMG GLE 53 4Matic+ Coupé

Mercedes renouvelle son grand « SUV coupé » et le décline dans cette inédite...

JAGUAR XE SV Project 8
JAGUAR XE SV Project 8

Les opérations spéciales de Jaguar n'auront jamais aussi bien porté leur nom...

ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce
ALFA ROMEO Stelvio Q4 210 ch Veloce

Après presque trois ans d'une carrière en demi-teinte, le SUV Alfa Romeo...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de morales
morales a dit le 02-02-2008 à 10:21
je préfère largement l'ancienne carrosserie la nouvelle subaru devient en ligne de carrosserie la voiture de monsieur tout le monde