La Peugeot 908 prête pour l'hybride

le 15/09/2008

Ce week-end avait lieu à Silverstone (Royaume-Uni) la dernière manche du championnat Le Mans Series. Un championnat remporté par Audi en LMP1, mais Peugeot a tout de même tenu à faire parler de lui. D'abord en glissant une 908 HDi sur la 2e marche du podium général. Mais surtout en dévoilant la Peugeot 908 HY, dotée de la technologie hybride.

Partagez

réagir
Après le diesel, l'hybridation est une piste logique pour l'augmentation de l'efficacité des véhicules d'endurance. En récupérant l'énergie habituellement dissipée en chaleur lors des freinages, la Peugeot 908 HY permet en effet de la réutiliser lors des phases d'accélération, permettant ainsi de gagner en performance tout en réduisant les consommations.

Elle emploie un moteur électrique de 60 kW (80 ch) et 10 packs de batteries Lithium-Ion (6 dans l'habitacle et 4 dans le fond plat gauche), le tout piloté par un boîtier électronique situé dans l'aile avant gauche. Le système permet de fonctionner en mode 100% électrique (ex: voie des stands), 100% thermique ou mixte. Avec ce dernier mode, Peugeot estime pouvoir récupérer de l'énergie pendant 20 à 30 secondes sur un tour du circuit du Mans. Au pilote ensuite de décider s'il souhaite utiliser cette réserve de puissance pour plus de performance (pour effectuer un dépassement par exemple), ou pour gagner 3 à 5 % en consommation.

L'ACO vient opportunément de modifier son règlement afin d'autoriser les véhicules hybrides durant la saison 2009, mais uniquement hors classement. À partir de la saison 2010, en revanche, des voitures comme la Peugeot 908 HY pourront batailler pour la victoire !

Partagez

réagir

Dernières actualités PEUGEOT

Peugeot 908 HDI FAP
Peugeot 908 HDI FAP
Une Peugeot 908 chez RM
Une Peugeot 908 chez RM
vidéo Peugeot 908 HYbrid4
vidéo Peugeot 908 HYbrid4
Toutes les actualités PEUGEOT

Tags liés

Commentaires

avatar de Propulsion1
Propulsion1 a dit le 21-09-2008 à 19:13
Comme il n'y aura sans doute plus bientôt que des voitures électriques, c'est bien que nous y soyons présents. Ce que je déplore par rapport au MANS, ce sont les disparités des critères entre les énergies dans une même catégorie : si les moteurs LENOIR (essence) avaient droit à la même cylindrée que les moteurs DIESEL (mazout), on comparerait des choses plus comparables. Et si COURAGE avait eu le même budget que AUDI, il n'aurait pas été 4 tours derrière, mais 40 devant. Qu'on se le dise...