Essai MERCEDES C 200 CDI break

Jean-François Destin le 21/01/2008

Quelques mois après avoir remplacé la Classe C, Mercedes commercialise la version break.

Voir la vidéo en HD

Présentation

Quelques mois après avoir remplacé la Classe C, Mercedes commercialise la version break. Alors que d'autres marques sacrifient l'espace disponible au design, le constructeur allemand s'attache au contraire à battre des records en offrant un coffre allant jusqu'à 1500 dm3, l'actuelle meilleure référence du segment « premium ». Outre les multiples combinaisons par le basculement des sièges et l'astuce permettant d'embarquer une planche de surf de 2.82m de long, le break C se veut également plus pratique et fonctionnel avec des filets de retenues, des crochets, un casier pliant et en option un hayon à l'ouverture/fermeture motorisée. A peine plus long (4,596m contre 4.58m), le break reprend la silhouette dynamique de la berline et le choix de deux calandres en fonction de la finition.

Plus soigné mais à peine plus habitable à l'arrière que l'ancien modèle, l'habitacle se révèle agréable, bien insonorisé tandis que le pilote apprécie une tenue de route plus incisive, un châssis agile et un meilleur confort de suspension. Comme la berline, le break abrite une large variété de motorisations allant du sobre 2.2 CDI diesel de 136 chevaux, objet de notre essai, au 6 cylindres 3.5l essence de 272 chevaux. Sachant que les modèles les plus prisés en France seront la C 220 CDI de 170 ch et la C320 CDI de 224 chevaux, ce dernier étant disponible avec la transmission intégrale 4Matic. Facile à piloter, agréable et suffisamment alerte (204 km/h et 10,6s au 0 à 100 km/h), notre C 200 CDI était équipé d'une boite automatique à 5 rapports, lui permettant d'être écologiquement correct avec seulement 157 grammes de CO² au kilomètre. Prix 37.400 €

Voir plus de photos

Sur la route

Douceur des commandes, discrétion du moteur, agrément de la boite automatique et bon amortissement : ce seuil d'accès diesel de la nouvelle gamme C break sait dorloter ses occupants. A commencer par le pilote très à l'aise pour trouver une excellente position de conduite. Certes, l'habitacle apparaît un peu triste et classique mais notre Mercedes C 200 CDI en finition « Elegance » se rattrape par une finition de qualité et une ergonomie contribuant au bien-être à bord. Silencieux, le break C affiche un dynamisme de bon aloi mais pour ceux qui recherchent les reprise faciles et un tempérament tonique, nous conseillons la 220 CDI et ses 170 chevaux d'autant que la consommation moyenne normalisée est à peine supérieure (6,8l contre 6,7l). Sur le terrain et sans forcer, le Mercedes C 200 a réclamé environ 9 litres, un appétit élevé surtout avec une personne à bord la plupart du temps. Sans doute moins pimenté et amusant que le break BMW, le Mercedes C 200 break est aussi moins performant mais ses prestations peuvent être jugées suffisantes et cohérentes avec un prix contenu auquel nous habitue trop rarement Mercedes.

À retenir

Lors de notre essai de la nouvelle Mercedes Classe C berline, nous avions été séduit par l'évolution par sa tenue de route plus incisive et dynamique, son confort amélioré tout en regrettant le peu de progrès en matière d'accueil à l'arrière. Un jugement se rapportant également au break dont on apprécie par ailleurs l'agencement du coffre et sa modularité. Comme chez Volvo, le break fait toujours recette chez Mercedes, il convenait d'en offrir davantage à la clientèle tout en ramenant l'écart de prix berline/break à 1450 € (contre 1800 € auparavant). Cadeau supplémentaire : jusqu'au 30 juin 2008, la filiale française propose contre un petit supplément de 350 € le pack « Launch Edition » comprenant la peinture métallisée, le détecteur de pluie, les rétros rabattables électriquement et jour/nuit automatique et surtout l'ouverture/fermeture électrique du coffre. Des équipements qui, pris séparément, vaudraient 1720 €. Précisons que ce pack est disponible avec toutes les finitions et motorisations. En plus du traditionnel cache-bagages et filet de protection, le break C offre en série un casier pliant, deux crochets pour sacs escamotables, des filets latéraux, une patère intégrée au hayon, une prise 12 volts dans le coffre et un système d'arrimage avec 4 œillets de fixations. On le constate, Mercedes, tout en contenant ses prix a mis les petits plats dans les grands pour gagner des parts de marchés face à BMW et Audi. Une stratégie commerciale bien ciblée qui devrait porter ses fruits.
points fortsDesign attractif, tenue de route, confort, bon rapport prix/qualités/équipements, bon accord moteur/boite auto
points faiblesMoteur un peu à la peine, consommation décevante, places arrière encore peu spacieuses, intérieur triste.
13.9

20
Les chiffres
Prix 2008 : 40 850 €
Puissance : 136 ch
0 à 100km/h : 10.5s
Conso mixte : 6.7l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 14/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 12/20

Autres articles pouvant vous intéresser

MERCEDES AMG C43 390 ch
MERCEDES AMG C43 390 ch

Pour sa 5ème année de commercialisation, la Mercedes Classe C s'offre un...

MERCEDES AMG C 63 Cabriolet
MERCEDES AMG C 63 Cabriolet

Mercedes décline son fameux V8 AMG à toutes les sauces. Mais le mariage avec...

MERCEDES AMG C43 4matic
MERCEDES AMG C43 4matic

Directement dérivée du coupé Classe C, la version cabriolet reprend ses...

Tous les essais MERCEDES
VOLKSWAGEN T-Roc R
VOLKSWAGEN T-Roc R

Volkswagen lance une version sportive de son petit SUV. Chic, stylé et...

PORSCHE Cayenne Coupé Turbo
PORSCHE Cayenne Coupé Turbo

Il lui en a fallu du temps ! Le Porsche Cayenne cède enfin à la mode du coupé...

BMW M135i xDrive (F40)
BMW M135i xDrive (F40)

La BMW Série 1 fait sa révolution. Exit la propulsion et les 6-cylindres, et...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires