< retour

Essai SEAT Leon ST Cupra 290

Vincent Desmonts le 29/02/2016

Pour refaire parler d'elle dans une catégorie des super-GTI en pleine ébullition, la Seat Leon Cupra s'offre 10 petits chevaux supplémentaires et quelques ajustements techniques. Dans sa version break ST, elle dévoile une impressionnante palette de talents.

Voir la vidéo en HD

Elle sait tout faire !

Ces derniers temps, l'actualité des sportives a été dominée par l'arrivée des Peugeot 308 GTI, Honda Civic Type R et Ford Focus RS. Des bombes aux caractères radicalement différents, mais également séduisantes. La Seat Leon Cupra serait-elle jalouse de cette exposition médiatique ? Toujours est-il qu'elle nous revient dans une version retravaillée, dont la puissance passe de 280 à 290 ch. Extérieurement, pas de changement : l'ibère affiche toujours des lignes modernes mais sans ostentation. Aux antipodes de rivales parfois tapageuses, la Seat se contente d'arborer des jantes de 19 pouces, un bouclier légèrement redessiné et une calandre grillagée. À l'arrière, elle se distingue avant tout par ses deux sorties d'échappement. Bref, la Leon Cupra joue les discrètes, voire carrément les « sleepers » dans sa carrosserie break ST, capable de charger jusqu'à un demi-mètre cube de bagages et doté d'une banquette rabattable en un tournemain. La voiture idéale du père de famille modèle ? Un conseil : méfiez-vous de l'eau qui dort !

Voir plus de photos

Faire la course… ou les courses ?

Car derrière ses airs de fille sage, la Leon Cupra cache un caractère du genre volcanique. Au premier abord, pourtant, elle n'impressionne pas plus qu'une version d'entrée de gamme. Grâce aux différents modes du Drive Profile Cupra, elle sait en effet faire patte de velours. Choisissez le réglage « Confort », et les suspensions et commandes se feront douces, le moteur discret, les accélérations progressives. L'espagnole se plie alors avec bienveillance aux contraintes du quotidien : déposer les enfants à l'école, subir les embouteillages, faire les courses au supermarché. La souplesse du moteur est appréciable, tout comme sa… sobriété ! Pourtant, les plus observateurs noteront que le train avant s'inscrit avec détermination dans la moindre courbe, laissant discrètement entrevoir le potentiel du châssis. Quelques kilomètres sur une route dégagée, en activant les modes plus dynamiques (Sport ou Cupra), permettent de mesurer la qualité du travail accompli par Seat. Les performances, d'abord : elles laissent pantois ! Ce break à l'allure sage accélère de 0 à 100 km/h en 6 secondes tout rond (un dixième de mieux que la précédente version 280 ch), et même 5,9 lorsqu'il reçoit la boîte à double embrayage DSG (+ 1 800 €). La vitesse maxi, limitée électroniquement à 250 km/h, est atteinte avec une grande facilité tant le 2.0 TSI fait preuve de vitalité. Doté de la double injection (directe et indirecte) et du calage variable des deux arbres à cames, ce moteur est très souple, vigoureux et émet une sonorité rauque assez évocatrice. La commande de boîte, rapide et bien guidée, permet de l'exploiter au mieux – même si la configuration du pédalier ne facilite pas le talon-pointe.

Moteur costaud, châssis à la hauteur

Le châssis n'a de son côté aucun mal à digérer cette fougue. Certes, la Leon Cupra 290 ne reçoit pas la transmission intégrale de sa cousine la Volkswagen Golf R, mais elle bénéficie tout de même du différentiel autobloquant VAQ de la Golf GTI Performance. Elle peut ainsi s'extraire sans difficulté des virages les plus serrés, tout en affichant une tenue de cap rassurante dans les courbes (très) rapides. La direction est précise, même si elle souffre d'un léger flou autour du point milieu. Bien dosé, l'amortissement contient bien les mouvements de caisse en modes Sport et Cupra, sans pour autant devenir cassant ou perdre ses moyens lorsque le bitume se dégrade. Enfin, le freinage est suffisamment endurant pour un usage routier. Les utilisateurs les plus exigeants, en particulier ceux qui voudront s'aventurer sur circuit, pourront cependant s'offrir le pack « Sub'8 » à 2 170 €, qui inclut notamment des freins Brembo majorés à quatre pistons et des jantes allégées (réduisant de 8,4 kg les masses non suspendues). En rajoutant encore 455 €, la Leon Cupra peut même être chaussée des fameux pneus Michelin Pilot Sport Cup 2 qui lui ont permis de signer un temps inférieur à 8 minutes sur le circuit du Nürburgring.

À retenir

La Seat Leon Cupra 290 n'est certainement pas la sportive offrant le plus de sensations, ni la plus ludique. Mais elle épate par son incroyable polyvalence ! Aussi à l'aise en conduite enlevée que dans les tâches quotidiennes les plus ingrates, elle s'affirme comme une cousine plus extravertie de la Volkswagen Golf GTI. À l'aune de cette versatilité et de son équipement de série complet (différentiel autobloquant, suspension pilotée, phares « full LED », GPS et caméra de recul sont fournis d'office), le tarif demandé par l'espagnole apparaît pour sa part très compétitif.
points fortsPolyvalence étonnante, performances de haut niveau, comportement routier agile, efficacité convaincante, discrétion générale, coffre spacieux et modulable, tarif compétitif.
points faiblesUn certain manque de sensations, léger flou dans la direction autour du point milieu.
16.9

20
Les chiffres
Prix 2016 : 35 415 €
Puissance : 290 ch
0 à 100km/h : 6s
Conso mixte : 6.8l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 17/20
Sécurité active et passive : 16/20
Confort et vie à bord : 15/20
Budget : 17/20
Tag :

Autres articles pouvant vous intéresser

SEAT Leon ST Cupra 300 4Drive
SEAT Leon ST Cupra 300 4Drive

La Seat Leon Cupra adopte (enfin) la transmission intégrale et gagne (encore)...

SEAT Leon ST Cupra 280
SEAT Leon ST Cupra 280

Une compacte avec 280 chevaux sous le capot et 587 litres dans le coffre ? Ne...

SEAT Leon Cupra 280
SEAT Leon Cupra 280

Avec la nouvelle Leon Cupra, Seat souhaite réussir la quadrature du cercle :...

Tous les essais SEAT
LOTUS Exige Sport 380
LOTUS Exige Sport 380

Souvent, quand un constructeur développe trop loin une auto déjà ancienne, il...

MERCEDES A 200 7G-DCT AMG Line
MERCEDES A 200 7G-DCT AMG Line

La précédente Classe A avait réussi sa mue en devenant une berline compacte...

PORSCHE 718 Cayman GTS
PORSCHE 718 Cayman GTS

S'il se décline désormais en GTS, le Porsche 718 Cayman conserve son...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires