La Lamborghini Miura de The Italian Job à vendre

Samuel Morand le 26/11/2015

Voir plus de photos
Si vous êtes cinéphile et amateur de belles voitures, le spécialiste anglais Chechire Classic Cars dispose actuellement à son catalogue d'une Lamborghini Miura P400 peu commune, car rendue célèbre par son apparition remarquée dans le film « The Italian Job ».

Ce long métrage réalisé par Peter Collinson et sorti sur les écrans en 1969 (à ne pas confondre avec le très moyen « Braquage à l'italienne » de F.Gary Gray sorti en 2003), propose en effet une scène d'ouverture mémorable au cours de laquelle une Miura P400 traverse le Col du Grand St Bernard et enchaîne les lacets avec à son volant Enzo Moruzzi, alors responsable clientèle de Lamborghini.

C'est ce modèle revêtu d'une livrée « Arancio Miura » et doté d'un habitacle habillé d'un cuir « Pelle Bianco », que Chechire Classic Cars propose à la vente. Un modèle spécial à plus d'un titre, puisque produit à seulement trois exemplaires dans cette livrée « Miura orange » en 1968, et qui n'a connu depuis que cinq propriétaires.

Intégralement révisée en 2011, cette Miura P400 se présente dans un état irréprochable et abrite sous son capot une motorisation V12 qui n'affiche que 19 000 km. De quoi imaginer une facture à sept chiffres pour celui qui voudra en faire l'acquisition, même si Chechire Classic Cars n'a donné aucune précision à ce sujet...

Crédit photo : Chechire Classic Cars
actu suivante Mercedes-AMG A45 World Champion

Actu précédente
Mercedes-AMG A45 World Champion

actu précédente Le Cayman GT4 Clubsport en piste

Actu suivante
Le Cayman GT4 Clubsport en piste

Autres articles pouvant vous intéresser

RM Sotheby's : Lamborghini Miura P400 S
RM Sotheby's : Lamborghini Miura P400 S

Le 24 octobre prochain à l'Olympia de West Kensington, au coeur de la cité...

La Miura P400 S de Little Tony restaurée par Lamborghini
La Miura P400 S de Little Tony restaurée par Lamborghini

Le département Lamborghini Polo Storico a ramené à la vie un nouvel...

Une célèbre Miura P400 authentifiée
Une célèbre Miura P400 authentifiée

Cinquante ans après la parution sur les écrans du film "The Italian Job",...

Toutes les actualités LAMBORGHINI
Une célèbre Miura P400 authentifiée
Bloodhound LSR : objectif atteint

L'équipe du Bloodhound LSR a mené à bien son programme 2019 en franchissant...

Une célèbre Miura P400 authentifiée
530 ch pour la future BMW i4

La cinquième génération de la technologie BMW eDrive qui sera introduite dès...

Une célèbre Miura P400 authentifiée
Marc Marquez reçoit le BMW M Award

Le pilote espagnol Marc Marquez a reçu ce week-end à Valencia, à l'occasion...

Toutes les actualités

Commentaires

avatar de petrus12
petrus12 a dit le 30-11-2015 à 14:33
Cette voiture est une leçon de design ! Quand je regarde les modèles actuels, tellement torturés et dégoulinants, je me dis que j'ai eu la chance de connaître cette période. J'ai assisté à la présentation à Genève de cet icône éternel. Juste à l'entrée, aux stands réservés aux carrossiers. Un vrai choc ! C'était alors un des premiers dessins d'un génie qui remplaçait chez Bertone un certain Giugiaro. Je veux parler de Marcello Gandini bien sûr. A suivi, entre autres, les Espada, Urraco et Countach chez Lamborghini et toute une lignée d'autres chefs-d'oeuvre, dont la fabuleuse Lancia Stratos !! Ce designer a vraiment marqué son époque et les Lamborghini d'aujourd'hui portent encore les stigmates de la Countach dans leurs formes quasi monocorps, mais tellement loin des lignes épurées de cette dernière.
avatar de ABDULAZIZ
ABDULAZIZ a dit le 27-11-2015 à 21:58
A peine croyable qu'on ait vu naître cette MIURA , la merveille des merveilles à Genève en 1966 le châssis et en 1967 le voiture complète, je crois. La réplique n'est pas venu de Ferrari et ses conceptions "vieillottes" mais de Bizzarini avec la 5300 STRADALE et son tableau de bord en daim noir. De toute beauté, cette dernière manquait de "noblesse" à cause de son V8 américain. Belle époque "sans radar".
avatar de bicquet
bicquet a dit le 27-11-2015 à 18:16
encore une européenne mythique s'il en est et italienne de sucroit. je remercie particulièrement les responsables de Motorlegend d'honorer ainsi le vieux continent et ces " vielles carcasses " avec humour !