Une Chiron Pur Sport sur les traces d'une Bugatti Type 13 de 1922

Samuel Morand le 05/04/2022

Partagez

réagir

Si le constructeur de Molsheim est résolument tourné vers l'avenir, il n'en oublie pas pour autant son passé. Une nouvelle preuve en a été donnée avec l'évolution d'une Chiron Pur Sport unique, sur les traces de la Bugatti Type 13 qui s'imposa il y a exactement 100 ans à La Turbie.

La course de côte de La Turbie, organisée sur une route en lacets située au nord de la Principauté de Monaco, constituait au début du siècle dernier l'une des épreuves les plus difficiles inscrites au calendrier des pilotes et des constructeurs. Organisée sur une portion de route faite de sable et de cailloux, elle présentait des risques évidents pour ses participants pour qui la moindre erreur pouvait s'avérer dramatique.

La huitième édition de l'épreuve, organisée en 1922, fut remportée par Jean Mabille et sa Type 13 Bugatti. Ils gravirent les 6.3 km de cette ascension culminant à environ 450 mètres au dessus de la Principauté, en 6 minutes et 24 secondes. Un siècle plus tard, Bugatti a donc tenu à nous rappeler ce fait de gloire, en envoyant sur cette portion de route particulière, l'une des « héritières » de la Type 13, un châssis Chiron Pur Sport revêtu d'une livrée verte et argentée.

« Grâce à sa victoire lors de la célèbre course de côte de La Turbie il y a 100 ans, Bugatti a prouvé que ses véhicules offraient des performances incomparables grâce à leur qualité, leurs matériaux haut de gamme et leur fabrication », explique Christophe Piochon, le président de Bugatti Automobiles. « Nous perpétuons cette tradition aujourd'hui et comptons continuer de le faire à l'avenir. Il est donc tout à fait approprié que la Chiron Pur Sport célèbre le centenaire de cette réalisation - une expression moderne de l'expérience et des connaissances techniques acquises par Bugatti il y a si longtemps ».

La Type 13 qui dès 1911, décrocha la deuxième place au Grand Prix de France, connut plusieurs évolutions au fil du temps, et intégra notamment sur son bloc quatre cylindres 1.3 litre à partir de 1919, une culasse à quatre soupapes, puis (dès 1920) un double allumage à deux aimants pour la version quatre cylindres engagée en course. La cylindrée du véhicule passera ensuite rapidement à 1.5 litre pour développer 50 ch, une cavalerie qui associée au poids léger du véhicule (490 kg), fit merveille en compétition (la Type 13 pouvait évoluer à 150 km/h en pointe).

La Type 13 marqua un tournant dans l'histoire de Bugatti en compétition, et inspira plusieurs de ses modèles suivants (Type 15, Type 17, Type 22 et Type 23), avant l'arrivée de la célèbre Type 35.

Partagez

réagir

Dernières actualités BUGATTI

La 400ème Bugatti Chiron livrée à son propriétaire
La 400ème Bugatti Chiron livrée à son propriétaire
Le dernier exemplaire de la Bugatti Chiron Super Sport 300+ livré à son propriétaire
Le dernier exemplaire de la Bugatti Chiron Super Sport 300+ livré à son propriétaire
Bugatti célèbre la fille aînée d'Ettore Bugatti avec une édition spéciale de la Chiron
Bugatti célèbre la fille aînée d'Ettore Bugatti avec une édition spéciale de la Chiron
Toutes les actualités BUGATTI

Tags liés

Commentaires