La Mini E s'essaye à l'électrique

le 21/10/2008

La voiture électrique est décidément très tendance ! La Mini a décidé de se jeter dans la bataille avec une version électrique tout simplement baptisée « Mini E », qui sera dévoilée lors du prochain salon de Los Angeles.

Partagez

réagir
Pourquoi présenter une Mini électrique aux États-Unis ? Tout simplement parce que 500 exemplaires de la Mini E seront expédiés dans les états de Californie, de New York et du New Jersey afin d'être loués à des clients particuliers et institutionnels à des fins de tests. Il ne s'agit donc pas véritablement d'un lancement commercial, mais plutôt d'un ballon d'essai. Le groupe BMW n'envisage la production en série de modèles électriques qu'à « moyen terme », sans indiquer de calendrier précis.

Et à examiner de plus près cette Mini E, on comprend cette prudence. Ce ne sont pas tant les stickers « décoratifs » spécifiques à ce modèle qui risquent de doucher l'enthousiasme de la clientèle que la suppression des places arrière ! À la place de la banquette, 5 088 cellules de batteries lithium-ion autorisant une autonomie de 240 km. Le coffre fait aussi les frais de cette implantation contre-nature : n'espérez pas emporter plus de 60 dm3 de bagages !

Cette Mini E n'a par ailleurs de « mini » que la taille : alourdie par 260 kilos de batteries, elle avoisine 1,5 tonne à vide. Le moteur électrique de 204 ch et 220 Nm permet heureusement de préserver les performances : le 0 à 100 km/h est couvert en 8,5 s et la vitesse maxi limitée électroniquement à 152 km/h sera amplement suffisante pour les conditions de circulation américaines...

Partagez

réagir

Dernières actualités MINI

Résultats d'étude Mini E
Résultats d'étude Mini E
Mini-E en test à Paris
Mini-E en test à Paris
La Mini E au Nürburgring
La Mini E au Nürburgring
Toutes les actualités MINI

Commentaires