Quel coupé sportif 6 cylindres choisir ?

La grisaille vous déprime ? Les frimas vous mettent le moral au fond des chaussettes ? Alors rien de tel qu'un beau coupé pour retrouver le sourire ! Et tant qu'à faire, autant s'offrir un modèle bien motorisé, à la fibre sportive affirmée.

sommaire :

AUDI TT Coupé V6 3.2

Vincent Desmonts le 05/12/2007

Partagez

réagir

Le premier TT Coupé, réalisé sur base de Volkswagen Golf, était avant tout une brillante réalisation de styliste... mais pas vraiment un coupé sportif. Trop lourd, pas assez rigoureusement suspendu, doté de moteurs puissants mais sans grand caractère, il laissait les amateurs sur leur faim.
Quelle belle évolution ! Le nouveau TT n'a gardé de son prédécesseur que le style et la qualité de finition. Pour le reste, il n'a fait que s'améliorer. Prenez son châssis : 69 % de la coque est réalisée en aluminium, principalement la partie avant. Une façon de réduire le poids, mais également d'optimiser la répartition des masses, point critique sur un coupé à moteur avant. La rigidité progresse de 50 %, tandis que la masse est réduite de 90 kg en moyenne. Voilà déjà de bonnes bases !

Sur celles-ci, les ingénieurs Audi ont monté des liaisons au sol modernisées, avec un essieu à quatre bras à l'arrière. Le centre de gravité est abaissé, les voies élargies, les roues chaussent des pneus de 17 pouces. En option, la suspension Magnetic Ride ajuste dynamiquement la dureté des amortisseurs, ce qui profite autant au confort qu'à la tenue de route.
AUDI
Audi
AUDI
Audi
Ainsi armé, le TT Coupé se montre diablement efficace. Maîtrisant bien son roulis, bien campé sur ses roues rejetées aux quatre coins, il assure des vitesses de passage en courbe élevées. En outre, la transmission intégrale Quattro (différentiel central Haldex) assure un grip optimal par tous les temps. La direction assistée, désormais électrique, se montre précise et agréablement légère en ville, sans pour autant devenir floue lorsque le rythme s'accélère.

Le moteur a également progressé. Sur le papier, pas de bouleversement : ce V6 3,2 litres délivre toujours 250 ch. Mais son calculateur optimisé a permis d'améliorer sa disponibilité à mi-régime, tout en lui donnant un tempérament moins linéaire. Ce 6 cylindres charme en outre toujours par sa sonorité, même si les amateurs de mécaniques au caractère bien trempé resteront sur leur faim : le V6 Audi conserve un naturel policé.
AUDI
Audi
AUDI
Audi
En série, le TT Coupé 3.2 V6 est livré avec une boîte manuelle à six rapports. Mais moyennant un supplément de 2 370 euros, il peut s'équiper d'une transmission S-Tronic à double embrayage, variante Audi de la DSG chère à Volkswagen. Douce en mode automatique, d'une redoutable efficacité en mode séquentiel (les rapports changent sans rupture d'accélération), cette boîte est une révélation. A essayer absolument avant de signer pour une version à transmission manuelle !

Voilà pour les sensations. Pour le reste, l'Audi TT Coupé saura montrer suffisamment de raffinement pour charmer Madame : la présentation intérieure est élégante et soignée. Matériaux de belle facture et assemblages rigoureux figurent au programme, tandis que les sièges sont aussi agréables à regarder que confortables.

Le TT Coupé, c'est une certaine idée de la sportivité. Elégant mais un tantinet agressif, bourgeois mais efficace, policé mais performant, ce modèle aux tempérament de caméléon saura séduire un large public.
AUDI
Audi
article précédent ALFA ROMEO Brera 3.2 V6 JTS

Page précédente
ALFA ROMEO Brera 3.2 V6 JTS

article suivant BMW Z4 Coupé 3.0si

Page suivante
BMW Z4 Coupé 3.0si

Partagez

réagir

Commentaires

avatar de kristof
kristof a dit le 06-12-2007 à 19:40
Propriétaire de cette voiture depuis un an, je trouve que c'est un excellent rapport plaisir/prix, voire peut-être le meilleur de sa catégorie.