Essai AUDI TTS

Vincent Desmonts le 29/06/2015

En attendant la future version RS, l'Audi TT monte en puissance avec ce TTS, fort de 310 ch. Avec un châssis revu et un intérieur high-tech, il entend même inquiéter le Porsche Cayman. Ambition justifiée ?

Voir la vidéo en HD

Outil de précision

L'Audi TT de première génération, apparu en 1998, reste davantage dans les mémoires pour son style emblématique et sa présentation intérieure originale que pour son efficacité. Cette dichotomie entre un look résolument agressif et une plate-forme lourde et parfois pataude, le coupé aux Anneaux n'a eu de cesse de l'éliminer au fil des générations, notamment par le biais de ses versions les plus radicales. Ainsi, le précédent TT adoptait-il une coque mêlant acier et aluminium pour un poids plus contenu et une meilleure répartition des masses, tandis que les variantes TTS et TT RS revendiquaient respectivement 272 et 340 ch. Le nouvel Audi TTS continue sur cette lancée, et affiche cette fois 310 ch, soit seulement 30 de moins que l'ancien TT RS ! Une manière de muscler son jeu qui s'accompagne de l'adoption de la nouvelle construction modulaire allégée MQB, faisant largement appel à l'aluminium. Ce matériau léger est utilisé pour la carrosserie, seules la partie avant et le soubassement étant réalisés en acier. À noter que la nouvelle coque permet d'abaisser le centre de gravité de 10 mm par rapport à l'ancien modèle. Le TTS se distingue en outre des autres variantes de la gamme par des étriers de freins avant en aluminium, qui permettent d'économiser 5 kg sur les masses non suspendues.

Voir plus de photos

Des performances explosives !

Sous son capot, le TTS hérite de la version la plus puissante actuellement existante du 2.0 TFSI. Un moteur dernier cri, qui possède notamment un collecteur d'échappement intégré à la culasse, ce qui lui permet d'être irrigué par le circuit de refroidissement, au bénéfice de montées en températures plus rapides. Les deux arbres à cames disposent d'un calage variable, tandis que les soupapes disposent d'une levée variable (système Audi Valvelift). Enfin, ce moteur dispose de la bi-injection : des injecteurs situés dans les tubulures d'admission viennent compléter ceux localisés dans les chambres de combustion durant les phases de charge partielle, ce qui réduit consommation et émissions (de particules fines notamment). Cette version 310 ch reçoit en outre un équipage mobile, un carter et une culasse renforcés, ainsi que de nouveaux ressorts et sièges de soupapes. Autant dire qu'avec ce moteur, la boîte à double embrayage S Tronic et la transmission Quattro, le TTS humilie littéralement ses rivaux sur l'exercice du 0 à 100 km/h : 4,6 s, contre 5,1 s pour le BMW Z4 sDrive35i DKG et… 5,6 s pour le Porsche Cayman PDK ! Chez Porsche, il faut choisir une 911 Carrera PDK pour obtenir ce niveau de performances. Pas mal ! Reste que, malgré ses efforts – et des clapets actifs dans la ligne d'échappement – l'Audi TTS ne peut rivaliser avec la musicalité d'une Porsche à flat-6. Mais on apprécie tout de même les quelques pétarades dont il nous gratifie aux changements de rapports.

Sur des rails

Qu'on se le dise : le TTS prend les choses très au sérieux. La transmission intégrale reçoit un différentiel central Haldex de dernière génération, capable d'envoyer la totalité du couple aux roues arrière, tandis que l'amortissement piloté Magnetic Ride est ici livré en série. Résultat, l'efficacité atteint un très haut niveau ! Le coupé Audi passe très fort en virage, se rit des trous et des bosses, et dévore la route avec avidité. L'amortissement est parfaitement bien géré, et la direction est précise, même si on aimerait qu'elle remonte un peu plus de sensations. D'ailleurs, dans sa quête de la perfection, l'Audi TTS n'est pas sans une certaine froideur. Un peu à l'image de ces sportifs de haut niveau qui atteignent une telle épure dans leur discipline qu'ils en éliminent tout le spectaculaire. Tout paraît facile, presque trop, au volant de ce coupé ! Ce qui permettra de rouler vite et en toute décontraction à ses commandes, en appréciant la présentation intérieure raffinée, la finition soignée, et le caractère high-tech de son instrumentation sur écran à cristaux liquides. Celle-ci dispose d'ailleurs d'un mode d'affichage spécifique à cette version, avec un compte-tours central de grande dimension.

À retenir

Très performant, ultra-efficace et bien présenté, l'Audi TTS a de quoi séduire. Reste qu'on pourra lui reprocher d'être un peu trop avare en sensations. Un caractère un rien effacé qui nous rend d'autant plus impatients d'essayer le futur TT RS, qui fera chanter son 5 cylindres en ligne !
points fortsPerformances élevées, châssis très efficace, facilité de conduite, présentation flatteuse, instrumentation bien conçue, finition.
points faiblesTempérament un peu sage, places arrière symboliques, boîte DSG en retrait des transmissions les plus récentes.
15.8

20
Les chiffres
Prix 2015 : 57 700 €
Puissance : 310 ch
0 à 100km/h : 4.6s
Conso mixte : 6.8l/100
Notre avis
Agrément de conduite : 18/20
Sécurité active et passive : 17/20
Confort et vie à bord : 16/20
Budget : 13/20

Autres articles pouvant vous intéresser

AUDI TTS Coupé
AUDI TTS Coupé

L'Audi TT fête son anniversaire avec un (très) léger restylage et des...

AUDI TT RS
AUDI TT RS

Moins lourd, mieux équilibré et encore plus puissant, le nouvel Audi TT RS...

AUDI TT Roadster
AUDI TT Roadster

Avec cette troisième génération, l'Audi TT Roadster joue à plein la carte du...

Tous les essais AUDI
PORSCHE Cayenne Coupé Turbo
PORSCHE Cayenne Coupé Turbo

Il lui en a fallu du temps ! Le Porsche Cayenne cède enfin à la mode du coupé...

BMW M135i xDrive (F40)
BMW M135i xDrive (F40)

La BMW Série 1 fait sa révolution. Exit la propulsion et les 6-cylindres, et...

VOLVO S60 T8 Polestar Engineered
VOLVO S60 T8 Polestar Engineered

Hybride rechargeable, la mécanique combinant essence et électricité de la...

Tous les essais

Avis des propriétaires

Commentaires

avatar de elkent
elkent a dit le 12-01-2016 à 00:45
Mino regarde l'essai de la TTS sur evo, tu verras.. :)
avatar de mino010
mino010 a dit le 20-11-2015 à 10:39
Les 310cv sont BIEN LA .Tenue de route FABULEUSE . Elle au niveau de la CAYMANS GTS . Mieux fini,plus efficace et sur avec le son du 6 cylindres en moins
avatar de bicquet
bicquet a dit le 28-04-2015 à 18:02
là, le prix du cheval est moins cher que chez BMW : 186.90 euros