Pagani Utopia : la remplaçante de la Huayra est avancée

Samuel Morand le 13/09/2022

Partagez

réagir

Pagani Automobili a présenté à Milan l'hypercar qui succédera à son catalogue à la Huayra : l'Utopia. Un nouveau modèle qui offrira davantage de puissance que sa devancière, de meilleures performances ainsi qu'un look unique.

La Pagani Utopia développée en interne sous le nom de code C10, a été conçue pour satisfaire les clients de la marque fondée en 1999 et lancée avec le modèle Zonda (C8). Simplicité, légèreté et plaisir de conduire ont été les maîtres mots qui ont présidé à son développement, et pour atteindre son objectif le constructeur italien a délaissé batteries et système hybride, pour se concentrer sur un V12 fourni par Mercedes-AMG.

L'Utopia qui partage son nom avec le livre « Utopia » écrit en 1516 par l'Anglais Thomas More (livre qui décrit le monde idéal du philosophe), embarque en effet un bloc V12 6.0 litres biturbo auquel est associée au choix, une boîte manuelle à 7 rapports ou une transmission manuelle automatisée à 7 rapports conçue avec Xtrac. Ce V12 développe quelque 863 ch (635 kW) et 1 100 Nm et devrait garantir des performances de haute volée (le constructeur de San Cesario Sul Panaro ne les a cependant pas précisées) à ce modèle Utopia qui affiche également un poids limité (il ne pèse que 1 280 kg).

La nouvelle hypercar qui repose sur une suspension à double triangulation en aluminium forgé, ainsi qu'un set de jantes APP de 21 et 22 pouces chaussées de pneumatiques Pirelli P Zero Corsa, utilise en effet abondamment la fibre de carbone. L'équipe d'Horacio Pagani l'a construite autour d'un châssis monocoque en carbo-titane (HP62 G2) et en Carbo-Triax (HP62), et sa carrosserie est également fabriquée dans une fibre de fibre de carbone spécifique. Même le système de freinage fourni par Brembo (des disques en carbone-céramique) fait appel à ce matériau.

Des éléments de style inspirés d'objets des années 50

L'Utopia affiche des lignes « simples », avec très peu d'ajouts aérodynamiques. Pourtant elle est plus efficace qu'aucun autre modèle de la marque souligne Pagani. Là où certaines hypercars ont plusieurs spoilers, l'Utopia intègre ses appendices aérodynamiques dans sa forme générale, et offre une plus grande force d'appui et une traînée réduite uniquement grâce à sa conception. Son style s'inspire quant à lui à la fois de l'ère moderne et du siècle passé : divers éléments s'inspirent d'objets des années 1950 comme les phares profilés du scooter Vespa, ou les aménagements des vedettes rapides Riva.

L'habitacle de l'Utopia quant à lui, n'est « ni moderne ni rétro » explique Pagani. A l'exception de l'écran positionné devant le conducteur, l'instrumentation est entièrement analogique. Le style et la fonctionnalité ont primé dans sa conception. Le volant est fabriqué dans un bloc d'aluminium, les pédales on tété taillées dans un même bloc de métal, et le mécanisme sophistiqué du levier de vitesse s'expose aux yeux de tous. Le résultat est bien dans la lignée des précédentes productions de Pagani.

Le constructeur de San Cesario sul Panaro a prévu d'assembler 99 exemplaires de l'Utopia Coupé, et tous ont déjà été réservés.

Partagez

réagir

Dernières actualités PAGANI

Pagani Huayra Codalunga : 7 millions d'euros et cinq exemplaires
Pagani Huayra Codalunga : 7 millions d'euros et cinq exemplaires
Édition limitée Pagani Huayra Codalunga
Édition limitée Pagani Huayra Codalunga
Lewis Hamilton aurait (bien) vendu sa Pagani Zonda LH
Lewis Hamilton aurait (bien) vendu sa Pagani Zonda LH
Toutes les actualités PAGANI

Tags liés

Commentaires